Une finale qui tombe à l’eau à Darlington…

Une deuxième course de suite sans spectateurs à Darlington…mais un résultat décevant. Cette fois, les pilotes de la Coupe NASCAR devaient se produire un mercredi soir, sous les projecteurs, ce qui devait ajouter un peu de piquant à ce que nous avons vu dimanche après-midi…

De l’action, il y en a eu. Mais ce sont surtout les stratégies d’arrêts aux puits qui auront retenu notre attention. Certaines étaient bien calculées pour ramener des pilotes aux premières loges. Toutefois, la crainte de l’arrivée de la pluie a grandement influencé plusieurs décisions parfois…précipitées!

Il était évident, cette fois-ci, que la bataille allait être Toyota contre Ford. Et c’est ainsi que la course s’est terminée avec une victoire de Denny Hamlin (Toyota Camry no 11) devant son coéquipier Kyle Busch (Camry no 18) alors qu’il aurait dû y avoir une vingtaine de tours à compléter. Vous aurez compris que la pluie a eu raison des dirigeants de NASCAR qui ont dû abdiquer!  Deux Ford Mustang conduites par Kevin Harvick (no 4) et Brad Keselowski (no 2) ont pris les troisième et quatrième positions. Erik Jones (Camry no 20), coéquipier de Hamlin et Busch, a terminé cinquième suivi de Joey Logano (Ford no 22) et Aric Almirola (Ford no 10). La première Chevrolet à rallier la ligne d’arrivée fut celle du légendaire Jimmy Johnson (Camaro no 48) en huitième place. Parmi les points saillants de la soirée, notons l’incident de Clint Bowyer (Ford no 14) qui semblait destiné à gagner cette épreuve. Toutefois, le plus remarquable fut l’accrochage, en fin de course, de Kyle Busch avec la Camaro de Chase Elliott (no 9) qui n’a pas semblé accidentel aux yeux de bien des observateurs. Busch, dont la voiture a touché le pare-chocs arrière de celle d’Elliott, a expliqué, après la course, qu’il a eu un moment de distraction, une explication qui n’a certes pas satisfait le jeune Elliott. Busch a même avoué s’attendre à une revanche du pilote de la Camaro de l’équipe de Hendrick lors de la prochaine épreuve qui aura lieu dimanche soir prochain au Charlotte Motor Speedway, la plus longue course de NASCAR de la saison qui se déroulera sur 600 milles. Gageons que celle-là sera encore plus intéressante!

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x