Home>Courses>Stock-car>Dirt>World Finals vu par le Fouineur !
Dirt

World Finals vu par le Fouineur !

World Finals vu par Brillant le Fouineur

Pour me mettre dans l’ambiance, j’ai visité avec mon collègue Martin Bélanger plusieurs écuries Nascar telles que Penske, Hendrich, Stewart Haas. Nous avons eu la chance de parler avec Joe Gibbs qui nous a remis un livre sur sa biographie qu’il a pris le temps d’autographier.

Par la suite, direction aux événements du World Finals. Le programme de course a débuté une heure plutôt, car on annonçait de la pluie en soirée. Effectivement la pluie est venue gâcher la soirée à 21 h 30 et les lumières se sont éteintes.

Pour ce qui est des courses de la série Super DIRTcar Big Block, Billy Decker a été le plus rapide autant en temps chronométrés que dans les qualifications.

Matt sheppard se dirige vers un 6e championnat alors que son plus proche rival Erick Rudolph a connu des ennuis mécaniques lors de la qualification pour la finale de samedi.

Rudolph a été constant toute la saison avec 15 tops 5. Rappelons que son père Charlie est un ancien pilote Nascar Monster Energy et dans la série Wheelen. Son Grand père s’occupe des moteurs mais considérant son âge, on devra faire autrement.

Dans une des qualifications, Brett Hearn et l’Australien Britten se sont livré une chaude lutte. Dans une autre qualification pour la finale de vendredi, Bussière a terminé 2e dans sa qualification pour la finale de samedi. Yan Bussière n’a pas eu de chance alors que le 6jh Josh Hohenfost lui a carrément rentré dedans et endommagé sa voiture. Toutefois, Bussière devra partir 4e dans la deuxième course de dernière chance. Jimmy Phelps, Pat Ward et Adam Robert sont déjà assurés de prendre part à la finale. Ça ne sera pas facile! Après les temps chronométrés, Yan m’a mentionné qu’il est allé au maximum avec sa voiture.

Pour ce qui est de Steve Bernard qui prendra part aux finales de vendredi et samedi, Steve semblait satisfait de ses performances malgré des choix d’ajustements pas toujours à la perfection en plus de soupçonner un problème au moteur.

Une piste 4/10 de mille ultra rapide alors que les Big Block roulaient dans les 15 sec, Late Models 14 sec et les Sprints 12 sec.

Tim McCreadie avait une soirée plutôt difficile à bord du Big Block. Rappelons qu’il a terminé au 6e rang au championnat de la série Lucas Oil et a été le meilleur pilote dans le Hard Charger.

Anthony Marcotte a été invité à s’exprimer au micro et a mentionné qu’il y avait la présence des francophones et des 3 pistes Dirt au Québec. Merci Anthony!

Des bourses de plus 1,5 million de dollars, si on inclut les championnats de série.

Pour ce qui est de vendredi, on devra attendre ce que Dame Nature va décider.