Grande première pour Bubba Wallace

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Pour la première fois de sa carrière Bubba Wallace remporte une course en NASCAR Cup Series, à l’occasion des YellaWood 500 sur le Talladega Superspeedway.

En 2020 à Talladega Bubba Wallace était déjà au centre des discussions, mais pour une affaire bien plus sombre avec l’histoire d’une corde de pendue accrochée à la porte du garage du pilote de la Richard Petty Motorsports. S’il s’avèrera que cette corde était une aide pour ouvrir et fermer la porte de l’intérieur, cela avait déclenché une immense vague de soutien au seul pilote afro-américain du peloton.

En 2021, il est encore au centre des discussions à Talladega, mais cette fois, parce qu’il devient le second Afro-américain à remporter une course en NASCAR Cup Series après Wendell Scott le 1er décembre 1963 à Jacksonville en Floride.

Je suis si fier de tout le monde à la 23XI (Racing). Une nouvelle équipe qui arrive et qui gagne. Je sais qu’une grande part de l’histoire a été écrite aujourd’hui. J’apprécie que Michael Jordan et Denny (Hamlin) croient en moi.

Bubba Wallace

Bubba Wallace se porte en tête du peloton à sept tours de la fin du deuxième segment et résistera au deux pilotes de la Team Penske, Brad Keselowski et Joey Logano, jusqu’au dernier drapeau jaune de la course et l’apparition de la pluie.

Il offre ainsi, sa première victoire à la 23XI Racing, l’écurie fondée par Denny Hamlin et Michael Jordan pour cette saison.

Bubba Wallace, s’impose finalement devant Brad Keselowski, Joey Logano, Kurt Busch, Christopher Bell, Chris Buescher, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Erik Jones et le rookie Anthony Alfredo pour le top 10.

Plusieurs prétendants au titre en difficulté

Reportée à lundi pour cause de pluie ce dimanche, la course des playoffs de Talladega est partie sans que qui que ce soit ait l’assurance de pouvoir effectuer les 500 miles initialement prévus. La pluie, il en sera justement question à deux reprises dans le deuxième segment. Si la NASCAR parviendra à faire repartir le peloton une première fois, elle arrêtera les frais à la seconde averse. Il faut dire que les conditions n’étaient pas propice à une reprise et comme plus de la moitié des tours était effectuée, le résultat pouvait être entériné.

Comme souvent à Talladega les accidents éliminent des prétendants à la victoire ou au titre en fin de saison. C’est ainsi qu’à cinq tours de la saison, une poussette de William Byron sur Justin Allgaier déstabilise ce dernier qui part à la faute et emporte Kyle Larson dans son élan. Chase Briscoe ne peut éviter la voiture de la Hendrick Motorsports en perdition, tandis que Ryan Preece part en tête-à-queue dans l’herbe. Pour le leader du classement général, les dégâts ne sont pas que cosmétiques. En effet, la direction est touchée pour le pilote le plus victorieux de la saison.

Le leader du classement général sera à l’origine de la neutralisation suivante quelques instants après la relance lorsque son pneumatique avant droit explosera.

Peu après le milieu du deuxième segment, un bump mal assuré de Ricky Stenhouse Jr, lui-même poussé par Chase Elliott, sur Alex Bowman envoie le pilote de la Hendrick Motorsports dans le mur. L’effet domino implique également Martin Truex Jr, Kyle Busch, Tyler Reddick ou encore Ross Chastain.

À cinq tours de la fin du deuxième segment Ryan Preece, poussé par Chris Buescher, part à la faute et emmène avec lui a William Byron et Matt DiBenedetto.

La pluie fait alors son apparition , pour le plus grand bonheur de Bubba Wallace.

Les YellaWood 500 en bref

Premier segment : Chris Buescher, Joey Logano, Brad Keselowski, Kevin Harvick, Ryan Blaney, Tyler Reddick, Chase Elliott, Ross Chastain, Kurt Busch et Alex Bowman.

Deuxième segment ; Bubba Wallace, Brad Keselowski, Joey Logano, Kurt Busch, Christopher Bell, Chris Buescher, Denny Hamlin, Kevin Harvick, Erik Jones et Anthony Alfredo.

Les meilleurs moments des YellaWood 500

Dimanche, la première division de la NASCAR terminera le deuxième tour des ses playoffs sur le Charlotte Motor Speedway Road Course. Il s’agira de la septième et dernière course de la saison sur circuit routier, la seule pendant les playoffs. Kevin Harvick (-4), Christopher Bell (-20), William Byron (-43) et Alex Bowman (-51) tenteront de se sauver, pourquoi pas avec une victoire.

Laisser un commentaire

Scroll to top