1

Le Busch Clash à Daytona…ça regarde bien!

Ça y est, la nouvelle saison de la Coupe NASCAR est lancée pour 2021. C’est la dernière année pour la configuration mécanique des autos de la Coupe NASCAR telle qu’on la connaît actuellement. L’an prochain, les autos de cette série seront nettement plus sophistiquées et les pilotes devront évoluer plus souvent sur des circuits routiers que sur des ovales. Cela changera-t-il la donne?

Certainement si l’on se fie à ce que l’on a vu mardi soir à Daytona. C’était alors l’épreuve Busch Clash qui, incidemment, n’est pas une course comptant pour le championnat NASCAR mais une course hors-concours pour la bourse. Mais c’était la première course de l’année pour les pilotes de la série (sans spectateurs) et cette fois, c’était à la fois sur circuit routier et sur ovale à grande vitesse à Daytona utilisant le même tracé qui avait servi aux 24 Heures de Daytona deux semaines plus tôt!

Les inconditionnels des circuits ovales ne voyaient pas d’un bon œil le passage du Clash en circuit routier. Et pourtant, ce que nous avons vu à Daytona mardi soir est la preuve que NASCAR doit vraiment passer à une autre étape. La course de 35 tours fut tout simplement excitante. Pas de parade à 200 milles à l’heure avec une finale aux deux derniers tours! Non, une bataille de tous les instants à tous les niveaux avec des stratégies d’arrêts bien étudiées et surtout, des luttes tant à la tête qu’en milieu de peloton avec des imprévues étonnantes : des erreurs de champions comme celles de Kevin Harvick (deux sorties de route au volant de sa Mustang no 4)  et de Martin Truex Jr. (qui a échappé sa Camry no 19 à l’entrée de l’ovale), des erreurs de stratégies aux puits comme des erreurs de pilotage de Ryan Blaney (Mustang no 12) ou de Kurt Busch (Camaro no 1) à la relance.

La course (aux $$$) s’est terminée, encore une fois, par une grande surprise. On se doutait que Chase Elliott (Camaro no 9) allait tenter le tout pour le tout au dernier tour pour doubler Ryan Blaney (Mustang no 12 qui  avait fait une belle remontée grâce à des pneus neufs) par l’intérieur au dernier virage. Sa voiture a frappé celle de Blaney dans la portière ce qui a envoyé ce dernier en dérapage et ralenti Elliott…Mais au lieu de profiter à Elliott lui permettant de gagner l’épreuve, ce geste désespéré l’aura plutôt ralenti permettant ainsi à Kyle Busch (Toyota no 18) de passer à gauche et…gagner l’épreuve! La bataille Ford-Chevrolet qui se termine par une victoire de Toyota! Elliott et Blaney étant de grands amis, l’adage américain «Avec un ami comme toi, qui a besoin d’un ennemi» a dû venir à l’esprit de Blaney!

Qu’importe l’issu de cette manœuvre, c’est l’ensemble de la course que l’on devrait juger. Les voitures NASCAR ont donc leur place en circuit routier et ce Busch Clash en est un exemple parfait! NASCAR a remplacé quelques-unes de ses courses en ovale par des évènements en circuit routier à son calendrier 2021 (et il pourrait y en avoir encore plus en 2022 !) et le résultat pourrait très bien en être que plus positif en renouvelant l’intérêt des amateurs de course automobile de toutes les disciplines pour NASCAR…le nouveau NASCAR!

Résultats

  1. Kyle Busch (Toyota Camry no 18)
  2. Chase Elliott (Chevrolet Camaro no 9)
  3. Joey Logano (Ford Mustang no 22)
  4. Tyler Reddick (Chevrolet Camaro no 8)

William Byron (Chevrolet Camaro no 24)

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Andre Fortin
Andre Fortin
15 jours il y a

Tranquillement, on passe de la pizzeria à rôtisserie. Les circuits choisis changent, le stock car passe de plus en plus au circuit routier, la conception de voiture change, et probablement que le fan régulier va changer aussi. En autant que le sport survivra, et que c’est ce que ça prenait, et bien soit, qu’il en soit ainsi.

Scroll to top
error:
1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x