1

Catastrophe au Daytona 500

Crédit photo : Sylvain Fournier

Victoire dramatique de Denny Hamlin…. avec un goût amer !

La deuxième victoire consécutive de Denny Hamlin (#11) au Daytona 500 et ce, par un des écarts les plus serrés de l’histoire vient d’être mise en relief par rapport au terrible accident dont a été victime Ryan Newman. Une fin d’épreuve, qui a tenu en haleine les nombreux amateurs, s’est transformée en une fin de course tragique.

Newman est venu bloquer Ryan Blaney (#12) qui tentait de le dépasser par l’intérieur. Blaney qui était plus rapide a percuté le coin arrière gauche de la Mustang de Newman rendu instable par la manœuvre de blocage. Il s’en suivit le terrible accident qui alla propulser la bagnole numéro six en vol plané. Comme si ce n’était pas suffisant, la voiture de Corey Lajoie (#32) frappa violemment à son tour la voiture de Newman. La deuxième collision est celle qui a été la plus percutante. Le tout s’est produit en à peine 5 secondes.

Joey Logano (#22) quant à lui ne s’est pas fait d’amis en étant à l’origine du « Big bang » qui a entraîné avec lui plus de la moitié de peloton en autres en mettant fin à la course de son équipier Brad Keselowski (#2). Ce dernier en entrevue a été très diplomate, mais a quand même souligné qu’il aurait une bonne discussion une fois de retour dans l’usine de l’équipe Penske. J’aimerais être un petit oiseau pour entendre la discussion tenue entre les deux pilotes!

Honte à Nascar

Les maux de cœur m’ont pris en visionnant les célébrations de Denny Hamlin et de son équipe pendant que les secouristes tentaient de sortir le pauvre Ryan Newman de sa voiture en mille miettes!

Les dirigeants de Nascar ont selon moi commis une grave erreur en ne levant pas un drapeau jaune lorsque derrière le peloton de tête la voiture de Chase Elliott (#9) est partie en dérapage. Habituellement, les officiels de Nascar ont la levée du drapeau jaune beaucoup plus facile par rapport à ce que nous avons assisté ce soir. Le contexte était différent, la première course de l’année avec un maximum de cotes d’écoute, incluant une entreprise qui se cherche, faisait un joli mélange qui ne pouvait arrêter la course. Une décision qui s’avéra catastrophique quelques secondes plus tard.

Dans le cercle des vainqueurs, Joe Gibbs propriétaire de la voiture #11 a pris la parole en s’excusant des célébrations de son équipe en signifiant qu’il ne savait pas que l’accident de Ryan Newman était aussi grave.

En entrevue d’après-course, le jeune Ryan Blaney qui a pris le second rang était complètement abattu par ce qui venait de se passer.

Pour ce qui est de la gestion de crise, les dirigeants de la série de sport automobile la plus importante en Amérique du Nord viennent sincèrement de l’échapper.

Au moment d’écrire ces lignes, Nascar a confirmé que Ryan Newman était dans un état grave, mais que sa vie n’était pas en danger. Il serait même conscient.

Top 5 Daytona 500 2020
1 – Denny Hamlin (#11)
2 – Ryan Blaney (#12)
3 – Chris Buescher (#17)
4 – Davin Ragan (#36)
5 – Kevin Harvick (#4)

Que les dieux bénissent les rois de la course et protègent Ryan Newman et sa famille !

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
andre Paquin Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
andre Paquin
Invité
andre Paquin

ont est tanné du blocage, poussage et du scrapage de chars

Scroll to top
error: