1

Un peu de crème fouettée ?

Crédit photo : Christian Gingras

Je voulais vous revenir sur quelques nouvelles qui ont retenu mon attention ces derniers jours. Si vous vous posez des questions quant au titre de cette chronique, vous avez bien raison de vous en poser, car moi-même je me demande comment j’ai réussi à imaginer celui-ci !

Course au titre en NASCAR Cup

Il ne reste que 7 courses et 12 pilotes éligibles pour décrocher le titre. J’avais prédit que Michaël McDowell, Tyler Reddick, Christopher Bell et Kevin Harvick seraient les 4 premiers à se faire expulser.  Je ne m’en tire pas si mal finalement puisque deux de mes choix ne sont plus dans la lutte. En plus de McDowell et Reddick, s’ajoutent Kurt Busch ainsi que Aric Almirola qui sont exclus pour le titre.

Bell et Harvick occupent respectivement le 11e et 12e rang au classement général. Ils sont donc en danger pour la deuxième étape mais, comme on sait, une victoire pour tout changer. J’ai cru, au départ, que l’aventure du plus vieux des frères Busch et celle d’Almirola allaient se terminer au second tour. Donc, dans l’ensemble, je n’étais pas très loin de la vérité.

Les noms suivants sont toujours dans la course au titre : Kyle Larson, Martin Truex Jr., Denny Hamlin, Ryan Blaney, Kyle Busch, Chase Elliott, Alex Bowman, William Byron, Joey Logano, Brad Keselowski, Christopher Bell ainsi que Kevin Harvick

Les voitures de Jo Gibbs, de Hendrick et de Penske sont toujours aussi dominantes puisqu’elles sont toutes passées au second tour, comme l’indique le graphique ci-dessous.

Je ne sais plus quoi penser de la série Pinty’s

Premièrement, je tiens à préciser que je n’ai rien à dire de négatif par rapport aux pilotes présents dans la série de course automobile la plus importante du Canada. Par contre, je dois vous avouer que j’ai été franchement déçu quand la nouvelle est sortie concernant les deux courses prévues pour le 18 septembre, à l’autodrome Chaudière, ont été annulées.

La raison évoquée est la situation au niveau de la pandémie ainsi que l’application du fameux « pass sanitaire ».  Selon d’autres informations, il semblerait que les équipes ontariennes ne désiraient plus venir, cette saison, au Québec à cause du long voyagement vers Vallée-Jonction et de la météo capricieuse de septembre.

Personnellement, le point qui m’inquiétait le plus était la stabilité quant aux mesures sanitaires qui doivent être appliquées dans certains contextes. Nous avons été en mesure de le constater tout juste avant la présentation du Grand Prix de Trois-Rivières, au mois d’août, et tout récemment quelques jours avant le début du festival western de St-Tite.  Les fameuses règles sanitaires peuvent changer à tout moment et, par conséquent, venir rendre la vie pénible aux promoteurs d’évènements. Je dirais encore plus lorsque l’activité est reliée au monde de la course auto.  Même si les règles du jeu sont dictées par la santé publique au niveau provincial, les directions régionales peuvent venir ajouter leur grain de sel à tout moment pour venir « scrapper » une activité. Des fois, c’est à se demander si certaines personnes qui prennent les décisions n’y prennent pas un certain plaisir. Je dis ça, juste comme ça !

C’est très décevant pour les pilotes, mais aussi pour les commanditaires qui les supportent puisque, pour eux, l’annulation des deux épreuves, qui devaient avoir lieu en Beauce, leur donne beaucoup moins de visibilité. Sans vouloir être chauvin ou avoir l’air d’avoir un certain parti pris, j’aimerais juste dire comme ça que les pilotes québécois sont une part importante de la série Pinty’s, même si plusieurs d’entre-eux conduisent pour des équipes ontariennes. Les deux courses étaient importantes pour les joueurs d’ici et je trouve qu’on vient de leur faire un certain affront en agissant de la sorte. Quand on sait la vraie raison, c’est là qu’on s’aperçoit que plusieurs se servent de la crise pandémique actuelle comme façon de se justifier en sachant très bien que la pilule sera plus facile à faire avaler. La COVID a le dos large mes amis !

Crédit photo: François Richard

Plus que 3 courses à disputer

Finalement, c’est un total de 10 épreuves qui auront été disputées dans la série Pinty’s, cette année. Seuls le GP3R et ICAR auront eu la chance de recevoir la visite de la série au Québec. Il reste donc trois courses pour clore la saison. Celles-ci auront  lieu sur l’ovale du Delaware Speedway, en Ontario.  Il y aura une course vendredi soir, le 24 septembre, à 21h, suivi des deux dernières de l’année, le dimanche suivant.  On y va donc avec un « Triple header ».

Depuis le début de la saison, six pilotes différents se sont partagés la victoire lors des 7 courses qui ont eu lieu jusqu’à maintenant. Seul Raphaël Lessard en a remporté deux. Vous ne serez pas surpris, si je vous écris, que l’ensemble des épreuves ont été gagnées par des Québécois.

Top 5, classement général série Pinty’s

1-Alex Tagliani288 
2-L.P. Dumoulin277-11
3-Andrew Ranger252-36
4-D.J. Kennington245-43
5-Treyten Lapcevich245-43

Tout est encore possible pour Ranger qui est à 36 points de Tagliani. Cependant, Andrew devra connaître toute une fin de semaine de course en espérant une contre-performance des deux meneurs au classement. L.P. Dumoulin, quant à lui, est toujours bien présent dans la course puisqu’il n’a que 11 points de retard sur la première position occupée par Alex Tagliani. Il n’y a encore rien de jouer quant au championnat.

Crédit photo: François Richard

En conclusion

J’ai fait quelques recherches pour savoir si les courses étaient diffusées en direct, mais en vain. Si quelqu’un a  quelque chose à déclarer à ce sujet, je suis certain que plusieurs lecteurs seraient preneurs.

Je souhaite le retour à une certaine normalité en 2022 pour notre série de NASCAR canadienne avec un calendrier plus normal et surtout plus respectueux envers les amateurs du Québec. Je dis ça juste comme ça, une petite visite de la série Pinty’s à Montmagny, ça pourrait être « cool ».

Crédit photo: François Richard

Que les dieux bénissent les rois de la course !

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

One comment on “Un peu de crème fouettée ?

  1. Marty dit :

    Les courses sont disponible en direct sur tsn.ca et sur l’appli TSN si, bien sûr, vous avez accès à TSN.

Laisser un commentaire

Scroll to top