Les événements à retenir de la saison 2021.

Crédit photo : Luc Marin

La saison des courses sur terre battue a débuté sur les chapeaux de roues avec toutes ses contraintes sanitaires. Heureusement, nous avons eu droit à des courses avec spectateurs. Plusieurs événements se sont démarqués.

Le Fall Showdown.

Le weekend de courses de la piste de Cornwall Motor Speedway est venu remplacer, en quelque sorte, le Super DIRT Week d’Oswego. Du jamais vu ! Des records historiques en terme de participation dans les classes « Modifié et Sportsman » pour un événement typiquement Canadien.

Trois jours de courses avec une température exceptionnelle. Les amateurs de courses voulaient se rassembler pour une derrière fois. Mission accomplie pour la famille Lavergne et ses employés.

Le Fall Showdown est là pour rester mais sous quelle forme, une fois que les frontières seront ouvertes ?

La série Big Block.

Les douanes frontalières fermées, une série Canadienne Gros Block , présentée par Ramone Pizzeria, a pris naissance grâce à l’implication des 3 pistes soient l’autodrome Granby, l’autodrome Drummond et le Cornwall Motor Speedway. Les Gros Block attirent les amateurs et leurs présences aux tourniquets se faisaient sentir. Plusieurs fans finis, qui ne jurent que par des moteurs qui développent beaucoup de HP, ont été servis à souhait. 

La série Canadienne vient mettre un baume à l’absence de la série Super DIRTcar mettant en vedette les meilleurs pilotes Nord-Américains. Une série Canadienne qui a fait sortir des moteurs dont plusieurs équipes avaient en leur possession. La série Big Block a un avenir prometteur et on espère que d’autres pistes emboîteront le pas!  

Le défi urbain Chevrolet au Grand Prix de 3 Rivières.

Plusieurs avaient mis des réserves pour cette première édition. Des voitures Modifiées venant de la terre battue sur un circuit routier de bitume comportait son lot d’inconvénients.

Un défi réussi au niveau de la visibilité afin de faire découvrir la discipline de la terre battue. Pour ce faire, un mélange des meilleurs pilotes sur la terre battue et de l’asphalte se sont regroupés dans une même discipline. D’ailleurs, la finale a été remportée par François Bellemare, issu de l’asphalte, qui course depuis quelques années sur la terre battue. Une victoire historique bien méritée.

Bellemare est passé sous silence avant et durant la course et pourtant… Le pilote trifluvien connaissait bien le circuit du GP3R pour y avoir participé dans plusieurs disciplines telles que Star Mazda, formule Ford et NASCAR Canadien Tire. Il connait le tracé et ses dangers même s’il n’avait pas couru depuis 2010.

Bellemare sera un ambassadeur pour la prochaine édition, car elle sera de retour, c’est certain.  

La course à St-Guillaume au SuperSpeedway.

Pour ceux qui ne pouvaient prendre part au défi urbain Chevrolet au Grand Prix de Trois- Rivières, le St-Guillaume SuperSpeedway devenait un choix logique. Pas moins de 23 Modifiés et 27 Sportsman. C’était au-delà des espérances du promoteur Joël Brûlé. Outre les équipes de course, la réponse des amateurs au House of DIRT a été exceptionnelle. Des voitures stationnées dans les rues de la municipalité et même dans le stationnement de l’église, ce qui a attiré quelques pèlerins.

Les citoyens de St-Guillaume sont des gens fiers de leur piste et m’aident quand j’ai besoin de quelque chose. Ils veulent que ça fonctionne. Offrir une finale Modifié à la communauté, je leur devais cela, mentionne Brûlé.’ Et vous quels sont vos événements de la dernière saison ?

Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant

Laisser un commentaire

Scroll to top