Enfin… Leclerc

Crédit photo : F1 Instagram

F1 Grand-Prix de Belgique

J’aurais aussi pu titrer « Une victoire sans histoire » tellement le Monégasque était en parfait contrôle. Oui en fin de course lors derniers tours, le quintuple champion du monde, Hamilton, fondait sur sa proie a coups de secondes. Hamilton se dirige tout de même allègrement vers un sixième titre, car son coéquipier Bottas n’est même pas une menace.

Hamilton a affirmé qu’il était incapable d’être en mesure de dépasser la Ferrari de Leclerc en ligne droite, les rouges étaient très performantes sur le rapide circuit de Spa Francorchamps. Vettel n’a pu monter sur le podium, pour cause de stratégie de deux arrêts.

Verstappen, parti cinquième, avait de grandes ambitions, qui se terminera dès le premier tour suite à un accrochage avec Räikkönen, et ce devant encore une fois une foule toute d’orange vêtue. Mais Verstappen conserve tout de même sa troisième place au championnat devant Vettel.

Stroll, parti en fond de grille suite à des pénalités, remonte bien la meute et réussit tout de même à hériter du dernier point de la dixième place suite aux abandons de Giovinazzi entre autres.

Leclerc remporte sa première victoire en Formule 1, dans une ambiance morose, suite au décès d’un membre de la famille des courses qui avait fait son karting en même temps que lui. La veille, le français, Anthoine Hubert a perdu la vie sur le circuit de Spa au volant de sa Formule 2. Un terrifiant accident qui tout de même confirme que, malgré le résultat fatal, la sécurité passive est bonne avec les monoplaces modernes, ce qui fut dramatique fut le second impact, et ça, c’est la fatalité, malheureusement.

0 0 votes
Article Rating
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Marc Tessier
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x