Chase Briscoe venge son affront de la veille

Crédit photo : Chris Graythen/Getty Images

Chase Briscoe venge son affront de la veille et gagne à Homestead

Ceux qui auront visionné les deux courses de la série NASCAR Xfinity qui se sont déroulées samedi et dimanche au circuit ovale d’Homestead-Miami ce week-end n’auront pas été déçus. Il n’y a pas eu d’accident catastrophiques (à peine deux petits accrochages) ni de déluges de neutralisation par drapeau jaune. Toutefois, en ce qui concerne les meneurs de deux courses, il y aura eu beaucoup d’action. Même Dale Earnhardt Jr (Camaro no 8) était de la partie samedi !

Ironiquement, ce sont un peu les mêmes joueurs qui sont revenus à l’avant ce dimanche lors du Contender Boats 250. Et ils nous en ont mis plein les yeux. Noah Gragson (Camaro no 9) semblait parti pour la victoire mais, malgré le grand nombre de tours menés, ses rivaux ont réussi à l’en déloger par la force des choses. Il n’y a eu, encore une fois, peu de neutralisations par drapeau jaune mais il y en a eu deux importantes à la toute fin. Durant la première, l’équipe de son principal poursuivant, Chase Briscoe (Mustang no 98) a été la plus rapide et Briscoe est sorti le premier sur piste.

Cette situation fut plutôt ironique puisque l’équipe régulière de cette voiture de l’équipe Stewart-Haas était sous le coup d’une suspension. En effet, la veille, les poids d’équilibrage de la voiture no 98 se sont détachés et sont tombés sur piste durant le tour de chauffe. L’auto fut réparée mais Briscoe a dû repartir avec six tours de retard! Retard qu’il a rattrapé (grâce aux neutralisations des segments, entre autre) alors que l’équipe apprenait que NASCAR leur attribuait des «pénalités» dont celles de suspensions de course. Briscoe se classait finalement quand même septième! C’est donc un des dirigeants de l’équipe Stewart-Haas, Greg Zippadelli (ancien chef d’équipe de Tony Stewart à son apogée) qui a pris les commandes de l’équipe du 98 et qui a propulsé un incroyablement rapide Briscoe à l’avant. Et dire que c’était la première fois que Zippy dirigeait une équipe en Xfinity.

Une dernière neutralisation à deux tours de la fin (provoquée par une crevaison de la deuxième des seules Mustang au départ, celle d’Austin Cindric (no 22) qui, malheureusement, était encore une fois parmi les meneurs à la fin (il avait terminé deuxième la veille) a relancé encore une fois Briscoe à l’avant résistant, cette fois-ci,  aux attaques de Brandon Jones (Supra no 19) qui a dépassé plusieurs autres pilotes lors de ce dernier tour. À signaler, la quatrième position d’A.J. Allmendinger (Camaro no 16) qui lui a valu les 100 000 $ de cette étape du «Dash for Cash»! Allmendinger serait-il à se développer des talents de pilote en ovale?

Quant à notre compatriote Alex Labbé (Camaro no 36), il a dû se contenter de la 23e position à l’arrivée. Contrairement à sa prestation de la veille (où il s’était même retrouvé parmi les meneurs) à laquelle il a dû renoncer à cause de pénalités dans les puits, Alex n’était pas «présent» à cette course d’Homestead-Miami. Il a même terminé trois tours en retard (pour des causes qui nous étaient encore inconnues au moment d’écrire ces lignes).

En espérant qu’Alex saura se reprendre la semaine prochaine en fin d’après-midi du samedi au Unhinged 300 du Talladega Superspeedway !

Résultats

  1. Chase Briscoe (Ford Mustang no 98)
  2. Brandon Jones (Toyoya Supra no 19)
  3. Ross Chastain (Chevrolet Camaro no 10)
  4. A.J. Allmendinger (Chevrolet Camaro no 16)
  5. Noah Gragson (Chevrolet Camaro no 4)
0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x