La passe de quatre pour Ty Gibbs

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Alors qu’il ne fait qu’une saison à temps partiel en NASCAR XFINITY Series, Ty Gibbs continue d’impressionner, puisqu’il compte désormais quatre victoires.

Le futur champion ARCA Menards Series, il n’a qu’à prendre le départ ce samedi soir pour être sacré, continue de narguer ses adversaires en NASCAR XFINITY Series. Au volant de la Toyota n°54 de la Joe Gibbs Racing il signe un nouveau succès en 2021, le quatrième. Le petit-fils de Joe Gibbs n’est pas éligible pour le titre pilotes en NASCAR XFINITY Series, mais cela ne l’empêche pas de se battre et même d’accrocher des victoires à son palmarès.

Ty Gibbs prend le meilleur sur Austin Cindric à onze tours du drapeau à damier avant de décrocher un nouveau succès. Avec quatre victoires à son actif cette saison, Ty Gibbs n’est plus qu’à une unité du record de la saison, une marque codétenue par Austin Cindric et Kyle Busch.

Quelle journée ! C’est incroyable. Je ne peux que remercier toutes les personnes impliquées. C’est merveilleux. Le 22 a ralenti dans les virages trois et quatre et j’ai pu faire du side draft pour le dépasser. Une quatrième victoire en XFINITY cette saison, c’est incroyable.

Ty Gibbs

Sous le drapeau à damier Ty Gibbs devance Austin Cindric, AJ Allmendinger, Justin Haley et Ryan Sieg pour le top 5. Brett Moffitt, Michael Annett, Sam Mayer, Justin Allgaier et Myatt Snider complètent le top 10.

Pour la sixième année de suite au Kansas, au moins cinq des prétendants au titre se sont retrouvés en difficulté durant cette course. L’accident le plus marquant fut celui impliquant Noah Gragson et Harrison Burton, à la suite d’une poussette de Sam Mayer sur le pilote de la Joe Gibbs Racing.

Avant la course de Martinsville, troisième et dernière course du second tour des playoffs en NASCAR XFINITY Series, aucun pilote n’est assuré d’être en finale. Tout se jouera donc la semaine prochaine sur le short track de la Virginie. Deux pilotes sont en ballotage favorable, Austin Cindric et AJ Allmendinger compte tous deux 47 points d’avance sur le premier éliminé Justin Haley, il faudrait donc à cataclysme à Martinsville pour qu’ils ne passent pas.

A contrario, Brandon Jones avec 40 points de retard sur le dernier qualifié et Harrison Burton avec 51 points de moins que le dernier qualifiés sont pratiquement dans l’obligation de gagner pour rêver du titre dans deux semaines à Phoenix.

La semaine prochaine le Martinsville Speedway représentera la dernière chance de valider son billet pour la finale à quatre de Phoenix. L’ensemble des huit prétendants au titre jouera sa qualification.

Les meilleurs moments des Kansas Lottery 300

Laisser un commentaire

Scroll to top