Bowman et Byron formeront la première ligne au Daytona 500

Crédit photo : Nigel Kinrade Photography

L’ordre de départ des 500 milles de Daytona a toujours été différent des autres courses de la Coupe NASCAR. Depuis l’année dernière, la ligne de départ de toutes les autres courses a été déterminée par la position à l’arrivée de la dernière course…ou presque. Mais depuis des décennies, l’ordre de départ de la première course de la saison, le Daytona 500,  est d’abord déterminé par des «time trials», des qualifications déterminées par des tours à plein régime au célèbre circuit triovale de Floride. Ce premier ordre détermine, en même temps, les positions de départ des deux courses du jeudi soir, les épreuves du Duel qui formeront la grille de départ sauf que les deux premières positions auront déjà été «gelées» selon les «Time trials». Par conséquent, les deux temps les plus rapides accomplis individuellement le jour des «Time Trials» confirmeront les deux premières positions de départ.

C’est ce qui a été déterminé mercredi soir à Daytona alors que les voitures s’élançaient une à la fois pour trois tours. Le deuxième tour étant celui qui comptait, la vitesse la plus rapide fut retenue pour la «Pole Position» alors que la deuxième aura été retenue pour la deuxième position formant ainsi la ligne de départ. C’est avec une vitesse de 191,261 milles à l’heure (307,79 km/h) qu’Alex Bowman, pilote de la Chevrolet Camaro no 48 de l’équipe d’Hendrick Motorsport, a réussi le tour le plus rapide lui accordant ainsi la «pole position». Il fut suivi de William Byron, pilote de la Chevrolet Camaro no 24 aussi d’Hendrick à 190, 219 m/h (306,37 km/h) qui sera alors officiellement à son côté droit lorsque le drapeau vert sera agité pour signaler le départ de la course des 500 Milles dimanche après-midi sauf si…

Si l’une ou ces deux autos sont endommagées dans un accident aux Duels, elles devront être réparées avant la course. Si les autos sont trop endommagées pour être réparées, les pilotes devront utiliser une auto de réserve et partir en fond de grille au Daytona 500. Incidemment, les deux autos qui détiennent la première ligne de départ sont des Chevrolet de l’équipe de Hendrick Motorsports. Notons que parmi les cinq premiers au finish du Busch Clash de mardi soir, il y avait deux des quatre Chevrolet de Hendrick (Elliott, no 9 et Byron no 24). L’équipe Hendrick serait-elle de retour?  À surveiller!

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x