It’s ’Dega, baby!

Crédit photo : Chris Graythen/Getty Images

On connaît le vieux dicton «It’s Bristol, baby !» Alors il faudra lui ajouter «It’s ’Dega, baby !». Car c’est exactement cela. Non seulement on ne peut prédire qui pourrait gagner la grande course en Coupe NASCAR (dans ce cas, le Yellawood 500) au Talladega Superspeedway mais, maintenant, on ne pourra jamais prédire qui gagnera les épreuves des deux autres catégories d’importance de NASCAR à cette piste de 2,66 miles, en Alabama. Qui plus est, les trois courses au programme, ce weekend, ont été gagnées par des pilotes pour qui c’était leur première victoire dans leur division respective! Aucun des pilotes en lice pour le championnat des trois divisions n’aura gagné une de ces épreuves. Ajoutez à cela Mère Nature qui est venue mêler les cartes avec de la pluie (la course de Coupe, comme vous le savez, a été courue et écourtée le lundi après-midi après avoir été arrêtée avant même qu’elle ne commence la veille)!

Le vainqueur du 500, Bubba Wallace (Camry no 23), a donc coiffé les vétérans Brad Keselowski (Ford no 2) et Joey Logano (Ford no 22) au fil d’arrivée avant que les officiels de NASCAR ne déploient le drapeau jaune à cause de la pluie qui commençait à tomber. Ce drapeau se transforma alors en drapeau à damier puisque la course était rendue à plus de la moitié et que, de toute façon, il aurait été impossible d’assécher la piste avant que la pénombre ne s’installe au Talladega Superspeedway (où il n’y a pas d’éclairage).

Enfin, «la cerise sur le sundae», Wallace devient le deuxième pilote afro-américain à gagner une épreuve de l’histoire de la Coupe NASCAR, le premier ayant été Wendell Scott (Chevrolet 1962 no 34) à Jacksonville, en Floride, en 1963.

Donc, il ne reste plus que la course en circuit (presque) routier au «Roval» de Charlotte, dimanche prochain, pour connaître qui seront les quatre prochains pilotes à être éliminés! Décidément, cette saison 2021 de la Coupe NASCAR est pleine de rebondissements et de surprises! À retenir, encore une fois, les trois courses de ce weekend à Talladega ont été gagnées par des pilotes pour qui c’était leur première victoire dans leur division respective!  Incroyable!

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

Scroll to top