Le Fuel Sider d’Yves Lafrance

Crédit photo : Daniel Mailhot

Yves Lafrance de Lafrance Performance a inventé le Fuel Sider qui aide les équipes de courses à mieux performer.

Lafrance un motoriste dans l’âme construit des moteurs de course de performance. À la recherche constante de nouvelles technologies, Lafrance ne fait pas exception avec sa nouvelle invention le Fuel Sider.

Une allusion avec la mission lunaire Apollo 13 il y a 50 ans, victime d’une explosion mystérieuse en détruisant le moteur principal éventrant les réservoirs de carburant, mettant hors service les générateurs d’électricité et vidant les réserves d’oxygène. Les ingénieurs au sol ont pu trouver une solution qui a permis aux trois astronautes à bord de la capsule de revenir sur terre sains et saufs. Lafrance fait partie de ces ingénieurs à la recherche constante d’innovation.

Le Fuel Sider corrige le manque d’essence qui alimente le système de carburation au carburateur lorsque la voiture de course entre dans les courbes. On le sait depuis quelques années les voitures sur terre battue ont des suspensions qui font basculer la voiture beaucoup plus d’avant.

Ingénieur dans l’âme, Lafrance puise son savoir-faire suite à des séminaires de formation chez Ray Baker Racing Engines et chez Triad Racing Development, un fournisseur de moteurs de course pour NASCAR basé en Caroline du Nord qu’il a assumé de 2006 à 2008. Lafrance a travaillé comme spécialiste des moteurs pour les pilotes étoiles de la Série NASCAR Scott Speed et David Reutimann.

Test concluants

En novembre 2019, Lafrance s’est rendu à Las Vegas au Duel of Dessert pour la 22e édition de course IMCA afin de tester sa nouvelle invention. Le pilote no 7 Fred Ryland a coursé avec le Fuel Sider de Lafrance pour terminer 2e dans sa qualification et 12e lors de la finale devant 225 voitures d’inscrites.

À Volusia Speedwau Park Floride en février dernier, Matt Spheppard a fait de même en testant le Fuel Sider.

Boule de neige

Plus près de chez nous les frères Bernier, Francois et Steve se sont portés acquéreurs de l’invention de Lafrance ainsi qu’un pilote Pro-Stock du Québec Bruno Cyr pour ne nommer que ceux-ci.

Alors que les entreprises sont frappées de plein fouet, Lafrance tire son épingle du jeu avec cette nouvelle trouvaille. On dit qu’en temps de crise, il faut parfois profiter des occasions qui se présentent.

La pandémie

Par ailleurs la Covid-19 ne semble pas avoir d’impact sur son entreprise au contraire. Selon lui les pilotes veulent courir et les amateurs veulent les regarder même si le monde du sport motorisé se retrouve sur pause à la grandeur de la planète.

Suite à son séjour aux États-Unis, Lafrance garde une certaine dose d’optimisme face à une reprise des activités. Les slogans « Amécian First  et Make Américan Great Again » porte à croire au retour de la reprise des activités en 2020.

0 0 vote
Article Rating
Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x