Le défi de Chantal Provencher

Rallye aventure en Géorgie

Il ya quelques semaines avait lieu le «Rally Adventure Georgia» au nord de la Turquie. La pilote du modifié de terre battue #36, Chantal Provencher était de l’aventure  et pas seulement en touriste, croyez-moi.

2e au classement général devant plus de trente équipages et 2e des équipages mixtes. C’est peu dire de la performance de la pilote de Victoriaville et de son co-pilote Jonathan Lajeunesse.

Le rallye se déroule sur une semaine avec en moyenne 12h de pilotage par jour, dans des décors bucoliques. Ce qui a le plus impressionné Chantal fut les paysages à couper le souffle à plus de 2300 mètres d’altitude.

Chantal m’a confiée qu’elle trouvait même ennuyant le début de l’épreuve, pas assez de défis selon ses dires. Elle en a vu d’autres, sur les ovales de terre battue. Par contre, la deuxième moitié du rallye lui a offert plus de défis. 2300 mètres d’altitude, des ravins, comme dans les reportages à la TV, sur une route n’ayant pas d’espace pour rencontrer d’autres voitures, vous voyez le genre. Des sentiers de gros rochers et même de la neige. Chantal m’a confiée que son expérience de la lecture de la piste sur les ovales de terre battue fut un gros avantage. La lecture du terrain était une de ses forces, combinée à son expérience en navigation, furent un atout. Chantal a déjà disputé un rallye en Tunisie mais cette fois, les défis hors route étaient au rendez-vous pour son plus grand plaisir. Une fille de défi cette Chantal.

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Marc Tessier

Laisser un commentaire

Scroll to top