Noah Gragson file en finale

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Noah Gragson l’avait annoncé avant la course, il visait la victoire à Martinsville, victorieux il file en finale en NASCAR XFINITY Series.

Comme Zane Smith quelques heures plus tôt en NASCAR Camping World Truck Series, Noah Gragson était condamné à la victoire pour participer à la finale. Ainsi, en interview d’avant-course le pilote de la JR Motorsports anonce qu’il finira sur la Victory Lane. Au terme des 250 tours Noah Gragson tient parole et file en finale. Cette qualification se fait aux dépends de son coéquipier Justin Allgaier.

Daniel Hemric, qui court toujours après sa première victoire en carrière pensait enfin la tenir à Martinsville, mais lors de l’avant-dernière relance, il se fait manger par Noah Gragson, par l’extérieur. Le pilote de la Joe Gibbs Racing, qui compte dix places de deuxièmes en XFINITY, n’a jamais pu reprendre le meilleur sur Noah Gragson.

Cette équipe est incroyable. Je voudrais pleurer maintenant. Ce fut une saison difficile. On a gagné quelques courses. Après la course de la semaine dernière j’étais presque éliminé, mais j’ai discuté avec mon équipe. C’est une journée incroyable. On va dans le final four !

Noah Gragson

Sous le drapeau à damier, Noah Gragson devance Austin Cindric, Daniel Hemric, Sam Mayer et Justin Allgaier pour le top 5. Brandon Jones, AJ Allmendinger, Alex Labbé, Jeremy Clements et Riley Herbst complètent le top 10 de cette avant-dernière course de la saison en NASCAR XFINITY Series.

Parmi les prétendants au titre avant le départ de la course, Harrison Burton a vu ses espoirs définitivement s’envoler à une cinquantaine de tours de la fin. Un jeu de dominos initié par Austin Cindric sur Noah Gragson, envoie Ty Gibbs en tête-à-queue. Harrison Burton ne parvient pas à éviter son coéquipier de la Joe Gibbs Racing en perdition.

Septième du classement au départ de la course, Justin Haley a également dit adieu au titre, mais sur problème mécanique. En effet, à l’issue du deuxième segment, des problèmes de frein à l’arrière ont condamné le pilote de la Kaulig Racing.

Laisser un commentaire

Scroll to top