À l’heure où l’on se parle !

Crédit photo : Daniel Mailhot

Situation actuelle pour chacune des classes

Il m’apparaît superfétatoire de vouloir rafraîchir quelque peu la mémoire. Mais demain, il faudra continuer à composer avec des changements puisque qu’ils sont déjà au rendez-vous. Il est donc difficile de prédire le futur dans un contexte semblable. Mais bon!

La classe Pro-Stock reprend vie !

Décidément depuis la saison dernière la classe Pro-Stock reprend vie!

Pourtant les astres ne semblaient pas alignées dans ce sens puisqu’on a laissé planer la saison dernière dans l’incertitude du côté du Cornwall Motor Speedway que la classe ne reviendrait plus sur une base régulière. Ajouter à cela l’annonce de la fermeture de la piste du Airborne Speedway rien de trop rassurant.

Depuis ce temps, la classe Pro-Stock sera de l’édition 2020 au Airborne Speedway grâce à un groupe de promoteurs qui ont le mandat de relancer la piste du coté de Plattsburgh, NY.

Par ailleurs, la famille Lavigne du complexe Sportif CMS a annoncé son intention de garder la classe Pro-Stock comme une des 4 classes régulières.

Le retour des Pro-Stock à l’autodrome Drummond sous la sanction DIRTcar est bien accueilli par l’ensemble des pilotes québécois. Ajouter qu’en 2020, la piste Can-Am Speedway, LaFargeville, NY sera sous la sanction DIRTcar pour la classe Pro-Stock.

En plus, des séries de piste, la série DIRTcar et la série Farnham Ale & Lager Ramone pizzéria qui sont plus payantes en passant que la série DIRTcar, vous avez là un éventail de possibilités qui s’offrent aux pilotes et aux amateurs de ce type de voiture.

Toutefois comment cela va se traduire au niveau de la participation des pilotes avec tous ces ajouts?

Que se passe-t-il avec les STR ?

Carl Labonté et Dominic Beauchesne ont évoqué plusieurs changements pour 2020 créant par le fait même des attentes. En coulisse, il se passe des choses, mais rien de concluant au moment d’écrire ses lignes.

En 2020, on prévoit 13 programmes de courses répartis sur les pistes de Drummond, RPM Speedway et au SuperSpeedway de St-Guillaume.

On mentionne qu’il y a au Québec une vingtaine de voitures STR. À lui seul Georges Samson en possède 7. Trois nouveaux pilotes : Gabriel Richer, Alexis Bélanger et Pascal Haman.

Les yeux seront rivés sur les Sprints Crate

À l’aube de leur première saison, on se demande combien ils seront sur la piste? Le média 360nitro.tv a annoncé que certaines personnes qui se sont procuré des Sprints Crate, mais voilà que la pilote de terre battue Sabrina Blanchet se retire du projet.

On parle plus au moins de 8 pilotes pour la première saison. Cette classe a un bel avenir et le regard sera tourné sur eux en 2020.

Le directeur de cette nouvelle classe Steve Bertrand réussit des tours de force au niveau des commandites puisque plusieurs commanditaires se sont greffés dans cette aventure avec des bourses et des prix qui font l’envie de plusieurs.

Lightning Sprint : Une classe en santé !

Une association qui, année après année, offre un spectacle professionnel aux amateurs. Des bolides ultra rapides avec un mélange de recrues et de vétérans et vous avez là une recette gagnante.

Pierre-Yves Joyal et ses acolytes nous reviennent en 2020 avec un calendrier qui satisfait l’ensemble des équipes de course avec 18 sorties, toutefois aucune course aux États Unis n’est prévue.

De plus, le commanditaire 417 Bus Line s’associe depuis quelques années avec un mini championnat de 4 courses au Cornwall Motor Speedway.

Sportsman : Une classe populaire !

Une classe populaire avec un bon bassin de pilotes dans chacune des pistes sur terre battue. Je préconise une classe novice à chacune des pistes afin d’éviter des incidents lors des finales Sportsman.

Par ailleurs une course au championnat 2020 des plus excitantes se désigne du côté de Cornwall puisque que le multiple champion Sportsman Shane Pecore sera à bord d’un Modifié avec l’équipe TAS Racing laissant la porte ouverte à un nouveau champion de piste.

La 5e édition Race for The Cure revient avec une bourse de 10 000 $ repartie de la façon suivante 5 000 $ au gagnant, 3 000 $ au 2e et 2 000 $ au 3e.

Mod Lite & Mod Lite Can-Am

Après trois saisons, la série Mod-Lite Can-Am ne reviendra pas en 2020.

Rappelons que Rodrigue Prince propriétaire d’un Mod lite #56 a créé Modlite Can-Am avec son acolyte Martin Fleurent pilote et ancien président de la série Mod-Lite Québec.

On devra se rabattre sur les courses au Québec comme en fait foi le calendrier 2020.

Durant l’hiver 2020, 5 pilotes du Québec ont fait le périple en Floride pour participer au Winter National à Bubba. Ce sont des pilotes qui reviennent avec un bagage d’expérience qui leur sera profitable à l’aube de la prochaine saison.

En Big Block

Il y a 8 à 9 moteur Big Block au Québec. Seul Paul St-Sauveur a annoncé qu’il va suivre la série Super DIRTcar. Le noyau de pilotes avec les étoiles de la terre battue reste sensiblement le même. Il y a le pilote Ryan Godown qui ne coursera plus pour le championnat.

Un grand bassin en Slingshot

La classe Slingshot coursera à l’autodrome Granby ainsi qu’à l’autodrome Drummond comme classe locale. Il y a un bassin de 30 à 35 Slingshots au Québec.

Une tentative pour une nouvelle série chapeautée par Normand Gilbert, après avoir trouvé plus de 7 000 $ en bourse, n’a malheureusement pas suscité d’intérêt de la part des pilotes et de certains promoteurs.

Quoi qu’on en dise, un groupe de pilotes ont acquis de l’expérience au courant de l’hiver en prenant part à différentes courses intérieures telles que Allentown en Pennsylvanie, Atlantic City et au Fairground de Syracuse NY.

Une vingtaine de Minimods prêt à courser

Un calendrier de 14 sorties sur plusieurs pistes. Le commanditaire principal Jimexs a renouvelé pour la série qui porte comme nom Québec Minimods Jimexs.

Une vingtaine de Minimods prêt à courser. On devrait en savoir davantage bientôt.

Beaucoup de graduations en Modifié

Le retour de Mario Clair à temps plein à l’autodrome Granby (avec l’équipe du ONE), ainsi que le pilote Dany Gagné. Jérémy Roy qui graduent en modifié et Alex Lajoie qui fera quelques escapades dans la grosse classe.

À Cornwall Motor Speedway, Brianna Ladouceur et Shane Pecore font le saut en Modifié. De plus, la confirmation de la présence du pilote de l’heure Steve Bernier à plein temps constitue une belle acquisition.

0 0 vote
Article Rating
Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x