0

Jean-Philippe Bergeron en série NASCAR Pinty’s

Crédit photo : Festidrag Developpement

New Smyrna, Floride, le 20 février 2022 — C’est maintenant officiel, le pilote de Saint-Donat en Lanaudière s’installera au volant de la voiture no.1 de Jacombs Racing en série NASCAR Pinty’s cet été. Après avoir fait plusieurs saisons en Late Model sur les pistes du Québec et expérimenté quelques courses en Pro Late Model et en série ARCA aux États-Unis, une saison en série NASCAR Pinty’s s’inscrit naturellement dans le plan de développement du pilote. « Bergy est mûr pour une autre étape dans sa carrière. Il a fait la preuve de son talent incontestable et démontre du sérieux et une grande discipline. Nous avons envisagé plusieurs avenues pour la suite des choses et tout nous orientait vers la série NASCAR Pinty’s pour 2022 » raconte Martin D’Anjou, PDG de Festidrag développement et agent de Jean-Philippe Bergeron. Une entente s’est conclue à New Smyrna entre le pilote, ses représentants et Jacombs Racing, équipe qui a mené Alex Labbé à la tête du championnat NASCAR Pinty’s en 2017. « J’ai eu la chance de voir Jean-Philippe performer cette semaine dans le cadre de la World Series of Ashpalt à New Smyrna et j’ai été très impressionné. C’est le genre de pilote que toute équipe rêve d’avoir. Nous comptons mettre tous les efforts nécessaires pour lui livrer la meilleure voiture qui soit à chaque course » souligne Dave Jacombs, propriétaire de Jacombs Racing.

De gauche à droite: Martin D’Anjou (pdg de Festidrag développement et agent de Jean-Philippe), Marc Bergeron (père de Jean-Philippe et président de Prolon Racing ), Jean-Philippe Bergeron, Dave Jacombs (propriétaire de Jacombs Racing), Martin Perreault (co-propriétaire de Prolon Racing)

En plus des courses sur les pistes ovales, la série NASCAR Pinty’s propose aussi 5 épreuves en circuits routiers et une course sur terre battue dans son calendrier 2022. « Mon plus grand défi sera certainement les courses en circuits routiers. J’ai déjà commencé à travailler mes virages à droite sur iRacing. Dès que la météo le permettra, je vais prendre tout le temps de piste possible pour acquérir de l’expérience et m’améliorer question d’être compétitif » mentionne le pilote avec détermination. Depuis 2016, Bergeron a grimpé les échelons du stock-car à vitesse grand v et a toujours fait preuve d’une grande capacité d’adaptation, peu importe le type de voiture ou de circuit.

Mario Gosselin se joint à l’équipe

Jean-Philippe Bergeron et Jacombs Racing pourront compter sur l’aide de Mario Gosselin tout au long de la saison. En effet, le propriétaire de l’écurie DGM Racing dans laquelle évolue Alex Labbé en série NASCAR Xfinity aux États-Unis, viendra prêter main-forte à Dave Jacombs pour la préparation des voitures. Il sera aussi sur place pour une partie de la saison, soit les week-ends de courses lors desquels il n’y a pas de NASCAR Xfinity à l’horaire. « Il y a un an, j’ai eu l’opportunité de donner un coup de main à Jean-Philippe en lui faisant essayer ma voiture Super Late Model. J’ai aimé son attitude en piste et en dehors de la piste. Il a la flamme du gagnant et il a du talent. En 2017, lorsqu’Alex Labbé a remporté le championnat NASCAR Pinty’s avec Jacombs Racing, j’étais chef d’équipe. J’en garde d’excellents souvenirs. Je pense qu’on pourrait être surpris de ce qui nous attend en 2022 avec Jean-Philippe » mentionne Gosselin, dont la réputation n’est plus à faire dans le stock-car américain.

Jean-Philippe Bergeron en compagnie de Mario Gosselin lors des essais en Super Late Model à New Smyrna en 2021.

Des partenaires importants

Jean-Philippe peut compter sur des partenaires de longue date tel que Prolon contrôles, Circuit téléguidé Saint-Roch et Technoflex. À ceux-ci s’ajoutent maintenant Groupe Olivier avec sa division Shelby Canada, Rousseau Métal, Hipertech, Permatex, Métaux Angers, DL Performance, Aviation NETWorx et Aeroskills Tournament.

Laisser un commentaire

Scroll to top