Dure soirée pour Lavoie Motorsport à Atlanta !

Crédit photo : Alex Guyon

Après un début de saison prometteur au Superspeedway de Daytona la semaine passée, l’équipe de LM se présentait pour la 2e course de la saison avec une formation complète de 7 voitures sur le circuit de 1,54 mille, l’Atlanta Speedway. La course pratique de lundi avait pourtant bien été pour quelques pilotes de LM et les voitures semblaient appréciées des pilotes. Lors de la pratique de vendredi, les gars ont également réussi à signer de très bon temps ce qui nous permettait de rêver à d’autres succès pour LM. La qualification fut très serrée dans les temps et les gars ont bien fait, c’est d’ailleurs François Benoit (no  711) qui reprenait là où il avait laissé la semaine passée après sa victoire à Daytona. Il partait premier de cette course de 90 tours. Voici les résultats de l’équipe en qualification :

                no 711 François Benoit 1er avec un temps de 29.204s

                no 360 Michael Lortie 4e avec un temps de 29.276s

no 808 Alex Guyon 5e avec un temps de 29.277s

                no 51 Frédérik Ladouceur 7e avec un temps de 29.332s

                no  5 Fred Moreau 9e avec un temps de 29.337s

                no213 J-F Pilote 10e tout juste un millième de second derrière et

                no 397 J-F Lavoie 22e avec un temps de 29.652s

Rappelons que cette course de 90 tours, avec un «stage» au 35e offrait des points boni aux 10 premiers pilotes. Tout comme à Daytona, le départ s’est déroulé sans accrochage et le premier drapeau jaune n’est sorti qu’au 7e tour, le tout sans trop incidence pour les gars de LM, mais quelques dommages pour le no 5, F. Moreau, qui a fait un long arrêt aux puits pour réparations. Le second jaune du 20e tour n’a pas eu trop de conséquence non plus mais à la relance du 23e tour, un léger dérapage de Benoit no 711 à l’avant a surpris quelques pilotes et l’effet accordéon qui s’en est suivi a compliqué le départ. Il s’en est suivi quelques touchettes provoquant alors  un accident endommageant lourdement les voitures de  Guyon, Pilote, et plusieurs autres pilotes. La course était scellée pour Guyon qui a vu son moteur rendre l’âme quelques tours plus tard. Quant qu’à Pilote, il a pu réparer son véhicule et reprendre la course avec un seul tour de retard. Il profitera  ensuited’un lucky dog pour revenir sur le tour des meneurs. Finalement les gars de LM ont pu aller chercher de précieux points au «stage» du 35e : no 711 Benoit 1er,                 no 51 Ladouceur 2e, no 5 Moreau 3e, et no 397 Lavoie 8e.

Les prochains drapeaux jaunes anéantiront les espoirs de LM. D’abord le no 60 de Lortie est impliqué dans un accident qui semblait ne pas avoir trop endommagée la voiture. Quelques tours plus tard son moteur rendait l’âme. Au 71e tour c’est au tour de Moreau de tomber au combat avec une sortie de piste très couteuse à l’entrée des puits qui lui vaudra un drapeau noir de plus d’une minute pour vitesse excessive aux puits. il abandonnera au tour suivant. S’en suivi l’incident de Benoit avec Coursol qui coutera la course de celui-ci ainsi que celle de Ladouceur qui ne pourra éviter le contact avec Benoit. Les deux voitures ne pourront même pas regagner les puits et partiront sur des remorques. Lavoie qui, malgré un accident au tour 56, sera retenu  aux puits pendant 16 tours, réussira à finir la course avec une voiture très endommagée et 19 tours de retard. Pilote, quant qu’à lui, a le mieux fait pour LM avec une 15e place avec, lui aussi, une voiture incomplète… avec 1 tour en moins.

On est très loin du scénario rêvé par l’équipe et par le talent démontré en piste Mais au final, la chance n’était vraiment pas avec eux. Allons recueillir leurs commentaires d’après course :

No 213 J-F Pilote 15e , voiture Autodrome-Chaudière Vallée-Jonction : « Dure soirée de course pour nous tous, j’ai fait un mauvais «gamble» au tour du 22e sur le jaune en entrant aux puits avec Bergeron. Nous sommes repartis de l’arrière et en remontant le peloton, j’ai été impliqué dans un premier incident. Revenu sur le tour du meneur j’ai été impliqué dans un deuxième incident, une voiture qui a frappé le mur à la sortie de la 2 et qui m’a ramassé de plein fouet en descendant en bas de piste. Pour le restant de la course j’ai gardé les yeux rivés sur la température du moteur qui était très haute mais je suis quand même heureux d’avoir terminé cette course parmi les top 15 et juste un tour derrière. Je ne perdrai pas trop de plumes au championnat. Merci à Autodrome-Chaudière et à notre chef d’équipe, notre voiture était très stable autant en bas qu’en milieu de ligne. »

No 51 Frédérik Ladouceur 22e, voiture Mecauto : « Je partais relativement en avant, je n’ai pas perdu de temps à me rendre dans le top 3. J’ai eu une longue bagarre pour la 2e place avec Félix Gratton no 6 et une belle bagarre pour la tête avec mon coéquipier François Benoit no 711 avant que tout bascule… Impliqué dans un accident avec 5 tours à faire! La voiture était excellente et j’avais tout de mon côté pour gagner mais tout est parti en fumée! J’aimerais remercier tous mes commanditaires: Mecauto, Cleral, Ordicam 2000, Snap On Patrice Cardinal, L’entrepôt Pièces d’Auto, LadouRacing, MrLortie Designs et merci à Lavoie Motorsport! On se reprend la semaine prochaine…!

No 711 François Benoit 23e, voiture Therrien & Pellerin couvertures : « Super course malgré que je n’aie pas fini la course à cause d’un accrochage avec Dave Courso. Mais la voiture allait super bien ! J’ai eu une petite frousse lors d’une relance. J’ai fait un petit «wheel spin» qui ma déstabilisé et fait peur à d’autres coureurs ! Merci à mon commanditaire Therrien & Pellerin couvreurs ! »

No  5 Fred Moreau 29e, voiture C.R.D. Construction : Dû à son implication dans le vrai monde des courses, il nous a été impossible d’avoir ses commentaires d’après-course mais nous tenons à remercier ses commanditaires soit : C.R.D Construction, EzWebSolution, Restaurant Normandin de St-Jean-Port-Joli, ICON, Transport Patrick Cliche et VR Victoriaville.

No 397 J-F Lavoie 30e, Voiture BTM : « Course frustrante mais c’est ça les courses. Pas eu une bonne qualif mais je savais que j’avais une bonne voiture donc, j’ai été très patient tout le long de la première partie me permettant même de monter dans le top 10 et aller chercher la 8e place au «stage» du 35e. Tout allait pour le mieux jusqu’à ce que je sois impliqué dans un accident devant moi qui a totalement ruiné ma course. Je suis revenu en piste avec la voiture BTM avec beaucoup de dommage et 15 tours de retard.  33e,je me suis donné pour objectif de faire le plus de points possible pour pas massacrer ma place dans «Chase» et j’ai passé la ligne d’arrivée en 30e, récoltant ainsi une maigre récolte de points. Mais, bon, j’ai quand même eu 2 points pour le «stage» et 2 points pour les 5X et moins. Donc je m’en sors en 17e place et 8 courses encore pour mieux me replacer dans le championnat, Merci à mon team Nicolas qui travaille fort pour nous donner de très bonnes voitures. Merci à BTM qui me fait confiance pour cette belle saison automne 2020 ainsi que 360Nitro Autodrome Chaudière. On reprend ça au Texas et on y va pour le top 5! »

No 360 Michael Lortie, 33e, voiture 360Nitro.tv : « Deuxième course de la saison pour moi et la voiture 360Nitro.tv et ça se passait sur la piste d’Atlanta, une piste que j’aime beaucoup et l’équipe avait un setup pour aller chercher la victoire. Je me suis tenu dans le top5 une bonne partie du début de la course mais, malheureusement, lors d’une relance ratée à l’avant, j’accroche un collègue qui endommage mon devant et fait que la voiture surchauffe très rapidement. Je dois alors prendre mes courbes sur l’embrayage question de ne pas faire sauter le moteur et cela me fait perdre beaucoup de temps et aussi perdre un top10 pour le «stage». A l’arrêt aux puits, je fais mes réparations et je repars à l’arrière. Lors de ma remontrée, un accrochage à l’avant survient et malgré tous mes efforts je ne réussis pas à éviter la voiture et j’en ressors avec beaucoup de dommages. Je tente de rester en piste mais malheureusement mon moteur finit par lâcher quelques tours plus tard. Course à oublier pour moi encore une fois et un début de saisons assez triste.»

 No 808 Alex Guyon, 40e, voiture Clinique Le Garage : « J’avais un excellent rythme en pratique. Le «setup» était juste parfait et je me montrais confiant pour la course. Je me suis tenu dans le top 5 pour le premier tiers de la course et la stratégie était de ne prendre aucun risque. Vu le dernier décevant résultat, je voulais marquer des points. Hélas, lors d’une relance sur pneus usés, je commets une erreur en me déportant sur la droite sans le vouloir, trop concentré sur les voitures en avant qui semblaient dangereusement en perdition, le contact ne pardonne pas et m’envoie en tête à queue, Pilote qui arrivait derrière ne peut rien faire et me percute…  Je rentre au puits et répare un peu. La voiture ne semble pas si abîmée. Mais, encore une fois, la malchance frappe. Mon moteur saute dès la relance…course finie. Deuxième très mauvaise course de ma part, il va falloir que je me reprenne ou cela va être une très longue saison pour moi. Un peu découragé, on va essayer de se reprendre au Texas. Merci à mon commanditaire Clinique Le Garage »

La saison est jeune encore, le classement général des plus serrés pour l’instant. Alors rien n’est impossible pour le moment. Il faudra retrouver une certaine constance et ère d’aller. Mais les dirigeants de LM ne semble pas trop inquiets pour l’instant, car nous avons vu de très belles performances de tous les gars de LM dans les deux courses. Ils ont seulement joué de malchance. Le travail reprend lundi sur la piste du Texas Motor Speedway qui ressemble beaucoup à Atlanta. Alors nous pouvons nous attendre à ce que les gars rebondissent !!! C’est un rendez-vous dès 20 :45 vendredi sur la page Facebook de SFTV.

Texte : J-F Pilote Photos : Alex Guyon

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x