La série Pinty’s dévoile enfin son calendrier…limité!

Crédit photo : Cédrick Thivierge

La série Pinty’s de NASCAR au Canada dévoile enfin son calendrier…limité!

NASCAR Canada dévoile enfin son championnat 2020 en période de pandémie. Mais ce n’est pas nécessairement ce que les amateurs de la série attendaient.

Au lieu d’épreuves diverses sur pistes ovales et sur circuits routiers au travers le Canada (ou presque), la série canadienne ne se produira que sur trois pistes ovales de l’Ontario dans des courses de 125 tours. Il n’y aura pas de champion officiel ni de recrue de l’année pour 2020 quoiqu’il y ait une reconnaissance spéciale pour le pilote qui aura accumulé le plus grand nombre de points selon le barème actuel. 

Les épreuves de 2020 se dérouleront comme suit :

  1. Sunset Speedway, 15 août
  2. Sunset Speedway, 15 août
  3. Flamboro Speedway, 29 août
  4. Flamboro Speedway, 29 août
  5. Jukasa Motor Speedway, 12 septembre
  6. Jukasa Motor Speedway, 12 septembre

Ce sera une première pour le Flamboro Speedway qui n’a jamais accueilli de course Pinty’s dans le passé. Quant au Sunset Speedway, on se souviendra de deux dates en 2015 et 2016 alors que Alex Tagliani s’était accaparé du drapeau à damier les deux fois. Enfin, Jusaka avait déjà été choisi pour deux épreuves de 2020 avant la pandémie.

Évidemment, les spectateurs ne seront pas admis à ces épreuves. Toutefois, les courses seront enregistrées et présentées ultérieurement à la télé spécialisée dont TSN et RDS en plus de MAVTV aux États-Unis.

Incidemment, le récent décès du pilote québécois Brandon White (de Kanhawake) est passé presque sous silence. White, dont la dernière apparition derrière le volant d’une voiture de la série Pinty’s (grâce à l’équipe Dumoulin)  s’est faite à l’Autodrome Chaudière l’année dernière, n’était âgé que de 46 ans. C’est un cancer rectal qui l’aura emporté. Malheureusement, aucune course Pinty’s ne se déroulera au Québec (d’où un grand nombre de pilotes sont originaires) ce qui s’explique, peut-être, par la disparition de l’Autodrome Saint-Eustache et par l’annulation du Grand-Prix de Trois-Rivières.

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x