« Ça ne regarde pas bien »

Crédit photo : Don Simpsom

Des courses en 2020 ? J’en doute !

Au risque de répéter ce que mes collègues de 360nitro ont mentionné dans leurs chroniques au cours des dernières semaines, je ne crois pas que nous aurons des évènements de sport motorisé conventionnels cet été au Québec et en Ontario.

Les annonces de déconfinement ont débuté au cours des derniers jours mais ce sont pour des sports individuels tels que le golf et le tennis. L’assouplissement des règles pour les regroupements ne semble pas être pour tout de suite. Les évènements sportifs et culturels font partie de la phase 3 ou 4 même 5 selon la province et pour effectuer la relance, cela veut dire une solution viable comme un vaccin contre le COVID-19 ce qui ne semble pas être dans les cartons d’ici plusieurs mois et voir même années. Cela veut probablement dire 2021 pour nos pistes.

On mentionne la possibilité de faire des courses en ‘’streaming’’. Cela comporte un bon nombre d’embûches pour les pistes de course. Je crois que l’Autodrome Granby a probablement les meilleures infrastructures pour présenter ce type de course car la piste n’est pas accessible et il est facile de limiter l’accès aux estrades alors que voir les courses de l’extérieur de la piste est difficile.

Si je pense à Cornwall ou RPM, entre autre, il y a plusieurs points d’accès que je ne nommerai pas pour donner des idées, mais cela demande des investissements supplémentaires pour le promoteur pour «empêcher»  la vue de la piste et possiblement l’ajout de gardes de sécurité qui se promènent sur le terrain afin de décourager les «téméraires’» d’assister gratuitement à ces programmes.

On voit un intérêt marqué pour le IRacing et de bonnes assistances sur les réseaux sociaux mais on le présente gratuitement.  Je serais curieux de voir si les World Of Outlaws ou toute autre association qui offre le streaming payant rapportent suffisamment de fonds pour couvrir les coûts d’opérations d’une soirée de course.  Est-ce qu’il y aurait assez de spectateurs qui seront prêts à payer pour assister à des courses en ligne ? Est-ce qu’il y aurait assez de coureurs ? À voir l’intérêt des pilotes aux États-Unis, je pense qu’il y aurait une bonne participation à ce niveau, mais est-ce que nous avons un promoteur qui est prêt à investir des sommes supplémentaires pour tenter de présenter un programme en 2020? En temps normal, notre saison locale ouvrirait en fin de semaine, j’imagine quand le beau temps prendra son envol, la pression sera plus grande sur nos promoteurs… ce sera à voir.

0 0 vote
Article Rating
Martin Bélanger
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Martin Bélanger
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x