Des calendriers qui risquent d’être chamboulés…

Crédit photo : Jessika Bélanger

Des calendriers qui risquent d’être chamboulés dans un climat d’incertitude .

Et si j’avais une boule de cristal!

Je ne veux effrayer personne, mais la situation pourrait empirer si la tendance se maintient, le continent américain est en retard sur la CONVID-19. Sans que ce soit officiel, on risque de voir le report des débuts de courses. Une question demeure, à quand le début de la véritable saison 2020?

Déjà plusieurs pistes aux États-Unis ont déjà annulé certains événements tout en suivant de près l’évolution de la pandémie et des directives des différents gouvernements. Il y a énormément de préoccupations actuellement concernant tout rassemblement impliquant des milliers de personnes.  

Ici plus près de chez nous, aucune annonce officielle de la part des promoteurs, on suit la situation de près. Les promoteurs d’événements vont commencer à ressentir beaucoup de pression, les indices laissent croire que la première course de l’année aura lieu plus tard au cours de l’été.

Le report est un scénario auquel tout le monde s’attendait de façon réaliste avant les premiers coups de roue. Les promoteurs devront assurer la sécurité de toutes les personnes en examinant la viabilité des dates alternatives potentielles dans cette valse de scénarios. Advenant le cas, la saison risque d’être amputée pas à peu près!

Avec des calendriers à remodeler tenant compte du nombre de courses à faire dans la saison, tout un défi logistique! On le sait, c’est à la fête du Travail (7 sept. 2020) que prennent fin les championnats de piste. Ajouter dame nature dans l’équation, vous avez là un portrait de la situation.

Un minimum de 7 courses afin d’être éligibles au fameux point donnant droit aux séries DIRTcar. Quoi qu’on en dise, il s’agit d’une situation sans précédent qui changera de jour en jour!

Chez DIRTcar, rien n’a été émis de leur part. Sans jouer à l’autruche, il faudra être en mode proactif sous peu. De plus, la situation frontalière fait en sorte que les pilotes qui suivent les différentes séries ne peuvent traverser les douanes pour l’instant. Je trouve que le report des évènements se veut une décision responsable compte tenu des conditions et des restrictions, mais bon.

Sans être alarmiste le nombre de faillites et de pertes d’emplois que pourrait occasionner le prolongement de cette mesure aura un impact pour plusieurs équipes de course et les promoteurs. La crise que nous traversons actuellement devrait nous faire réfléchir collectivement.

Pour le moment, nous ne pouvons tout simplement prédire avec certitude à quand les premiers tours de piste. Dès que le retour sera possible, il faudra le faire de façon sécuritaire.

Pierre Mantha et la COVID-19

Pierre Mantha

La Distillerie Artist in Residence de Gatineau utilisera de l’alcool initialement destiné à la production de whisky pour confectionner du désinfectant pour les mains qui sera offert aux hôpitaux et à des organismes communautaires de la région.

Notre ancien pilote de terre battue originaire de Gatineau, président de la distillerie et commanditaire du média 360nitro.tv met l’épaule à la roue pour contrer la COVID-19 dans la production de désinfectant pour les mains. Après autorisations gouvernementales, Mantha entrepreneur a fait savoir que 1000 litres d’alcool normalement utilisés pour concocter du whisky serviront à la production de désinfectant, dans des bouteilles d’un litre.

On mentionne que la production sera offerte gratuitement aux hôpitaux de l’Outaouais, mais aussi à Centraide Outaouais et à Moisson Outaouais.

Le plus ancien arénacross au monde doit annuler son événement.

Selon le service de nouvelles 107 FM CIBM , le Motocross intérieur de Rivière-du-Loup, qui devait être présenté en mai prochain au Centre Premier Tech, a été annulé en raison de la crise de la COVID-19.

L’événement qui accueille habituellement au delà de 3 000 personnes, devait célébrer son 40e anniversaire en mai 2020. Le promoteur Paul Thibault a confirmé l’information mercredi soir, soutenant avoir pris la décision à contrecœur, rappelant que son événement est considéré comme le plus ancien arénacross au monde.


0 0 vote
Article Rating
Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x