On n’est pas au bout de nos surprises!

Crédit photo : Logan Riely/Getty Images)

Ce que l’on a appris de la course NASCAR Jockey Made in America 250 presented by Kwik Trip…

Décidément, la saison 2021 de la Coupe NASCAR n’a pas fini de nous surprendre. Il est vrai que l’on s’attendait tous à ce qu’un des jeunes pilotes du groupe Hendrick gagne l’épreuve au circuit routier de Road America dimanche après-midi. Mais que Chase Elliott (Camaro no 9) le fasse à partir du fond du peloton m’a impressionné tout autant que Kyle Busch (Camry no 18) en fasse presque autant en finissant troisième étant parti de la toute dernière position…Il faut l’admettre, la course ne manquait pas de piquant même pour ceux qui ne sont pas amateurs de courses en circuit routier.

Dans mon cas, je vous le répète, je suis un grand «fan» des courses de la Coupe NASCAR en circuit routier. Il y a longtemps que j’attendais une course de la Coupe à ce merveilleux circuit (j’y ai déjà roulé lors d’un programme de Chevrolet Corvette et Camaro à la fin des années quatre-vingt dix. Le pliote de la série Trans Am de l’époque, Jack Baldwin, m’y a même donné une «ride» dans un des premiers pick-up Chevrolet de la série NASCAR Super Truck qui en était à ses débuts. J’ai déjà servi de commentateur et pit reporter en série Indy Car et en Formule Atlantique à Road America pour un certain poste de télé de sports…). Je n’ai pas été déçu par la toute dernière course. Et c’est fort possiblement ce à quoi l’on doit s’attendre au cours des prochaines années.

Les «nouveaux» pilotes de la Coupe NASCAR n’ont pas la même «formation» que nos héros des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix. En plus des courses en ovale, plusieurs ont fait leurs premières armes en karting et sur circuit routier de surcroît. Chase Elliott est un peu l’un d’eux. N’oubliez pas qu’il a aussi participé aux 24 Heures de Daytona l’hiver dernier! Avec sept courses du genre cette saison, il pourrait très bien y tirer son épingle du jeu et, grâce aux courses en circuit routier, gagner le championnat.

Mais où étaient les Ford?

Depuis les quelques dernières années, on se demandait où étaient les Chevrolet. Le problème est désormais résolu (quoique je me demande ce que les exploits de la Camaro peuvent bien apporter à GM car la version de tourisme de cette voiture ne se vent pas très bien…ce n’est plus «Win on Sunday, sell on Monday»! (Gagne le dimanche, on vend le lundi!). Aussi, je me demande quel véhicule les Ford, GM et Toyota de 2025 et plus utiliseront ils pour NASCAR?

Le changement de la garde?

Je voulais en parler il y a deux semaines mais j’ai trop hésité. Et pendant ce temps, ce dont je voulais traiter a commencé à se produire. Certains ont peut-être été surpris par le rachat de l’équipe de Chip Ganassi par Trackhouse Racing. Ce fut plutôt spontané! Mais, c’est ce dont je voulais parler… il faudra y voir l’annonce de choses à venir chez NASCAR. Avez-vous déjà considéré l’âge des propriétaires des grandes équipes? Roger Penske a plus de 80 ans. Il est en forme mais qui sait? (Heureusement qu’il a connu une victoire en IndyCar la fin de semaine dernière car ses équipes NASCAR n’ont rien démontré (sauf les beaux efforts d’Austin Cindric…il sera à surveiller celui-là!). Dans le cas de l’équipe de Joe Gibbs (Toyota), on fait encore affaire à un homme de quelques quatre-vingt ans aussi! Et que dire de Jack Roush. Ses Ford ont déjà dominé le circuit NASCAR mais depuis quelques années, son équipe Roush-Fenway, n’est plus en vedette (remarquez qu’il aurait pu gagner le Daytona 500 il y a quelques années mais son pilote, Ryan Newman (Fusion no 6)  a plutôt terminé l’épreuve dans une véritable catastrophe à la ligne d’arrivée!). Il ne l’a pas encore admis mais lors d’une récente entrevue sur XM Sirius, il l’a presque dit, Brad Keselowski (Ford no 2) serait bientôt son nouveau partenaire commercial. Jack a 78 ans et, malgré qu’il ne veuille pas arrêter, il sent qu’il faille laisser la place à des «plus jeunes» !

Pourquoi pensez-vous que Denny Hamlin soit devenu lui-même propriétaire (en partie) d’une équipe (celle de Bubba Wallace, Camry no 23). Et que penser de Richard Petty avec son jeune pilote Erik Jones (Camaro no 43)? Le King a 84 ans! Sera-t-il vraiment à la hauteur de la situation avec la nouvelle génération de voitures et le nouveau calendrier de NASCAR? Qui prendra sa relève?

Enfin, il y a Rick Hendrick. À 71 ans, il est plus jeune que certains de ses confrères mais pourra-t-il tenir le coup? Pourquoi pensez-vous qu’il a embauché Jeff Gordon comme bras droit? Et que fera Tony Stewart dont l’équipe ne fait pas d’étincelles cette année (et qui est plus occupé par ses séries de course et son nouvel amour, Leah Pruett (pilote de Top Fuel) désormais sa fiancée officielle…). Non! On n’est pas au bout de nos surprises! Attendez-vous à toutes sortes de nouvelles au cours des prochains mois. Oh! En passant, la Coupe sera à Atlanta la fin de semaine prochaine. Un peu «old school»…mais, on espère qu’elle sera excitante…avec un nouveau gagnant cette fois?

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to top