Hamilton s’ennuie à mourir

Crédit photo : Formula 1.com

 Dès le départ, la course était jouée! Hamilton s’est sauvé et quand on se sauve en première place sur le circuit de Barcelone, plus souvent qu’autrement, la messe est dite. Verstappen a surpris Bottas au lancement de l’épreuve  pour s’emparer de la seconde place et il y restera, suivi de Bottas, incapable de reprendre son dû.

Malgré les inquiétudes concernant les pneus chez Mercedes, Hamilton semblait très à l’aise, et dictait les stratégies à son équipe tellement il était en confiance avec ses pneumatiques. Les flèches d’argent ont fait leurs devoirs.

De beaux gros nuages gris se profilaient à l’horizon, et je n’étais pas le seul à souhaiter une averse en fin de course afin de pimenter ce Grand-Prix aux allures de somnifère. Mais à part quelques inquiétudes, la pluie est passée à côté et nous a ainsi privé d’un spectacle.

Notre Canadien Lance Stroll a fait honneur à sa monture. Il s’est d’abord  qualifié derrière son coéquipier Pérez, qui faisait son retour après avoir manqué deux courses pour cause de COVID. Le Mexicain s’était qualifié 4e devant Stroll. En course, Pérez roulait toujours 4e mais il sera pénalisé (à tort) de 5 secondes pour ne pas avoir respecté le drapeau bleu. Stroll a donc  hérité de la quatrième place.

Rien ne va plus dans l’équipe au cheval cabré. Charles Leclerc sauvait l’honneur des rouges, mais ce dernier a rencontré des problèmes électriques. Et le quadruple champion du monde, Vettel, fut complètement largué en cette bizarre saison 2020. Qualifié 11e, il terminera le Grand-Prix à la sixième place. C’est un peu pathétique de voir l’allemand se battre en milieu de peloton.

Deux semaines de congé avant le Grand Prix de Belgique sur le superbe circuit de Spa Francorchamps.

0 0 vote
Article Rating
Marc "Enzo" Tessier
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Marc Tessier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x