Hamlin se venge de Harvick à Pocono

Crédit photo : Nascar.com

Pour la première fois de son histoire moderne, NASCAR avait un programme double de sa série NASCAR Cup et cela se déroulait au Pocono Raceway en Pennsylvanie, une piste de 2,5 milles en forme triangulaire dont les trois courbes sont toutes différentes les unes des autres. Qui plus est, la ligne droite devant les spectateurs (quand il y en a car, cette fois, c’était à huis clos!) est assez large pour y rouler de quatre à six véhicules de front…jusqu’à ce que les pilotes arrivent à cette première courbe inclinée dangereusement suivie d’une courbe peu prononcée mais traître (que les pilotes doivent prendre à plein gaz) et d’un troisième long virage plat.

La veille, le samedi 27 juin, la première de ces courses fut remportée par Kevin Harvick (Mustang no 4) par un court avantage devant Denny Hamlin (Toyota Camry no 11). C’était la première victoire de Harvick à vie à ce circuit.

Mais, le lendemain, lors du Pocono 350, ce fut une revanche de Hamlin sur Harvick avec plus d’une seconde d’avance. Pour Hamlin, il s’agissait de sa quatrième victoire de la saison 2020 mais sa sixième à Pocono et la 41e de sa carrière en NASCAR Cup.

Le scénario de cette course fut très ressemblant à celui de la veille. Encore une fois, le départ en fut retardé de presque une heure à cause de température inclémente. Vu qu’il n’y avait pas eu de qualifications, l’ordre du départ fut déterminé par les vingt premiers au finish de la veille mais en ordre inversé. Toutefois, la «pole» détenue alors par Ryan Preece (Camaro no 37) a dû être modifiée parce que celui-ci a dû changer de moteur avant la course comme ce fut le cas pour d’Austin Dillon (Camaro no 3), deuxième sur la ligne de départ, pour une raison similaire. C’est donc Kurt Busch (Camaro no 1) qui a sonné la charge lorsque le drapeau vert fut déployé. Kurt, le frère aîné du champion Kyle (Camry no 18) a bien débuté l’épreuve gagnant même le premier segment.

Mais, c’est Brad Keselowski (Mustang no 2) qui a gagné le deuxième segment ce qui signalait, encore une fois, la puissance des Ford Mustang de l’équipe Team Penske. C’était aussi le retour des Camry de l’équipe de Joe Gibbs. Toutefois, l’une d’elles, celle de Kyle Busch (no 18), a été victime d’un léger accrochage avec la Mustang no 12 du bouillant Ryan Blaney qui l’a envoyé dans le mur, éliminant ainsi ce «préféré» de la foule (et champion défendant de la série) qui en est rendu à une quinzaine de courses sans victoire.

Mais, encore une fois, la course fut déterminée par les tactiques d’arrêts aux puits des meneurs durant le troisième et dernier segment alors que Hamlin ne prît que deux pneus pour sa Camry no 11 au lieu de quatre lors du dernier arrête aux puits comme l’a fait Harvick pour sa Mustang no 4 exigeant de celui-ci une véritable chasse lors des derniers tours. Hamlin a réussi à garder ses distances devant Harvick jusqu’à la fin.

Notons qu’Aric Almirola, encore une fois un pilote bien en vedette à Pocono, y a terminé cinquième, la quatrième course où il finit parmi les cinq premiers. Quant aux pilotes de Chevrolet, ils auront pu compter sur Chase Elliott (Camaro no 9), quatrième à l’arrivée, pour sauver leur réputation (alors que la veille, aucun d’entre eux n’a pu terminer parmi les 10 premiers).

La prochaine course de la Coupe NASCAR se déroulera au mythique Indianapolis Motor Speedway  (2,5 milles) dimanche prochain. Espérons que, cette fois, Dame Nature sera du bord de NASCAR !

Résultats

  1. Denny Hamlin (Toyota Camry no 11)
  2. Kevin Harvick (Ford Mustang no 4)
  3. Erik Jones (Camry no 20)
  4. Chase Elliott (Camaro no 9)
  5. Aric Almirola (Mustang no 10)
0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x