Une course endiablée !

Crédit photo : JF Lavoie / iRacing

Première petite piste de la saison d’ovale du Sly Sim Racing en collaboration avec Lavoie Motorsport Production, nous amenait à Iowa speedway cette semaine pour une course endiablée où l’action fut omniprésente. Lavoie Motorsport alignait 6 voitures pour le départ de cette course de 120 tours, et ce sont 34 pilotes qui ont répondu à l’invitation de l’organisation afin de rivaliser sur cette piste de 7/8 de miles.

Les gars de Lavoie ont travaillé très fort durant la pratique et ont volé le top 5 en fin de celle-ci. La qualification fut une formalité pour Gratton, Bergeron et Pilote, 1er, 2e et 4e, Lavoie 11e et Ladou à manquer la sienne parti 26e. Guyon quant à lui purgeait une pénalité donc ne pouvait prendre part à la qualif.

Un jaune dès le premier tour nous a laissé présager le pire. Une voiture qui a frappé le mur à la sortie de la 2 est revenue vers le centre de la piste endommageant quelques autres voitures. La relance donnée, nous avons eu droit à une longue « run » sur le vert, qui nous a offert tout un spectacle.

Plusieurs batailles propres ont eu lieu autant en avant qu’en arrière. Les leaders ont décidé de tenter un arrêt aux puits sur le vert puisqu’ils rattrapaient les voitures plus lentes et que le trafic était dense. Malheureusement pour eux il y a eu un 2e jaune juste avant le stage, ce qui fut profitable pour Guyon. Plusieurs jaunes ont ponctué la 2e moitié de course qui fut aussi enlevante côté show que la première moitié. Malheureusement pour Gratton il a été écarté du podium lui qui a gagné les deux premières courses de la saison. Quand même, une belle récolte de points pour les gars de Lavoie, voyons ce qu’il avaient à nous dire à leur sortie du cockpit :

Jean-Philippe Bergeron #118

Jean-Philippe Bergeron voiture #118 Prolon/Jc Perrault termine 4e : « La voiture Prolon Jc Perreault Lavoie Motorsport était très rapide lors de la séance de qualification. Un ajustement de dernière minute avant la session de qualification m’a permis d’aller chercher la deuxième position, tout juste derrière mon coéquipier Félix Gratton. Pour la course, je savais que j’avais une bonne voiture, mais j’ai voulu la perfectionner avec un changement audacieux tout juste avant la course. Malheureusement, ce changement a rendu la voiture très sous-vireuse en sortie de virage. Moi et mon coéquipier Félix n’avions pas la vitesse sur les longs relais, et nous avons donc décidé de rentrer aux puits bien avant tout le monde.

Malheureusement, ma connexion internet a fait défaut, et Iracing croyait que j’avais fait une entrée aux puits illégale et j’ai donc eu une pénalité qui m’a donc mis trois tours derrière le meneur. Grâce à mes multiples arrêts aux puits, j’ai été en mesure de rendre ma voiture très performante, ce qui m’a permis de remonter aux avant-postes et terminer à quelques pieds du podium, en 4e position. Je tiens à féliciter toute l’équipe de Lavoie Motorsport qui ont tous travailler très fort hier! On se reprend en Vegas la semaine prochaine! »

Frédérik Ladouceur #95

Frédérik Ladouceur voiture #95 Mecauto, termine 5e : « J’ai fait ma pire qualif a vie, j’ai touché le mur lors de la qualif donc je suis parti 26e. J’avais l’avantage de partir à côté de mon coéquipier Alex Guyon donc nous avons travaillé en équipe afin de percer le top 15. Nous avons eu la bonne stratégie de retarder notre arrêt aux puits afin de mettre de l’essence et ça a porté ses fruits. Au tour à laquelle nous avions planifié à arrêter aux puits, le jaune est sorti. Donc nous nous retrouvions dans le top 5. J’y ai resté tout le reste de la course. J’aimerais remercier tous mes commanditaires : All Protect, Mecauto, Entrepôt Pièces d’auto, Ordicam 2000, Cleral. »

Alex Guyon #808

Alex Guyon SimRacer voiture #808 Clinique LeGarage, termine 8e : « En partant du fond de grille, l’objectif était clair, limiter la perte de point, être patient, profiter de la longueur de la course et remonter le peloton.

Le plan de match a fonctionné, j’ai même pu remonter en 3e place à la mi-course, malheureusement un accident devant moi me fait faire une sortie de piste peu après et je me retrouve 22e au restart. Mes partenaires m’ont encouragé à ne pas lâcher et ils ont eu raison, je termine finalement en 8e place, en plus d’avoir scoré de précieux points avec une 3e place au stage. Merci à mon Team Lavoie Motorsport et à mon commanditaire la Clinique le Garage. »

Felix Gratton #360

Felix Gratton voiture #360 360Nitro, termine 9e : « Pour commencer j’ai qualifié sur la pole postions puis au 35e tour moi et mes coéquipiers on s’est dit de piter pour avoir l’avantage au 55e tour qui étais le stage, mais il a tombé un jaune au 45 donc j’étais dernière mon remonter à la 8e pour le stage après j’étais 4e pendant un bon bout, mais j’avais la voiture pour gagner au 105e tour j’ai pris le lead avec 15 tours à faire j’avais 2-3 sec sur le deuxième, mais il a tombé un jaune il restais 10 tour à faire j’ai parti vite en lead mais le deuxième étais très vite à l’arrière de moi à la sortit de la 4 j’ai monté un peu plus haut il m’a pris l’intérieur et j’ai perdu 3 positions pour avoir une petit accrochage ceci m’a mener à la 8e position j’aimerais remercier 360 pour votre confiance et à Lavoie Motorsport. »

Jean-François Pilote #213

Jean-François Pilote voiture #213 Karting Orford, termine 13e : « Sacré course pour nous ce soir, avec l’aide de J-P Bergeron qui nous a fait une modification de dernière seconde sur le setup de qualif j’ai pu faire 4e meilleur temps à mon premier tour, mon 2e était encore plus rapide, mais j’ai sous-viré à la sortie de la 4 et j’ai touché le mur ce qui annulait automatiquement mon temps. Ma meilleure qualif de la saison alors j’étais très heureux de partir derrière mes coéquipiers Gratton et Bergeron. Ma course à bien été jusqu’au 46e où il y a eu un jaune après une longue run sur le vert, je me suis battu férocement pour garder ma 4e avec Yvan Hébert, mais à long terme il était plus rapide que moi alors j’ai dû concéder. J’ai cafouillé mon entrée au puits et j’ai dû pité au 2e tour ce qui m’a relayé derrière en plis d’avoir excédé la vitesse permise à la sortie, me voilà en train de me battre avec les lappeurs pour remonter le peloton. La 2e moitié de course fut plus difficile, très dur de dépasser et ça brassait sur la piste. Alors on a joué de stratégie avec les puits pour avoir des pneumatiques neuves pour finir la course et tenté de remonter. Au final j’ai ramené la voiture en 13e position. Dans les circonstances nous avons sauvé les meubles, mais je vais tenter de faire mieux à Vegas et être attentif aux consignes du crew chief. »

Jean-François Lavoie #397

Jean-François Lavoie voiture #397, Construction Daniel et fils Inc., temine 18e : « Les choses se replacent, mais pas à mon goût encore, mais bon. J’ai fait un changement sur la direction de ma voiture avant la course, et j’aurais dû jamais faire ça, je me croyais vraiment rapide en pratique et qualif mais en course ça été la catastrophe. Je me suis placé 11e sur la grille de départ, mais après 6-7 tours mes pneus devenaient trop usés et la voiture ne tournais pus, j’ai tenté d’éviter tous les pièges pour aller chercher plus de points possibles après un très mauvais début de saison. J’avais espoir de terminer dans le top 12 de cette course, mais, jetais tellement lent et instable que je me suis mis dans le trouble plus souvent qu’autre chose.

J’ai beaucoup abimé ma voiture durant la course, mais elle a tenu bon et j’ai été chercher la 18e place. Je ne suis pas content, mais satisfait d’avoir pu enfin terminer une course dans cette nouvelle saison. On va prendre quelque place et l’objectif de faire partie des 16 chasers est encore envisageable. Merci construction Daniel et Fils et mon équipe pour tout le travail de la dernière semaine. On reprend du service dès lundi pour être bien prêt pour Las Vegas. »

David Sirois

Pour ce qui est des Pilotes de F3 dans la ligue Precision Racing League voici ce que David Sirois avait à nous raconté de son lundi de course : « L’équipe Lavoie Motorsport a encore travaillé fort sur les réglages cette semaine. J’avais un bon rythme, mais la voiture devenait survireuse après 5-6 tours. Je n’ai pas réussi à trouver la solution.

Parti 4e, j’ai pris un mauvais départ et j’ai perdu une place, pour la reprendre au tour suivant. Quelques tours plus tard, Seitz et Clinard s’accrochent devant moi et je monte en 2e!

Mais, comme je m’y attendais, la voiture est devenue survireuse et j’ai perdu confiance. Je n’ai pas pu maintenir le rythme. Seitz et Clinard m’ont rattrapé et m’ont dépassé. J’ai terminé 4e. »

J.F Matte

Pour sa part, J.F. Matte connait des difficultés encore cette semaine, après avoir eu des problèmes d’ordinateur la semaine dernière. N’ayant pas eu beaucoup de temps pour pratiquer cette semaine, il part très loin en p18. Il se rend vite compte que la qualité du pilotage n’est pas là même quand on est derrière ! Au 3e tour, il dépasse un adversaire sur une des longues lignes droites de Spa; ce dernier ne l’a jamais vu et se rabat sur lui, Matte se retrouve dans le gazon à 240 km/h en longeant un mur de béton, par miracle il s’en tire seulement avec un aileron avant amoché. Par contre cet incident provoque un gros carambolage derrière…Matte perd de la vitesse avec son aileron amoché, mais décide d’attendre l’arrêt au puits planifié au 10e tour. Mais un autre adversaire rate complètement son freinage à l’épingle et embouti Matte à toute vitesse. Sa voiture fait des tonneaux et est très amochée. Il rentre au puits, fait réparer la voiture ce qui prend 8 minutes. Quand il ressort, il réalise que la voiture est inconduisible, il est contraint d’abandonner. Une autre semaine à oublier !

Pascal Beausoleil et Jean-François Pilote

Rappelons la performance des deux voitures Lavoie aux couleurs de Karting Orford qui ont pris le départ mardi à Atlanta pour la ligue Drummondsim pour un 125 tours, bien que parti loin derrière Pascal Beausoleil et Jean-François Pilote on été opportuniste et très patient pour se hisser en tête de l’épreuve et finir respectivement 2e et 3e dans un 20 derniers tours endiablés au dire de Beausoleil, qui a mené une bataille épique avec le vainqueur de l’épreuve Jean-François Godin.

Alex Guyon

Pour ce qui est de la Audi RS3, Alex Guyon nous a offert une solide 2e position avec une grille de 62 pilotes dans la ligue Sly Sim Racing Audi RS3, et pour ce qui est de la V8 autres série offerte par Sly Sim, Alex Guyon a fini 11e pour cette première course au volant de la suralimenté Ford Mustang et Daniel Boulet à quant à lui fini 18e avec encore plus de 50 pilotes au départ !!

Une autre grosse semaine de course attend nos pilotes dans les différentes séries auquel ils prennent part et que vous pouvez d’ailleurs suivre sur la page de Lavoie Motorsport !!

Texte : Jean-François Pilote

Crédit photos : JF Lavoie

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: