Kyle Busch qui gagne le Buschy McBusch…Arrangé avec le gars de vues?

Crédit photo : Nigel Kinrade/Motorsport Images

Kansas, ce que l’on en retient !

Au départ, c’est trop drôle! Kyle Busch qui gagne le Buschy McBusch…Arrangé avec le gars de vues? Non! Mais ce fut quand même une drôle de course, une épreuve un peu à l’image de ce que l’on voit en Coupe NASCAR depuis le début de l’année. En gagnant cette course, Kyle Busch (Camry no 18) devient le 10e pilote différent à croiser le drapeau à damier le premier des 11 épreuves de la Coupe depuis le début de l’année. Et il l’a fait le jour de son anniversaire (36 ans) ! Au moins, ce ne fut pas une victoire «volée» à la dernière seconde comme on l’a vu si souvent cette année en Coupe NASCAR. De plus, cela pourrait-il signaler le retour de l’ancien champion de la série, lui qui n’a pas été des plus performants l’année dernière (une seule victoire) ni même depuis le début de l’année? Comme l’a si bien dit Jeff Gordon lors de la description de cette course, il n’y a rien de plus «dangereux» que de redonner de la confiance à ce gars-là qui a aussi gagné la course de pick-up la veille lors des dernier tours!

Autre surprise agréable, Kevin Harvick (Mustang no 4) qui termine deuxième. Le pilote vedette de la puissante équipe de Stewart-Haas n’a pas été vu parmi les meneurs depuis le début de la saison, lui non plus! L’année dernière, après 11 victoires durant la saison, il n’a même pas pu participer à la toute dernière course d’élimination! Certaines rumeurs veulent ce que ce soit sa dernière saison en Coupe (si c’en est le cas, Stewart-Haas devrait «prendre une option» sur Matt DiBenedetto (Mustang no 21 qu’il ne conduira plus l’an prochain) qui a encore fait belle figure en course terminant quatrième). Enfin, autre remarque étonnante, le grand rival de Harvick l’année dernière, Denny Hamlin (que j’avais choisi comme le champion potentiel en 2020…) n’a pas encore réussi à se démarquer cette année. Par cela, je ne veux pas dire qu’il n’est plus le pilote qu’il était car combien de fois a-t-il réussi à se hisser en commande de l’épreuve. Non, je veux dire par cela qu’il n’a en pas encore gagné! Si Harvick avait onze victoires à son actif à la fin de l’année dernière, Hamlin en avait dix ! Et cette année, aucun d’entre eux n’en a une!

NASCAR, we have a problem!

En effet, NASCAR semble s’aligner vers un problème majeur. Comme je l’ai indiqué plus haut, en onze courses, nous avons vu dix pilotes gagner une course (Truex est le seul à avoir gagné deux fois depuis le début de l’année). Mais cela veut dire que déjà, dix pilotes se sont qualifiés pour l’Éliminatoire qui débutera dans…dix-sept épreuves. Toutefois, seulement seize pilotes doivent former le peloton des «finissants». Six places et quinze épreuves? Il va falloir qu’il y ait des «repeat winners» lors de ces épreuves sinon NASCAR va se retrouver avec plus de seize pilotes pour les débuts de la finale! Ou alors, NASCAR devra revoir ses règlements!

Humm! Le reste de la saison s’annonce intéressant!

0 0 votes
Article Rating
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x