Le million pour Kyle Larson !

Crédit photo : Brian Lawdermilk : Getty Images
(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Kyle Larson est inarrêtable à l’approche de l’été, après deux victoires consécutives à Charlotte puis Sonoma, il remporte le million de dollars mis en jeu pour la All-Star.

Vainqueur en 2019 de la All-Star, Kyle Larson était absent de l’édition 2020 de la course au million de dollars du fait de sa suspension. En 2021, il remet les pendules à l’heure en allant chercher un nouveau succès dans cette course hors championnat.

En fait la relance du dernier segment s’avère capitale pour la victoire finale. Alors que Chase Elliott mène devant deux de ses coéquipiers, Kyle Larson et William Byron, le pilote de la n°5 prend le meilleur envol et s’en va décrocher le drapeau à damier.

Je n’arrive pas à y croire. Cliff (Daniels, le chef d’équipe – ndlr) a énormément travaillé sur cette voiture. J’ai fait le restart qu’il fallait à la fin.

Kyle Larson

Brad Keselowski prend la deuxième place devant Chase Elliott, Joey Logano et Ryan Blaney pour le top 5. Alex Bowman, William Byron, Aric Almirola, Kyle Busch et Kurt Busch complètent le top 10.

La Hendrick domine

Que ce soit des courses de championnat ou hors championnat depuis quelques semaines la Hendrick Motorsports fait sa loi en NASCAR Cup Series. L’écurie la plus victorieuse le prouve une fois de plus au terme d’une course qu’elle domine avec l’ensemble de ses pilotes.

Lors du cinquième segment, deux stratégies s’affrontent pour l’arrêt obligatoire sous drapeau vert. Certains, tels que Denny Hamlin, Kyle Busch ou encore Austin Dillon choisissent de s’arrêter dès la fin du premier tour sous drapeau vert. Du côté de la Hendrick Motorsports on attend presque la fin de la fenêtre de tir pour ravitailler. Kyle Busch et Austin Dillon sont pénalisés pour un excès de vitesse en entrant dans la voie des stands.

Un contact entre Ryan Newman et Ross Chastain envoie le pilote de la Chip Ganassi Racing en travers dans le virage n°2. Les officiels sortent le drapeau jaune pour la seconde fois seulement pour un incident, après celui de Christopher Bell au deuxième tour de l’épreuve.

Brad Keselowski prend les commandes de la course devant Chase Elliott à l’issue du ravitaillement obligatoire. L’équipe n°9 de la Hendrick Motorsports remporte les 100 000 dollars mis en jeu pour l’arrêt le plus rapide.

La All-Star en bref

Premier segment : Kyle Larson, William Byron, Kyle Busch, Chase Elliott, Cole Custer, Austin Dillon, Brad Keselowski, Kurt Busch, Ross Chastain, Joey Logano, Kevin Harvick et Ryan Blaney pour le top 12. Le tirage au sort souhaité par les fans fait état d’une inversion des douze premiers pour débuter le deuxième segment.

Deuxième segment : Ryan Blaney, Brad Keselowski, Ross Chastain, Kurt Busch, William Byron, Chase Elliott, Kyle Busch, Cole Custer, Denny Hamlin et Joey Logano pour le top 10. Tout le peloton est inversé à l’issue de ce segment.

Troisième segment : Alex Bowman, Matt DiBenedetto,Aric Almirola, Michael McDowell, Ryan Newman, Kyle Larson, Denny Hamlin, Christopher Bell, William Byron et Kevin Harvick pour le top 10. Le top 9 est inversé pour le départ du quatrième segment.

Quatrième segment : William Byron, Kyle Larson, Denny Hamlin, Christopher Bell, Chase Elliott, Ryan Blaney, Alex Bowman, Matt DiBenedetto, Aric Almriola et Ryan Newman pour le top 10.

Cinquième segment : Chase Elliott, William Byron, Kyle Larson, Ryan Blaney, Brad Keselowski, Joey Logano, Denny Hamlin, Alex Bowman, Kurt Busch et Aric Almirola.

La semaine prochaine la première division de la NASCAR sera sur le Nashville Superspeedway, une grande première.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to top