Journée difficile pour nos deux Québécois

Bon dimanche à tous. La saison de NASCAR achève bientôt. En tant qu’admirateur de course, mais plus particulièrement de stock-car, je suis bien heureux que le tout tire à sa fin.

Bon, je dois vous faire ici une confidence, je suis un amateur inconditionnel de course automobile, mais aussi de football américain (NFL). Ne me parlez surtout pas de la LCF et de son fichu jeu à trois essais, je déteste !!! Avec le mois de novembre qui approche à grands pas,  j’ai hâte que la saison de NASCAR se termine pour avoir plus de temps pour regarder le football. Par contre, pour ceux qui connaissent «DAZN», cela m’a permis de mieux gérer mon horaire entre les courses, la NFL et mes points «air lousse».

Difficile d’être constant NASCAR

La course automobile a une particularité bien à elle qui la différencie de bien des sports. Elle se nomme la constance. Chaque fin de semaine, il y a tellement de facteurs qui entrent en ligne faisant en sorte qu’il est difficile d’obtenir de bons résultats. Même les meilleures équipes n’y échappent pas. Je pense ici au type de course, au type de circuit, à la météo, à la mécanique incluant les pneus, aux ajustements et bien sur les accidents. Certains de ces éléments peuvent être maîtrisés par l’équipe et d’autres pas. Bien sûr, il ne faut pas exclure le budget qui peut varier énormément d’une écurie à l’autre. En NASCAR, la constance se mesure avec les top 5 et les top 10. Je pense, à Matt Crafton qui a remporté le championnat de camionnette l’année dernière en n’ayant gagné qu’une seule épreuve. De plus, celle-ci est survenue à la toute fin à Miami.

Quel est le lien entre le paragraphe précédent et la sortie de nos pilotes québécois hier au Kansas? Simplement que certains semblent déçus des résultats obtenus. Vous avez entièrement raison si vous ne regardez que les deux courses de samedi. Cependant, il faut regarder la situation dans son ensemble. En tant qu’amateur et chroniqueur de NASCAR, les résultats obtenus par nos deux compatriotes ont été à la hauteur. Ils ont démontré à nos amis du sud de la frontière que des bons pilotes, ça existe aussi ailleurs qu’aux États-Unis.

Raphael Lessard, 33e

Malgré sa victoire à Talladega, Raphaël Lessard n’a pas été avantagé au départ puisqu’il s’élançait de la dixième position au Kansas Speedway.  Le premier segment s’est bien passé dans son ensemble puisqu’il a franchi le premier drapeau vert en 11e place.

Lors d’une relance au 39e tour, dans la seconde partie de l’épreuve, Raphael s’est retrouvé coincé dans un accident impliquant 10 véhicules à la sortie du quatrième virage. Malgré les efforts de son équipe pour tenter de réparer sa Toyota Tundra, c’était trop tard, les dommages étaient faits et il était impossible de continuer. Il s’agissait d’un 3e abandon en 2020 pour Lessard.

Top 5 Kansas Speedway, Clean Harbors 200 (Gander RV and Outdoors series)

1.            Brett Moffitt (Chevrolet no 23)
2.            Sheldon Creed (Chevrolet no 2)
3.            Austin Hill (Toyota no 16)
4.            Grant Enfinger (Ford no 98)
5.            Chandler Smith (Toyota no 51)

La saison 2020 se termine le 6 novembre prochain. D’ici là, il ne reste plus que 3 courses au calendrier :  Fort Worth (25 octobre), Martinsville (30 octobre) et Phoenix (6 novembre)

Alex Labbé, 23e

Toujours au Kansas Speedway mais lors de la course Xfinity, Alex Labbé s’élançait de la dixième position. Des problèmes radio empêchaient Labbé de communiquer avec son équipe. Donc, il était pratiquement impossible pour lui de demander les ajustements qu’il souhaitait apporter à son bolide. Néanmoins, il a connu deux bons premiers segments terminant respectivement 13e et 14e.

Cependant, la malchance a continué de s’acharner sur lui alors que la voiture no 36 a manqué d’essence, une panne qui lui a fait perdre deux tours de pistes.  Plus tard, un arrêt aux puits juste avant une neutralisation est venu lui faire perdre un tour de plus. Avec 3 tours de retard, un top 10 était exclu. Bien dommage pour Labbé, mais il reste encore 3 épreuves avant la fin de la saison pour obtenir d’autres bons résultats.

Top 5 Kansas Speedway, Kansas Lottery 300 (Xfinity series)

1.            Chase Briscoe (Ford no 98)
2.            Daniel Hemric (Chevrolet no 8)
3.            Ryan Sieg (Chevrolet no 39)
4.            Justin Haley (Chevrolet no 11)
5.            Austin Hill (Toyota no 61)

Encore Chase Briscoe ! J’écoutais les commentaires d’après course de notre ami Labbé. Je suis 100% d’accord avec lui. À certaines occasions avec un peu plus de chance cette année il aurait pu obtenir de bien meilleurs résultats. Comme je le disais en introduction de mon texte, la constance est difficile à atteindre en NASCAR.

Austin Hill, qui a participé aux deux courses du samedi, a réussi l’exploit d’être dans le top 5 dans les deux séries.

En conclusion

On entend déjà plusieurs échos de la part du clan Labbé quant à la saison prochaine pour un retour de celui-ci en Xfinity.

Pour l’instant, rien de confirmé du coté de Lessard même si les deux parties (KBM et Lessard) veulent, semble-t-il, revenir ensemble l’an prochain. Comme je l’écrivais dans une chronique précédente, la relève pousse derrière Lessard, entre autres le petit fils de Joe Gibbs ainsi que Chad Smith qui sont prêts à faire le saut à temps plein.

L’entente avec KBM était survenue vers la mi-novembre l’année dernière, donc il se pourrait fort bien que ça soit le cas encore cette année qu’une annonce soit faite tardivement.

Que les dieux bénissent les rois de la course !

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x