Chase Elliott danse sous la pluie

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

La course d’Austin au Texas sourit à Chase Elliott qui remporte, sous la pluie, sa première victoire de la saison en NASCAR Cup Series.

Chase Elliott n’avait pas le carburant nécessaire pour aller au bout de la course, mais qu’importe, il s’impose au terme d’une course raccourcie par la pluie. En effet, la pluie fut la grande animatrice de la course. Comme Kyle Busch, Chase Elliott était deux tours trop court pour rallier l’arrivée sans avoir à revenir aux stands. Si Kyle Busch s’est arrêté quelques tours avant la neutralisation finale, Chase Elliott a choisi de rester en piste et d’attaquer autant qu’il le pouvait. Une décision qui lui a permis d’accentuer son avance sur Kyle Larson, mais qui était de tout façon loin d’être suffisante pour effectuer un arrêt supplémentaire et ressortir en tête.

la météo arrive à la rescousse du champion en titre qui décroche sa toute première victoire en 2021. Chase Elliott permet à la Hendrick Motorsports d’égaler la Petty Enterprises en terme de victoires en NASCAR Cup Series avec 268 succès.

Je n’avais jamais gagné une course sous la pluie avant. Nous avions le rythme à la fin. Sur la fin, je poussais au maximum. Il y avait de l’aquaplaning. Je suis fier de mon équipe. C’est la huit-centième victoire pour Chevrolet et la 268ème pour la HMS. C’est notre première victoire cette année, mais comme je l’ai dit je suis fier de mon équipe.

Chase Elliott

Chase Elliott devance finalement son coéquipier Kyle Larson. Joey Logano prend la troisième plaace devant Ross Chastain et AJ Allmendinger. Chase Briscoe, Michael McDowell, Alex Bowman, Tyler Reddick et Kyle Busch complètent le top 10.

La pluie, toujours la pluie

La confusion règne en début de course sur le Circuit of the Americas. Les pilotes s’élancent en pneumatiques pluie lors des tours de formation et ce alors que la piste est sèche. Juste avant le départ, la majorité des pilotes passent des gommes pour piste sèche, mais la pluie se met à tomber juste avant le drapeau vert. Dans les trois premiers tours, l’ensemble du peloton est repassé en pneumatiques pluie.

Joey Logano enlève le premier segment alors que la pluie s’intensifie. En milieu de deuxième segment, un double accident entre Christopher Bell et Ryan Blaney d’une part et Bubba Wallace et Kevin Harvick d’autre part, crée une longue neutralisation. Des quatre pilotes, seul Ryan Blaney parvient à poursuivre sa course. Cet accident provoquera la colère de Kevin Harvick en interview.

Quelques instants après la relance, Martin Truex Jr. percute Michael McDowell dans la ligne droite arrière. Le pilote de la Joe Gibbs Racing ralentit fortement, car son capot moteur obstrue sa vision. Cole Custer, masqué par les gerbes d’eau ne parvient pas à éviter la voiture de Martin Truex Jr. Les officiels n’ont d’autre choix que de sortir le drapeau rouge pendant 21 minutes pour nettoyer la piste, retirer les deux épaves et enlever un maximum d’eau des virages 11 et 12.

Dès lors, pour des raisons de sécurité et de visibilité les relances se font en file indienne.

Durant le troisième segment, les conditions se dégradent dans les 20 derniers tours. Les officiels sortent le drapeau rouge à quatorze tour du terme de la course, afin d’enlever l’eau sur la piste. Malheureusement les conditions ne s’amélioreront pas et la NASCAR entérine le résultat.

L’EchoPark Texas Grand Prix en bref

Premier segment : Joey Logano, Michael McDowell, Kurt Busch, Kyle Larson, Austin Cindric, Chris Buescher, Chase Briscoe, Ross Chastain, Kyle Busch et Matt DiBenedetto

Deuxième segment : Kyle Busch, Chase Elliott, Tyler Reddick, Austin Cindric, Corey LaJoie, Kyle Larson, Ryan Preece, AJ Allmendinger, Chase Briscoe et Alex Bowman.

0 0 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x