La recrue Cole Custer gagne au Kentucky!

Crédit photo : Mark Humphrey/AP

Le Quaker State 400 qui se déroulait ce dimanche après-midi au difficile circuit ovale d’un mille et demi du Kentucky Speedway a été tout sauf «plate»! Et pour ajouter, comme on dit au Québec, «la cerise sur le sundae», c’est une recrue, Cole Custer, le nouveau pilote de la Ford Mustang no 41 de l’équipe Stewart-Haas qui a remporté l’épreuve ! Le tout s’est joué lors du dernier tour de la course suite à une toute dernière relance alors que l’on assistait à une bataille entre les vétérans Kevin Harvick (Mustang no 4) et Martin Truex Jr. (Camry no 19). En fait, Harvick et Truex se sont touchés ce qui les a ralenti et ce qui a permis à la compétition de les rejoindre au point où ils se sont retrouvés quatre de front, Custer étant à l’extérieur. C’est alors qu’il a pris la tête pour traverser la ligne de départ-arrivée le premier. Son meilleur résultat de cette première année en Coupe fut une cinquième à Indianapolis. Soulignons que Custer avait gagné la course Xfinity au Kentucky Speedway l’an dernier

Il y a eu de l’action tout au long de la course alors qu’au départ,  Aric Almirola (Mustang no 10) a montré le chemin aux autres compétiteurs pour gagner le premier segment. Il y eut quelques accrochages alors que certains pilotes vedette ont connu leur part de problèmes notamment Kevin Harvick dont la Mustang peinait à se tenir en milieu de peloton jusqu’à la fin de la course alors qu’il avait finalement rejoint celui des meneurs. Dans le même ordre d’idées, Jimmy Johnson (Chevrolet Camaro no 48) qui était de retour en piste après avoir manqué la course de la semaine dernière a réussi lui aussi à se hisser parmi les meneurs. Toutefois, lors d’une des dernières relances de la course, il a été bousculé par Brad Keselowski (Ford Mustang no 2), le vainqueur du deuxième segment, alors qu’il tentait de le bloquer. Ironiquement, ce sont surtout les pilotes de Mustang qui ont fait le spectacle sauf pour Martin Truex, bien entendu. Par exemple, un des principaux acteurs de la course, Ryan Blaney (Mustang no 12) était parmi les meneurs lorsque le levier de la boîte de vitesses de sa Ford de Team Penske est sorti du quatrième rapport. Dire que Blaney a été obligé de tenir ce levier…tout au long de la course pour ne conduire qu’à une seule main vaut la peine d’être mentionné. En ce qui concerne les pilotes de Camry, sauf pour Truex encore une fois, ils n’ont pas été dans le coup, Kyle Busch (Camry no 18) pour n’en nommer qu’un, a dû composer avec un problème de ce qui semble être de suspension. Il a terminé 21e.

Autre pilote de Mustang qui aurait pu gagner cette course, Matt DiBenedetto (Mustang no 21) y a terminé troisième alors que la recrue Christopher Bell (Camry no 95) a réussi à se placer en septième position au finish. Le seul fait de mentionner tous ces noms et leur position à l’arrivée est une preuve que la course a été, encore une fois, tout sauf ennuyeuse.  Toutefois, plus d’un amateur de NASCAR doit espérer qu’une autre marque que Ford Mustang gagne une course!

Résultats :

  1. Cole Custer : Mustang no 41
  2. Martin Truex Jr. : Camry no 19
  3. Matt DiBenedetto : Ford no 21
  4. Kevin Harvick : Ford no 4
  5. Kurt Busch : Chevrolet Camaro no 1

La prochaine course de la série NASCAR Cup se déroulera mercredi soir à 20 h 30 au Bristol Speedway mais celle-ci ne comptera pas pour les points du championnat. Toutefois, le prix sera une bourse de 1 Million $ US au vainqueur. Dans le cas du championnat, la prochaine course se déroulera dimanche prochain à 15h00 au Texas Motor Speedway.

5 1 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x