Le retour des rouges

Crédit photo : F1 Instagram

F1 – Singapour

Tout s’annonçait merveilleusement bien pour le jeune Charles Leclerc, auteur d’une troisième pôle position consécutive, grand vainqueur des deux derniers Grand-Prix. Le Monégasque était motivé et dans sa tête la course lui appartenait.

Mais cette fois, Ferrari en a décidé autrement, préférant avantager Vettel en le faisant entrer aux puits en premier. Mathématiquement l’allemand peut encore espérer rattraper du terrain sur Hamilton. Sûrement motivée par la compétitivité retrouvée, la Scuderia domine la F1 actuellement, et les flèches d’argent font du surplace. Les rouges ont fait énormément de travail de développement, et selon Mattia Binotto, le grand patron, les évolutions apportées sur les voitures sont encore mieux qu’espérées et que demander de plus. Les Ferrari sont maintenant performantes sur tous les genres de pistes, pas seulement les circuits rapides comme c’était le cas.

Leclerc était à prendre avec des pincettes après la course de dimanche dernier, offusqué d’avoir été sacrifié au profit du pilote numéro un. Le jeune pilote était convaincu qu’il était avantagé en stratégie, grâce à sa position de tête, mais les stratèges en ont décidé autrement. Ce n’est pas la première que ça lui arrive, rappelez-vous en début de saison, ce genre de consigne était monnaie courante. Le duo Ferrari était accompagné sur la troisième marche du podium, du spectaculaire Verstappen. Une course a oublié pour Hamilton, quatrième.

Stroll termine treizième et Perez ne sera même pas classé, impliqué dans un incident au départ.

Prochain Grand-Prix, le 29 septembre en Russie.

0 0 votes
Article Rating
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Marc Tessier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x