Un bond vers l’avant du peloton pour Thomas Nepveu

Crédit photo : CoForce

12e en course 1 – 7e en course 2 – Streets of St. Petersburg (Floride)
Oka (Québec, Canada) Thomas Nepveu est satisfait de son week-end en série Cooper Tires USF2000 sur le tracé urbain de St. Petersburg. Au volant de sa voiture #2 Cromwell | Karting ExcellenceHome Hardware, Thomas Nepveu a démontré son potentiel notamment dans la deuxième course et obtenir une 7e place des plus combatives, terminant dans un peloton de huit voitures nez-à-nez après une relance au 15e des vingt tours de prévus.

La première course empreinte d’action a généré quatre neutralisations (11 des 20 tours). Thomas Nepveu a su éviter habilement le dernier incident et terminer en 12e place après une remontée de l’arrière du peloton (20e). Thomas Nepveu a su atteindre son but de terminer de nouveau dans le top-10 avec une 7e place en deuxième course bien travaillée après un départ de la 9e position sur la grille. Le défi était de taille : apprendre un tracé urbain cahoteux et glissant, continuer à se familiariser avec sa voiture parmi les pilotes de plus en plus coriaces dans le top-10 et réduire l’écart au chrono avec le peloton de tête.

Déroulement du week-end

Les organisateurs ont lancé les USF2000 en piste à trois reprises vendredi : une session d’essai et deux périodes de qualification en vue des deux courses prévues le samedi. Thomas Nepveu se retrouvait donc vendredi matin devant une charge de travail imposante : continuer à se familiariser avec la voiture tout en apprenant dans ses moindres détails le tracé qu’il visitait pour la première fois.

Thomas Nepveu nous parle de ses aventures en piste

Essais

« J’avais beaucoup à faire dans les 30 minutes d’essais du matin – apprendre le circuit, comprendre le comportement de la voiture – le tout sur une piste sale et glissante – ce qui a fait que mon chrono n’était pas à la hauteur de nos expectatives. Par contre, j’ai encore une fois beaucoup appris sur des pneus usagés. »

Qualifications (Q1 et 2)

« En prévision de la Q1, j’ai révisé mes notes et regardé des vidéos pour analyser mes chronos et trajectoires par section et comparé à ceux de mes équipiers, afin d’identifier exactement où m’améliorer. J’ai réussi le 14e chrono à moins d’une seconde de la pole, une belle amélioration par rapport aux essais du matin, mais pas encore assez. Même procédure en préparation pour Q2 qui porte fruit avec une 9e place sur la grille pour la deuxième course, à 0,5 sec de la pole. L’équipe continue en parallèle son travail de mise au point de la voiture. Je suis bien placé pour atteindre mon objectif : un top-10. »

Courses (R1 et R2)

« Nous avons pris un bon départ de la 14e place en course 1, prenant deux positions en sortie du premier virage. Un embouteillage sur le premier droit a causé un incident et une voiture devant moi a coupé mon pneu avant gauche avec son aileron. Un passage aux puits pour un nouveau pneu et je reprends la course de la 20e position pour la relance au 4e tour. Je remonte ensuite jusqu’à la 12e place au 16e tour, alors que la course est de nouveau neutralisée jusqu’à la fin au 20tour. »

« Le bon côté de mon résultat est que la voiture Cromwell | Karting Excellence | Home Hardware roulait presque à la perfection et je croyais en mes chances pour terminer dans le top-10 ou mieux avant la crevaison du premier tour. En plus, j’ai pu remonter après le passage aux puits de la 20e à la 12e place, et ce, malgré trois autres neutralisations, et donc sans pouvoir pousser ou dépasser pendant les trois neutralisations sur huit des 16 derniers tours. »

« De plus, j’ai changé la stratégie pour les pneus ce matin et monté quatre pneus usagés pour la première course. L’objectif était de garder mon dernier jeu de pneus neufs pour la deuxième course, où je prends le départ de la 9e place avec moins de travail à faire pour revenir sur les meneurs. Le hasard et cette décision ont bien fait les choses, car deux pneus neufs à gauche pour la première course n’auraient pas eu l’impact espéré en me battant dans la circulation plus lente de fin de peloton. Maintenant j’ai quatre bons pneus pour la 2e course. Quelques retouches aux réglages et nous sommes prêts ! »

« J’anticipais une bonne seconde course avec un jeux de pneus neufs et une voiture performante. Une erreur mineure au premier tour me fait perdre une position (de 9e à 10e) et je réussis à revenir en 9e place avec un dépassement un peu limite au 9e tour. Un incident devant moi me permet ensuite de passer à la 7e au 12e tour position où j’ai terminé la course. Je roule maintenant avec des pilotes rapides qui font très peu d’erreurs, ce qui complique énormément les dépassements, même si mon chrono le plus rapide en course est à seulement 0,4 sec. du plus rapide en course. Nous avons ramené la voiture en bon état et amassé des points au championnat, » conclut Thomas Nepveu satisfait de son week-end.

Observations

Après seulement quatre courses en série Cooper Tires USF2000, nous constatons les habilités de pilote de Thomas Nepveu, sa détermination à mieux faire à chaque sortie en piste ainsi que l’efficacité avec laquelle il apprend et retranche des fractions de seconde de ses chronos par rapport aux meneurs. Nous parlons ici de dixièmes de seconde de plus en plus difficiles à trouver. Sans aucun doute, cette amélioration continuera et lui permettra de se qualifier toujours plus à l’avant et simplifier sa tâche en course.

Ambassadeur du Club des petits déjeuners

C’est un honneur pour Thomas Nepveu de se joindre à la cause du Club des petits déjeuners. Il unit désormais sa voix à celles d’autres ambassadeurs engagés pour mettre en lumière l’insécurité alimentaire chez les enfants au pays et participera à divers événements de collecte de fonds.

Pour faire un don sur la page de Thomas Nepveu : https://dons.clubdejeuner.org/thomas-nepveu-pilote-de-course-professionnel-et-ambassadeur-du-club

0 0 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x