William Byron gagne à Daytona, Johnson est éliminé.

Crédit photo : Nigel Cook

Avec le nouveau calendrier de NASCAR pour 2020 (aidé de l’impact de la pandémie), la dernière course de la partie régulière de la saison 2020 de la Coupe NASCAR s’est finalement déroulée ce samedi soir au légendaire Daytona International Speedway  lors du Coke Zero Sugar 400.

Plus d’un amateur de la série aura suivi cette course avec intérêt se demandant si le sept fois champion de la série, Jimmy Johnson (Camaro no 48) allait se classer pour la grande élimination finale impliquant  les 16 pilotes les plus méritants.

Malheureusement, sachez immédiatement que, si votre pilote préféré est Johnson, il n’y sera pas! En fait, il sera sur piste la semaine prochaine pour la première des 12 épreuves de cette finale à Darlington. Mais il ne sera pas éligible au championnat car il a manqué la marque des 16 pilotes par à peine six points. Et ce n’est pas parce qu’il n’aura pas essayé.

Les deux premiers segments de cette course de 160 tours ont été plutôt tranquilles malgré toute l’action qui s’est déroulée en piste. Joey Logano (Ford Mustang no 22) a gagné ces deux premières parties de la course. Et il semblait bien parti pour gagner la troisième étape n’eut été de la «folie collective» qui s’est emparée des pilotes lors des 25 derniers tours de la course.

À ce moment, l’agressivité des pilotes était très palpable. À une vingtaine de tours de la fin, Kyle Busch (Camry no 18) semblait bien en poste pour gagner la course. Toutefois,  un jeune Tyler Reddick (Camaro no 8) a tenté de lui ravir la position de commande mais, il a rabattu trop vite devant Busch ce qui a provoqué tout un carambolage incluant des favoris comme Kurt Busch (Chevrolet no 1) , Erik Jones (Camry no 20) et Austin Dillon (Camaro no 3).

La relance, à cinq tours de la fin, ne fut guère brillante non plus, un autre carambolage d’une dizaine de véhicules ayant éliminé plusieurs pilotes vedette dont Logano, Johnson (encore une fois) et plusieurs autres. William Byron (Camaro no 24) a réussi à se faufiler au travers les multiples voitures en mode «attack» pour tenir le coup jusqu’au drapeau à damier. Il remporte alors sa première victoire en Coupe NASCAR (après 98 essais) ce qui lui donne une position parmi les 16 pilotes éligibles à la finale.

Chase Elliott (Camaro no 9) a alors terminé deuxième suivi de Denny Hamlin (Camry no 11) qui, lui aussi, s’alignait pour une victoire,suivi de Martin Truex Jr. (Camry no 19) et de Bubba Wallace (Camaro no 43). Avec une douzième position, Matt Di Benedetto (Mustang no 21) s’octroyait la seizième et dernière place à la finale de la Coupe. Avec sa dix-septième place en course, Johnson ne pouvait plus espérer accéder à ce groupe sélect de la finale. Quant au meneur aux points de la saison régulière, Kevin Harvick (Mustang no 4) n’a pu faire mieux qu’une vingtième place à cause d’un contact notable avec le mur. La prochaine course de la Coupe NASCAR aura lieu au Darlington Speedway, un ovale de 1,5 mille, alors que les prochaines courses se dérouleront aux petits circuits de Richmond (3/4 de mille) et Bristol (1/2 mille) pour déterminer la première étape de la finale de la Coupe NASCAR. C’est loin d’être fini!

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x