Lessard 4e au Texas

Crédit photo : Facebook Lessard

Bon dimanche à tous ! Quelle belle façon pour débuter ce dimanche après-midi que de visionner une course de la série Gander RV and Outdoors.

Raphaël Lessard (Toyota no 4 aux couleurs de Canac) s’élançait de la vingtième position dans le cadre du “SpeedyCash.com 400” disputé au “Texas Motor Speedway”.  Le circuit de 1.5 mille de l’état situé le long de la frontière du Mexique accueillait la 21e épreuve de 2020.

Place à la course

La première neutralisation est survenue au 33e tour alors que Tim Viens (Chevrolet no 49) est entré le muret alors qu’il occupait le 35e rang. Ce drapeau jaune a mené à la fin du premier segment. Lessard était alors classé 22e position, une diminution de deux rangées par rapport au départ de la course.  Sheldon Creed (Chevrolet no 2), Austin Hill (Toyota no 16) et Brett Moffitt (Chevrolet no 23) ont pris le top 3 au premier drapeau vert.

Au début du second tiers, Clay Greedfield (Toyota no 68) est partie en dérapage dans le second virage pour aller frapper le mur extérieur. À ce moment Lessard était 16e. Cette seconde neutralisation s’est changée en drapeau rouge. Lorsque les camionnettes se sont remises en marche sur le jaune, Lessard a dû s’arrêter aux puits victimes d’une crevaison. Cette malchance le repoussa 23e tout en étant le dernier sur le tour des meneurs. Comme dirait mon père, chanceux dans sa malchance !

Matt Crafton (Ford no 88), Sheldon Creed (Chevrolet no 2) et Ben Rhodes (Ford no 99) ont pris les trois premières positions de la seconde partie de la course. Raphaël Lessard occupait à ce moment le 18e rang.

Pendant que le dernier tiers de l’épreuve qui se déroula à vive allure j’en ai en profité pour me poser la question suivante : Est-ce vraiment Dan Bigras qui fait la voix dans les annonces de Ram ? Ah non, trop tard le moteur de Grant Enfiger (Ford no 98) vient de rendre l’âme au 93e tour. Lessard était alors à la porte du top 10 en onzième place profitant de l’abandon de Enfiger et d’un mauvais arrêt aux puits de Zane Smith (Chevrolet no 21).

Avec le fameux enduit adhésif, le “PG1”, les camionnettes donnaient l’impression de ne pas ralentir dans les courbes. Assez impressionnant et efficace ce produit quand même ! L’effet PG1 n’a pas aidé David Gilliland (Ford no 38) qui à l’entrée du premier visage est partie dans le mur après une dure bataille avec Ben Rhodes (Ford no 99). Cet incident s’est produit alors qu’il restait une quarantaine de tours à compléter. Lessard venait de faire son entrée dans le top 10.

Avec 30 tours à compléter, le risque de drapeaux jaunes allait en augmentant puisque chaque position devenait un enjeu pour le classement final. Alors qu’il menait l’épreuve avec 19 tours à faire, l’autre Canadien en piste Stewart Friesen (Toyota 52) a vu ses chances de victoire anéantie lorsque Johnny Sauter (Ford no 13) a tenté une manœuvre de dépassement audacieuse (je reste polie) dans la seconde courbe. Cet incident replaçait en tête Sheldon Creed (Chevrolet no 2).

Toute une fin de course, cinq bolides qui se battaient pour la victoire. Avec deux tours à faire, le coéquipier de Lessard chez KBM, Christian Eckes (Toyota no 18), s’est carrément fait éjecter de la piste par Ben Rhodes (Ford no 99). Rhodes ne s’est pas fait d’amis en ce jour du Seigneur.

Vert-Blanc-Damier

Lessard était septième alors que la course allait se terminer en prorogation. Il connut un excellent départ sur la dernière relance lui permettant de prendre le 4e rang et ce malgré la crevaison survenue plus tôt dans la course. Une solide performance pour notre compatriote québécois.

Top 5 Texas, Gander RV & Outdoors

  1. Sheldon Creed (Chevrolet no 2)
  2. Austin Hill (Toyota no 16)
  3. Zane Smith (Chevrolet no 21)
  4. Raphaël Lessard (Toyota no 4)
  5. Brett Moffitt (Chevrolet no 23)

En conclusion

Raphaël a connu une excellente course en se tenant loin des accidents et en profitant de la malchance des autres. Tout  le crédit revient à lui et son équipe qui ont su bien gérer la course. Une quatrième place qui vient consolider sa position au classement général et qui arrive à point avec seulement deux courses à faire cette année.

La série Gander et sans contredit celle qui a offert le meilleur spectacle en piste cette année.

Que les dieux bénissent les rois de la course !

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x