Une fin de saison régulière difficile pour Lavoie Motorsport

Crédit photo : Lavoie Motorsport / iRacing

La dixième et dernière course de la saison avait lieu ce vendredi au prestigieux super speedway Talladega pour un 50 tours sur cette longue piste de 2,66 milles, la plus longue piste visitée par la série NASCAR, circuit implanté en 1969 sur l’ancienne base aérienne d’Anniston de la petite ville de Lincoln dans l’état de l’Alabama. Même si plusieurs pilotes de l’équipe avaient une place quasi assurée pour les séries éliminatoires, rien n’était joué pour J-F Lavoie, propriétaire de l’équipe qui avait besoin de gros points pour percer le top 16 du classement général et ainsi se qualifier.

Qui dit Talladega, dit « gambling » car nul ne peut prévoir la fin de la course, tout peut se jouer à quelques mètres de la file d’arrivée. En pratique, les gars ont beaucoup travaillé en équipe et on pouvait voir une belle cohésion et une bonne communication dans l’équipe, les changements de ligne dans le trafic, on travaillait de pair pour s’extirper du peloton. Malgré la longueur du circuit, la qualification se joue toujours par des millièmes de seconde et l’on n’y a pas échappé. L’équipe du Sly Sim Racing s’est emparé des deux premières lignes de départ cette semaine. Seul Alex Guyon #808 a pu percer le top 10 de la qualif avec une 8e position à peine 0,168 s derrière la pole. Ensuite les positions 11 à 14 étaient occupées par Félix Gratton #360, Jean-Philippe Bergeron #118, Frédérick Ladouceur #95 suivis de Jean-François Lavoie #397 en 14e, qui rappelons-le joue sa participation aux séries éliminatoires. Quant à J-F Pilote #213, il avait décidé de ne pas se qualifier.

Contre toute attente c’est un très bon départ pour les 40 pilotes présents, mais un drapeau jaune a été déployé accidentellement au 3e tour brisant ainsi le rythme qui s’installait. Le premier jaune officiel vint au 9e tour d’un contact à l’arrière du peloton, sans incidence pour les pilotes de Lavoie. Le 2e jaune amputa grandement la récolte de points de l’équipe lorsque J-F Lavoie sortit un peu de sa ligne en entrée de courbe pour percuter la voiture #927, le crash qui s’en est suivi fut fatal pour Alex Guyon #808, Ladou #95 emboutit l’arrière de J-P Bergeron #118. Résultat : 3 voitures endommagées dont celle de Bergeron lourdement, et un abandon. Que Gratton et J-F Pilote avaient une voiture intacte mais Pilote arrivait difficilement à suivre le rythme du peloton de tête. On ne sait trop ce qui s’est passé dans le garage, mais il y avait une voiture réglée pour la piste du Michigan à ce que l’on a pu apprendre, alors à part le « gear ratio » qui était en fonction de la piste, le reste était réglé pour la piste Michigan… L’équipe Lavoie a été écartée des points de stage au 18e pour une première fois de la saison.

La deuxième moitié de course fut ponctuée que de deux jaunes dont un à la relance tout juste après le stage dû à un « 3-wide » précaire et le dernier au tour 31, alors deux longues « run » sur le vert nous ont été offertes avec passablement d’action. Plusieurs pilotes ont joué leur course sur le jaune du 31e tour en ne s’arrêtant pas pour mettre de l’essence, le peloton de tête s’est divisé en deux groupes, à l’avant une dizaine de voitures avec un réservoir à moitié plein, suivies d’une autre dizaine de voitures pleines d’essence pouvant sûrement rallier la fin de la course, mais nécessitant un arrêt si jamais celle-ci allait en prolongation en cas de jaune avant le drapeau blanc. Gratton #360, Pilote #213 et Lavoie #397 sont respectivement 16e, 22e et 24e à la relance au tour 35 avec 15 tours à faire.

Au tour 43, les pilotes n’ayant pas arrêté sur le tour 33 ont dû s’arrêter, ce qui a fait gagner plusieurs positions aux pilotes de Lavoie Motorsport. Avec deux tours à faire Gratton est 5e en pleine bataille avec les leaders, suivi d’une quinzaine de secondes par Pilote 8e et Lavoie 9e qui défendent leurs positions dans un peloton de 6 voitures. Les batailles sont à leur comble comme on y est habitué à Talladega dans le dernier tour, Gratton accroche malheureusement la voiture d’Eric Block #11 en essayant de profiter au max de son aspiration, il a été malheureusement trop gourmand. Pilote et Lavoie un derrière l’autre, arrivent à fond de train, vers les voitures accidentées de Gratton et des autres victimes, en plus de plusieurs retardataires qu’ils rattrapaient et qui ont ralenti avec force devant cet accident. Digne du film « Days of thunder » Pilote #213 se faufile au travers des corps morts et des voitures plus lentes pour passer le fil d’arrivée en un seul morceau et ce, EN 3e POSITON !!! Malheureusement Lavoie #397 n’a pas eu cette chance et emboutit de plein fouet l’arrière d’un retardataire ayant ralenti pour éviter le premier accident. S’il avait pu suivre Pilote, les points de la 4e place auraient été suffisants pour lui conférer la 16e place disponible pour les séries de fin de saison. Hélas c’est avec une voiture à peine manœuvrable qu’il passe le fil d’arrivée en 14e position. Félix quant à lui a fini 6e malgré le contact. J-P Bergeron #118, fini 25e et Alex Guyon qui a dû abandonner suite à de lourds dommages se classe 36e

Voici leurs commentaires d’après-course :

J-F Pilote #213

J-F Pilote #213, voiture Karting Orford : « Quelle soirée rocambolesque pour moi ce soir, avec la gestion de l’évènement et le meeting d’avant-course qui s’est étiré, j’ai été pris de court pour mettre mon setup de course. Il restait 23 secondes pour joindre la course et j’ai dû cliquer sur le mauvais, et pris le départ. Pendant le premier jaune je m’aperçois que mon « tape de course » est à 50% insensé sur ce circuit. J’arrête donc vérifier dans le garage, c’est alors que je constate que j’ai chargé notre setup de Michigan, par défaut iracing m’a mis le bon gear ratio mais tous les autres réglages passaient les règlements pour Talladega, n’y étaient pas du tout adaptés. Ma voiture même dans la draft ne parvenait pas à suivre le groupe de tête alors je travaillais avec les voitures ayant été malmenées qui, même si j’étais intact, me donnaient du fil à retordre.

Je n’ai jamais lâché, j’ai profité de chaque jaune pour mettre des pneus neufs et essence, j’ai été opportuniste et finalement la chance s’est mise de la partie dans les derniers milles de la course!!! Merci à mes coéquipiers qui ont partagé de la bonne information pendant la course, à Lavoie qui s’est accroché à moi travaillant en équipe pour défendre nos positions plutôt qu’à penser à ses points et passer devant moi, malheureusement il n’a pas été aussi chanceux que moi. Finalement merci à mon commanditaire Karting Orford. Très heureux d’être dans les séries et d’avoir fini la saison en 10e position. »

Félix Gratton #360

Félix Gratton #360, voiture 360Nitro : « En pratique la voiture allait très bien, j’étais très satisfait de la voiture en qualif, je l’ai scrappée donc parti 11e mais au début il a tombé un jaune donc on a décidé de «piter» pour prendre notre temps en arrière pour éviter les accidents au tour 40 je suis tombé 3e pour jusqu’au 49e tour donc dernier tour, que je touche un peu la personne en avant de moi pour qu’il l’échappe donc j’ai fini 6e. Merci à 360Nitro pour la belle saison.»

Frédérick Ladouceur #95

Frédérick Ladouceur #95, voiture Mecauto : «En pratique, je n’ai pas réellement eu le temps de faire de gros temps. En qualification, je me suis qualifié tout juste hors du top 10. Lors de la course, mon coéquipier Félix Gratton et moi avons décidé de prendre notre temps et d’essayer d’éviter le plus d’accidents. Nous avons eu la stratégie d’arrêter aux puits à presque chaque drapeau jaune donc cela nous aurait permis d’avoir assez d’essence pour finir la course. En effet, lorsque le peloton se dirigeait vers les puits à 5-6 tours de la fin, nous avions assez d’essence pour finir. Impliqué dans un accident au dernier tour lorsque j’étais 5e, c’est finalement en 9e place que j’ai terminé ma course. J’aimerais remercier tous mes commanditaires: Mecauto, Cleral, Ordicam 2000, Entrepôt pièces d’auto, Lavoie Motorsport, LadouRacing.»

J-F Lavoie #397

J-F Lavoie #397, voiture Construction Daniel et fils : «Merci à mon team, merci à mon commanditaire, malheureusement j’ai fait tout le contraire de mes plans pour la saison régulière et j’en paye le prix, on va se reprendre dans un prochain championnat. Finir la saison le plus proche de la 17e pour le commanditaire serait bien, on verra au jour le jour!» Notons qu’il s’est empressé d’aller féliciter ses 5 coéquipiers qui sont présents dans la chase finale.

J-P Bergeron #118

J-P Bergeron #118, voiture Prolon Jc Prerreault : « Encore une fois très difficile pour la Prolon Racing #118. Après un début de course conservateur, je me suis maintenu aux abords du top 10 avec pratiquement tous mes coéquipiers de Lavoie Motorsport. Malheureusement un cafouillage d’équipe m’a envoyé dans le gazon lors de la première neutralisation. Après mes réparations je suis reparti derrière le peloton et je me suis fait prendre dans le « big one ». J’ai donc roulé à l’arrière durant le restant de la course. Nous allons essayer d’aller chercher la victoire à Loudon la semaine prochaine pour compenser le tout! »

Alex Guyon #808

Alex Guyon #808, voiture Clinique Le Garage : «Talladega, comme tout superspeedway est une sorte de loterie, j’arrivais donc sur cette course sans savoir à quoi m’attendre. Je qualifie aux avant-postes mais je suis pris très rapidement dans un crash, il n’y avait rien à faire pour éviter une auto en perdition qui est venue me heurter de plein fouet… Voiture détruite et course finie, mon premier abandon de la saison, très déçu, d’autant plus que cela me fait perdre deux places au classement général.»

Séries éliminatoires

Ne manquez pas le début des séries éliminatoires, 5 pilotes de Lavoie Motorsport en font partie et c’est nul autre que Félix qui part en tête de peloton avec 1008 pts car rappelons que pour les séries les 16 pilotes ont vu leurs points ajustés à 1000 plus les points de série accumulés durant la saison régulière. Il y avait 1 pt d’attribué pour un stage gagné et 2 pts pour une victoire. Comme Gratton a cumulé 4 victoires donc mène le tableau à 1008 pts.

Dès vendredi 21 :05 live sur le twitch du Sly Sim racing. Un rendez-vous pour les amateurs de sports motorisés qui ont faim par les temps qui courent!!

Championnat F3 Precision Racing League

Jeudi 19 dernier était présentée la 1re joute de ce relevé et difficile championnat, David Sirois vice-champion de la dernière saison menait l’équipe Lavoie Motorsport le jour même de son anniversaire, Olivier Legault #88 et Alex Guyon #808 avaient hâte d’en découdre pour leur première expérience dans cette compétitive ligue!

David Sirois commence en force avec un premier podium cette saison le jour de son anniversaire, il hisse son bolide 360Nitro / Lavoie Motorsport sur la 3e place en étant parti 5e sur la grille.

« Qualifié 5e, j’ai pris un bon départ pour prendre la 4e place. Puis, j’ai été bloqué derrière Rod Clinard pendant plusieurs tours avant d’avoir une bonne opportunité pour le dépasser. J’ai poussé fort le reste de la course, ce n’était pas évident avec la circulation! Je suis très content de ma 3e place, ça commence bien la saison. Merci à l’équipe! »

Soirée plus compliquée pour Olivier Legault et sa voiture Karting Orford / Lavoie Motorsport qui a peiné à trouver un setup lui convenant. Il se mérite tout de même la 18e place en étant parti 23e.

« Première course avec Lavoie Motorsport, la motivation était au rendez-vous.

Malgré la motivation, je n’ai pas trouvé de setup qui me convenait pour ce type de circuit alors, je pars en 23e position. Deuxième tour, j’essaie un dépassement au t1 mais par le fait même, la position en arrière de moi fait la même chose et on se retrouve 3 de large.

Après un léger accrochage, je perds 5 secondes au tour pour les 12 premiers tours pour éviter un arrêt supplémentaire. Je remonte jusqu’en 15e place pour faire une petite erreur à l’avant-dernier tour. Je dois rentrer au puit en vitesse et repart avec une voiture toujours abîmée pour le dernier tour pour ne pas perdre trop de positions et termine en 18e place.

Je m’attendais à beaucoup mieux de ma part et je vais travailler fort pour faire un top 10 à Montréal la semaine prochaine. »

Bonne soirée d’apprentissage pour Alex Guyon qui va chercher une belle 12e place en étant parti de la 17e position sur la grille pour cette première course avec sa F3 MrLortie Design / Lavoie Motorsport.

« J’étais nerveux pour ma première course en F3, je suis conscient que j’ai bien du travail à faire pour parvenir à suivre le rythme.

Je souhaitais surtout ne pas faire d’erreur, nuire à personne, et autant que possible me placer dans le top 20.

En me qualifiant 17e une partie du travail était faite. Il me restait à ne pas faire d’erreur, et j’ai réussi à être assez rapide et régulier pour finir en 12e place, très content de cette première course, hâte de poursuivre cette saison.
Merci à M. Lortie Design pour la superbe voiture et son support. »

Prochaine course jeudi 26 mars sur notre beau circuit Gilles Villeneuve à Montréal, soyez-là!

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x