Un coup de coude qui en dit long

Crédit photo : GETTY IMAGES / CHARLES COATES

La scène a été croquée dans le paddock du grand cirque de la Formule 1, le week-end passé sur le circuit de Silverstone. Et ça en dit long sur les tractations en cours.

Le quadruple champion du monde,  l’Allemand Sebastian Vettel, s’est fait dire qu’il n’était plus dans les plans de la Scuderia Ferrari pour la saison 2021. Plusieurs pensent que ce sera la retraite pour Vettel, car au cours des dernières années, ce dernier croule sous la pression et fait plusieurs erreurs coûteuses ce qui le sort de la course au titre. Son jeune coéquipier, Charles Leclerc a la cote actuellement chez Ferrari mettant, lui aussi, de la pression supplémentaire sur son vétéran de coéquipier.

On sait que Racing Point a le vent dans les voiles avec une voiture s’inspirant fortement de la Mercedes de l’an passé. La Mercedes rose, comme on l’a surnommée, est très performante. Elle vient chambouler le top 6 reléguant Ferrari en milieu de peloton.

C’est donc très attrayant pour Sebastian Vettel qui y voit une très belle opportunité pour la saison 2021. Qui plus est, l’an prochain, Racing Point affichera les couleurs officielles du constructeur Aston Martin. Sûrement qu’un ancien champion du monde serait un plus pour l’image de la marque.

Donc, sur la fameuse photo, on y voit Vettel croiser Laurence Stroll et de prendre le temps de le saluer, comme il se doit en temps de pandémie, avec le coude. Mais il n’en fallait pas plus pour les médias britanniques de relancer la rumeur.

Grand-Prix de Grande-Bretagne – prise 1

Course plate à mourir dominée totalement par Hamilton, il avait un écart faramineux entre lui et Verstappen. À deux tours de la fin, Bottas fait une crevaison et perd son podium aux mains de l’opportuniste Leclerc qui réussit malgré tout à faire briller une Ferrari sur le podium. La lumière «panique» est allumée chez Mercedes qui n’avait effectué qu’un seul arrêt aux puits, comme la majorité de voitures. Ce qui devait arriver arriva! Hamilton est lui aussi victime d’une crevaison dans le dernier tour et termine la course sur trois roues. Son avance est tellement considérable que même en travaillant fort, Verstappen est incapable de le rattraper.

Chez Racing Point, Perez, victime de la COVID, est remplacé par un revenant, Nico Hulkenberg. Ce dernier sera dans le rythme le vendredi, un peu moins en qualifications mais incapable de prendre le départ de la course à cause d’un problème mécanique impossible à régler sur place. Lance, lui, termine à une honorable 9e place, dans les points. Par contre,  il n’est pas très content du comportement de sa voiture, car, avec raison, il pouvait aspirer à meilleur résultat.

0 0 vote
Article Rating
Marc "Enzo" Tessier
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Marc Tessier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x