Hamilton devra attendre pour sa 100e pole position

Crédit photo : Formula1.com

Qualifications – Grand Prix du Portugal

Le circuit de Portimao, situé sur la côte atlantique du Portugal, est vraiment fantastique. À première vue, à vol d’oiseau, on dirait un circuit de karting, tellement il semble petit et serré. Mais en réalité, c’est un circuit relativement rapide, avec une belle succession de virages sans grands freinages et surtout (surtout) des dénivellations qui lui valent le vocable de montagnes russes. Les pilotes l’adorent, malgré quelques virages à l’aveugle qui donnent des sensations fortes. Les caméras embarquées nous donnent des images époustouflantes.

La session de qualifications s’est terminée par un autre résultat bien connu pour les trois premières places (bien que dans le désordre) mais nous a tout de même donné des moments intéressants qui préparent une course qu’il ne faudra pas manquer. Voici quelques éléments de réflexion sur cette qualification, en vue de la course du dimanche.

La petite victoire de Bottas

Valtteri Bottas n’a pas permis à Lewis Hamilton d’inscrire sa 100e position de tête en carrière. Mais c’est par seulement 7 petits millièmes de seconde qu’il a réussi l’exploit d’être plus rapide que son illustre coéquipier. Le premier virage sera définitivement à surveiller demain alors que Verstappen voudra venger sa performance moins convaincante en Q3 et que Hamilton n’offrira aucun cadeau à Bottas.

L’adaptation de Ricciardo chez McLaren

Avec une élimination dès la première manche des qualifications, il est clair que Ricciardo a beaucoup de difficulté à s’adapter à sa nouvelle McLaren. Pourtant, Norris prouve que cette voiture est bien née et a ce qu’il faut pour se rendre en Q3 et se battre pour une belle place à l’arrivée.

L’adaptation d’Alonso chez Alpine

Fernando Alonso semble avoir les mêmes soucis d’adaptation chez Alpine. Évidemment, pour le pilote espagnol, c’est également une réadaptation à la F1 après deux ans d’absence. La voiture de l’écurie française n’est pas aussi performante qu’on le voudrait mais son coéquipier Ocon, tout comme Norris, a lui aussi réussi à gagner sa place dans la 3e manche des qualifications. Fidèle à son habitude de dire les choses comme elles sont, Alonso ne se cache pas derrière des excuses-bidon et doit travailler plus fort.

La déception pour Verstappen

Verstappen a connu un 3e segment difficile en qualifications, avec un tour retiré par les commissaires et des erreurs à son dernier essai à quelques secondes de la fin de la séance. Très déçu de sa performance (et de celle de sa voiture), il aura le couteau entre les dents dès le départ dimanche après-midi. Perez, quant à lui, continue son apprentissage de la Red Bull et partira au 4e rang sur la grille.

La confirmation pour Ferrari

Avec Sainz en 5e place et Leclerc en 8e place, l’écurie Ferrari confirme qu’elle est maintenant pleinement de retour dans la course à la meilleure des autres, avec peut-être une petite longueur d’avance sur McLaren.

Demain, lors de la course, il faudra surveiller ce que Ricciardo, Alonso et Stroll réussiront à faire et jusqu’où ils pourront remonter dans le peloton. Ils partent assez loin sur la grille et pourraient animer le spectacle pendant un certain temps, dès le départ de la course.

0 0 votes
Article Rating
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
 
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x