Mais où sont les Ford?

Vous souvenez-vous qu’il y a à peine deux ans, on se demandait où étaient les pilotes de Chevrolet en NASCAR? Il aura fallu l’arrivée de Chase Elliott (Camaro no 9) d’abord puis de l’étonnant Kyle Larson (Camaro no 5) pour redorer le blason de la marque principale de GM. Elliott a gagné le championnat (un peu par surprise) l’année dernière et cette année, Kyle Larson semble prêt à répéter l’exploit (cette fois sans surprise) alors qu’Elliott le suit d’assez près comme on vient de le voir ce dimanche après-midi lors du Hollywood Casino 400 couru au Kansas Speedway. Larson y a gagné avec une facilité presque déconcertante même face à Elliott qui le poursuivait. C’était donc la neuvième victoire de la saison pour Larson. L’année dernière, c’était Kevin Harvick (Mustang no 4) qui avait neuf victoires à son actif…et il n’a même pas pu se rendre à la grande finale des quatre derniers à Phoenix ! Tout récemment, Harvick a su se reprendre…mais qu’un peu. Vers la fin de la course de Kansas, il était prêt à prendre la relève de Larson mais, à un moment donné, c’était comme si sa Ford n’avait plus de puissance et Elliott (son grand adversaire de l’année) l’a dépassé très facilement.

D’autre part, l’équipe de Roger Penske (tous sur Mustang) n’était pas aussi célébrée que celle de Hendrick (pour qui pilotent Larson et Elliott) et pourtant, avant d’arriver à Kansas, Ryan Blaney (Mustang no 12) était deuxième au championnat! Notez que même après Kansas, les trois pilotes de Penske (Blaney, no 12, Brad Keselowski, Mustang no 2 et Joey Logano, Mustang no 22) étaient toujours parmi les huit derniers au championnat malgré la malchance de Logano au Texas (moteur sauté), la pauvre performance de Keselowski à Kansas et l’accident (inusité) de Blaney accroché par Dillon (Camaro no 3) aussi à Kansas.

La prochaine course de la Coupe NASCAR se déroulera au petit anneau de vitesse de Martinsville, une «short track» qui serait la spécialité de tant de pilotes de la Coupe. Selon le classement d’après Kansas, tous les pilotes de Penske doivent y gagner pour participer à la grande finale de Phoenix alors que le préféré y serait Joey Logano. Cela serait-il possible? Quoique cette piste pourrait être le théâtre de quelques «règlements de compte», selon Larry MacReynolds de NASCAR on XM, les Ford qui étaient si rapides l’année dernière, n’y seraient plus handicapés par les récents règlements qui ont enlevé de la puissance aux moteurs (surtout aux Ford et aux Toyota) et réduit l’appui aérodynamique de ces mêmes voitures en 2021. Sinon, vous en conviendrez, le championnat serait déjà réglé, il ne resterait plus que de décider entre Larson et Elliott. Il ne faudrait quand même pas laisser ce championnat prendre une tangente «Formule Un» où l’on puisse connaître le gagnant dès le départ de la course! Vivement l’année prochaine alors que tous seront sur un pied d’égalité avec des autos presque pareilles! Même les plus petites équipes y auront l’opportunité de se distinguer….

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

Scroll to top