Keselowski gagne le Coca-Cola 600

Crédit photo : Getty images

Ceux qui n’ont pas pu rester devant leur petit écran tard hier soir (ou tôt ce matin) seront surpris d’apprendre que, finalement,  c’est le pilote de la Ford Mustang no 2 de l’équipe Penske, Brad Keselowski qui a gagné ce qui aura été fort probablement la plus longue épreuve de la Coupe NASCAR de l’histoire de cette organisation, le Coca-Cola 600 qui s’est déroulé à la piste ovale d’un mille et demi de Charlotte en Caroline du Nord. Évidemment, cette épreuve s’est déroulée devant des estrades vides!

Cette très longue course où les stratégies comptent pour beaucoup a débuté tôt en soirée mais elle a dû être interrompue autour du 40e tour suite à une ondée. Dès la relance, cette classique de NASCAR a été dominée par le jeune Alex Bowman (Chevrolet Camaro no 88) qui y a gagné les deux premiers segments.

NASCAR a profité de l’arrêt entre le deuxième et le troisième segment pour arrêter toutes les voitures dans la ligne des puits et y tenir une minute de silence en mémoire de tous les soldats américains morts au combat.

Le troisième segment a vu Joey Logano (Ford Mustang no 22) venir chercher le drapeau à damier vert et blanc alors que vers la fin du quatrième segment, tout semblait indiquer que Chase Elliott (Chevrolet Camaro no 9) allait s’accaparer du drapeau à damier final. Mais, un drapeau jaune agité à deux tours de la fin pour un dérapage de la Camaro no 24 de son coéquipier William Byron dont un pneu venait d’éclater est venu mettre une fin à la confortable avance qu’il avait sur Brad Keselowski. Ironiquement, l’équipe d’Elliott lui a suggéré d’entrer aux puits pour changer les pneus. Kyle Busch (Camry no 18) et plusieurs autres pilotes ont fait de même. Mais Keselwoski est demeuré en piste tout comme l’ancien champion Jimmy Johnson (Camaro no 48) qui a finalement fait une superbe course sans incident.

Keselowski a donc pris le départ de la relance (vert-blanc-damier) et il a rapidement distancé Johnson. Il a donc terminé avec 3/10e de seconde d’avance au fil d’arrivée ce qui en faisait sa 31e victoire en carrière. Notez que Keselowski est en fin de contrat avec Penske ce qui pourrait l’envoyer dans une autre équipe l’an prochain…à moins qu’il retourne avec Penske!

Résultats
Brad Keselowski (Mustang no 2)
Jimmy Johnson (Camaro no 48) (Disqualifié, inspection technique échouée)
Chase Elliott (Camaro no 9)
Ryan Blaney (Mustang no 12)
Kyle Busch (Camry no 18)

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x