La saison 2020 est à nos portes !

Crédit photo : Francois Richard

J’ai comme l’étrange impression que la saison 2019 vient tout juste de prendre fin et que la prochaine qui suit arrive dans 3 mois. En regardant à l’extérieur avec toute cette neige (que j’appelle affectueusement merde blanche), on ne peut imaginer que le grand cirque du Nascar a redémarré ses activités en fin de semaine dernière avec les séances de qualifications menant au Daytona 500 ainsi que la première course de la ARCA de nouveau format.

RIP « Coupe Monster Energy »

Oubliez la coupe « Monster Energy », celle-ci n’existe plus. Maintenant on parle de la « Nascar Cup Series ». Comme mentionné par Nascar avant la période des festivités des fêtes, l’ancien commanditaire majeur sera remplacé par quatre partenaires de choix : Geico, Xfinity, Busch Beer et Coca Cola. Ceux-ci auront de la visibilité pour l’ensemble des activités de la CUP tout au long de la saison. J’ai comme l’impression que les partenaires de choix changeront au fil des saisons et que ce concept risque de s’étendre à l’ensemble des activités de Nascar.

Au menu pour 2020

Beaucoup de courses, encore et encore beaucoup de courses.

📷 NASCAR

En premier lieu, nous ne pouvons passer sous silence la présence à temps plein du jeune Beauceron Raphaël Lessard dans la série « Gander RV & Outdoors Truck Series » (eh oui le nom a encore changé cette année) au volant de la camionnette #4 de l’équipe de Kyle Busch Motorsports. Lessard part avec un contrat en poche d’un an lui permettant de faire les 23 épreuves du championnat.

Quelques amateurs m’ont demandé ce qu’il adviendra après la saison 2020. À ce stade-ci, je n’ai pas plus la réponse que vous, cependant il est évident que les résultats devront être de la partie. Raphaël a possiblement accès au meilleur camion et à la meilleure équipe de toute la série. Todd Gilliland avec le même matériel l’année dernière n’a même pas participé au championnat de fin de saison. Dans un monde idéal et pour espérer faire écarquiller les yeux des Américains, il devra indubitablement aligner quelques victoires et se rendre le plus loin possible en série et être du final four. Pour ce qui est du financement, il est entouré d’une bonne équipe qui travaille fort en coulisse pour lui permettre de continuer à monter vers le plus haut échelon.

Il semblerait que notre diffuseur officiel québécois du Nascar ait décidé de télédiffuser les courses de la série de Camionnette, ce qui est en soi une excellente nouvelle pour tous les amateurs de Nascar du Québec.

📷 Francois Richard

2020 sera le chant du cygne pour le septuple champion Jimmie Johnson qui prendra sa retraite après la dernière course de la saison à Phoenix en Arizona. Johnson avait déclaré vouloir se retirer après son huitième championnat, comme dirait l’autre : «C’est maintenant ou jamais!». À mon avis, le pilote de la voiture #48 aura besoin de la pleine collaboration des dieux de la course s’il veut espérer atteindre cet objectif. Johnson n’a plus inscrit de victoire à son tableau de chasse depuis Dover au printemps 2017. Il avait alors gagné 3 courses en 13 départs. Ce qui n’était pas mauvais en soi. Depuis ce temps, il a de la difficulté à aligner les tops 5. En tant qu’amateur de Nascar, on ne peut souhaiter que Johnson soit compétitif à chaque fin de semaine. Bonne chance à Jimmie qui en aura bien besoin!

Au moment d’écrire cet article, aucune annonce officielle n’a été faite concernant Alex Labbé à savoir si celui-ci aurait une saison à temps plein en XFinity.

Une entre-saison moins mouvementée

Le fameux « silly-saison » a été beaucoup moins mouvementé cette année puisque la plupart des changements de pilotes ont eu lieu avant la fin de la saison dernière.

Pilotes éligibles au titre de recrue de l’année 2020

  • Christopher Bell (#95)
  • Cole Custer (#41)
  • Quin Houff (#00)
  • John Hunter Nemechek (#38)
  • Brennan Poole (#15)
  • Tyler Reddick (#8)

*** Si j’avais un vieux deux piastres à gager, je le mettrais sur Cole Custer. Sur l’ensemble des jeunes loups engagés au titre de «Rookie of the year», il est celui qui a en main le meilleur matériel à sa disposition et de loin. Christopher Bell et Tyler Reddick pourraient venir brouiller les cartes mais j’en serais surpris.

Pilotes ayant changé d’équipe

  • Chris Buescher : De JTG Daugherty Racing à Roush Fenway Racing
  • Matt DiBenedetto : De Leavine Family Racing à Wood Brothers Racing
  • Joey Gase : De Motorsports Business Management à Rick Ware Racing
  • Daniel Hemric (Libéré de Childress Racing, retour en XFINITY chez JR Motorsports avec un calendrier partiel)
  • Daniel Suarez (released from #41 Stewart-Haas, moves to #96 Gaunt Brothers Racing)
  • Ricky Stenhouse Jr. (moves from #17 Roush Fenway Racing to #47 at JTG Daugherty Racing)

Quelques ajustements apportés à la voiture 2020

Dans le but d’augmenter la qualité du spectacle sur les petits ovales et les circuits routiers, Nascar a décidé d’apporter quelques changements aux voitures 2020 en réduisant l’appui. Neuf circuits sont impactés par cette décision dont Loudon et Watkins Glen (bizarre, l’épreuve de Watkins Glen est une des meilleures courses depuis plusieurs saisons …). Les modifications touchent la réduction du «spoiler», du «splitter» en plus de modifications du radiateur.

Ajustement au calendrier

La présentation d’un « double-header » à Pocono à la fin juin pourrait être un signe précurseur de ce qui pourrait être à venir pour les prochaines années. Cependant, advenant une fin de semaine de pluie, l’idée pourrait se changer en cauchemar pour les dirigeants de Nascar.

La dernière épreuve de la saison ne sera plus présentée à Miami, celle-ci a été déménagée dans l’Ouest des États-Unis en Arizona. À première vue, cette décision semble financière plus qu’autre chose. Plusieurs Québécois se déplaçaient à chaque année en Floride pour assister au dernier week-end de course de l’année. Feront-ils la même chose cette saison?

Le point le plus intéressant selon moi est que la dernière course de l’année aura lieu deux semaines plus tôt. Ce qui a du sens quand on sait que le mois de novembre est le début de la vraie saison de la NFL.

Le temps des prédictions …

C’est tellement compliqué le système de pointages de Nascar qu’il est difficile de le suivre, mais aussi de faire des prédictions quant à savoir qui seront les gladiateurs qui feront partie du « final four » en novembre prochain à Phoenix.

Première prédiction : Jimmy Johnson sera des séries d’après-saison.

Deuxième prédiction : Cole Custer sera la seule recrue à faire partie des 16 prétendants au championnat (ça tiendrait du miracle, mais il a le potentiel pour).

Troisième prédiction : Une Chevrolet (Chase Elliot #9) fera partie du « Final Four ».

Quatrième et dernière prédiction : Les 4 pilotes qui se disputeront la coupe à la fin seront : Chase Elliott (#9), Kyle Busch (#18), Kevin Harvick (#4) et Martin Truex (#19). Faut y aller avec des valeurs sures!

Prédiction bonus : Kevin Harvick va annoncer que la saison 2021 serait sa dernière en Nascar Cup.

En conclusion

Trente-cinq fins de semaine de course en CUP c’est quand même beaucoup. Au moins si le spectacle sur les « short track » s’améliore pour donner suite aux ajustements apportés, cela ne pourra qu’être bénéfique. Je pense surtout ici à Bristol.

Nous entendrons souvent parler de la prochaine génération de voitures (prévue pour l’an prochain). Plusieurs séances d’essais sont à l’horaire au cours des prochains mois dans le but de peaufiner le bolide et le rendre prêt pour 2021. Il sera intéressant de suivre l’évolution de ce projet au courant de l’année.

Le changement de garde continue toujours de s’effectuer avec le départ à la retraite de Jimmy Johnson après 2020. Déjà les rumeurs circulent quant à son remplaçant, selon moi Brad Keselowski part favori. Son contrat avec Penske en est à sa dernière année. Dans le passé, Hendrick’s a démontré de l’intérêt envers le pilote actuel de la voiture #2.

Les Québécois auront plus d’intérêt cette année avec la présence de Raphaël Lessard à temps plein ainsi que de la possible saison complète d’Alex Labbé en Xfinity.

Que les dieux bénissent les rois de la course et bonne saison de Nascar à tous!

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: