Une relation d’amour-haine avec Monza

C’est sur un des plus mythiques circuits sur la planète que se déroulait la 8ème épreuve du championnat de la Precision Racing League, le classique et immortel tracé de Monza en Italie. Une piste très rapide, entrecoupée de virages intimidants, une des plus longues lignes droites de la saison et un freinage intense pour négocier le premier virage.

Les départs ici sont souvent le théâtre de gros accrochages avec une meute de pilotes arrivant à grande vitesse. Nos pilotes David Sirois, Olivier Legault et Alex Guyon SimRacer ont-ils pupasser au travers? C’est ce que nous allons voir.

David Sirois #19 360Nitro / Lavoie Motorsport

«L’équipe Lavoie Motorsport arrivait avec un nouveau «setup» à Monza, une nouvelle philosophie de réglage qui avait un potentiel certain. Mais on a manqué de temps pour être vraiment prêt pour les long relais.

Qualifié 9e, j’ai été très prudent au premier virage pour éviter les voitures qui s’étaient accrochées devant moi. Malheureusement, quelqu’un m’a touché à l’arrière et a envoyé ma voiture dans les airs. Par chance, je n’ai pas eu de dommages.

La voiture était rapide mais elle souffrait d’un terrible survirage qui la rendait difficile à piloter. Septième après le premier tour, je me suis rapproché, peu à peu, du groupe devant moi. J’en ai dépassé quelques-uns, d’autres ont eu des problèmes, et je me suis retrouvé 3e.

Lors de mon arrêt aux puits, j’ai changé de pneus, espérant que ça règlerait le problème de survirage pour le reste de la course. En vain. Mon rythme était bon, je me rapprochais de la 2e place, mais j’ai manqué de temps pour compléter le dépassement. Je suis quand même très content d’avoir rapporté la voiture 360Nitro.tv – Karting Orford sur le podium!»

Olivier Legault #88 Karting Orford / Lavoie Motorsport

«Course à oublier pour la voiture Karting Orford.  Survivre au T1 est difficile à Monza . Des places de deuxième à septième, tout le monde se rentre dedans alors je ne peux éviter et j’endommage sérieusement la voiture.

J’essaie de me rendre aux puits mais à un virage lent vers la droite, la voiture ne tournait plus et j’ai eu un autre incident avec le pilote du no5. Malgré les 14 minutes de réparation, je termine 18e. Je remercie Karting Orford pour son support depuis le début de saison.»

Alex Guyon #808 MrLortie Design / Lavoie Motorsport

«J’ai une relation d’amour-haine avec Monza. J’aime ce circuit classique, mais j’y suis souvent malchanceux.

En séance de pratique je n’avais pas beaucoup de rythme. Malgré le bon «setup» préparé par David, je craignais de me qualifier un peu loin. Et c’est ce qui s’est passé. Je pars 16e…en plein milieu du peloton, sur une piste où ça se percute très souvent au premier virage.

Comme redouté, je vois des voitures devant moi se planter les unes dans les autres. Mais miraculeusement, je passe au travers…je joue de chance et je gagne de nombreuses places…Mais, deux virages plus loin, un concurrent retardataire ne semble juste pas freiner et il ramasse le no 666, ce qui le projette sur moi. Je perds le contrôle et je crains le pire mais, j’arrive à repartir avec une voiture toutefois assez meurtrie.

Je parviens à poursuivre ma course en roulant avec une auto endommagée et lente, jusqu’à mon arrêt au puits. On effectue les quelques réparations requises et je repars tant bien que mal.

J’ai fini P12.  Pas le résultat idéal mais dans les circonstances mais, j’ai minimisé les dégâts au championnat, ce qui est déjà bien.

Merci MrLortie Design pour son soutien cette saison.»

Un beau podium bien mérité pour Sirois, une suite d’événements malheureux qui n’ont pas épargné Legault et Guyon qui sauve les meubles. Ce championnat nous réserve toujours son lot de surprises et de rebondissements à chaque course.

Il reste juste deux épreuves dans cette saison. Rendez-vous la semaine prochaine à Laguna Seca et son célèbre Corkscrew, ne manquez pas ça !

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: