Felix Gratton file vers la victoire !

Crédit photo : JF Lavoie / iRacing

Lavoie Motorsport présent à la piste Auto Club Speedway en Californie pour la deuxième course de la saison Hiver 2020 alignait 6 voitures pour le départ. Une piste plus chaude que lors de la pratique plus tôt cette semaine a forcé les pilotes et techniciens d’ajuster leurs voitures. Les gars de Lavoie ont réussi à placer qu’une voiture dans le top 10 lors de la pratique d’avant course, soit Félix Gratton le porte-couleur de 360 nitro. La qualification fut difficile aussi pour l’écurie. Gratton et Ladou ont réussi à percer le top dix pour prendre le départ en 6e et 8e position. Les deux jeunes pilotes travailleront ensemble tout le long de la course afin de rester en tête de peloton avec 42 voitures présentes au départ. Ponctué de plusieurs jaunes, les équipes, au sein de l’écurie, ont eu différentes stratégies d’arrêt au puits qui s’est avéré fort payant pour Pilote qui réussi à se hisser 4e avec 15 tours à faire. Qui dit drapeau jaune, dit incident, cette semaine Lavoie, Beausoleil et Guyon ont écopé chacun leur tour pris dans des accidents, Pascal deux fois plutôt qu’une et seul Guyon a pu finir la course suite à ces malchances.

Les quinze derniers tours nous ont donnés de fortes émotions, Pilote était 4e à la relance, Gratton 7e suivi de près par Ladou. Dès le vert les jeunes se mettent en mode offensif, tandis que Pilote est en mode défensif avec une voiture endommagée. Larue et Garceau respectivement 1 et 2 s’accroche avec 10 tours lui offrant sur un plateau d’argent la pole à Gratton qui roulait derrière eux, Ladou non loin derrière continu sa remonté et Pilote défend sa place. Les assauts sur Gratton ne sont pas convaincants et il file avec aplomb jusqu’à la victoire, suivie en 4e position de Ladou et une 8e position pour Pilote, qui est en équipe avec Gratton pour le championnat par équipe et s’offre ainsi une bonne avance dans cette jeune saison de 15 semaines. Allons recueillir à chaud leurs commentaires d’après courses :

Felix Gratton #360 voiture 360Nitro, première position

« Pour commencer j’ai qualifié 6e, mais la porte était ouverte pour moi pour aller à l’avant au départ il a eu 2-3 jaunes bac à bac j’étais encore top 10 pour le stage j’ai fini 5e qui était aux 25 tours sur 60, à 45 tours il est tombé un jaune j’étais 1er mais il fallait que je pit car je n’avais pas assez de gaz ceci m’a mené à la 7e place il restait 10 tours et j’ai réussi à me faufiler à la 3e, mais les 2 premières étais un peu loin, mais j’avais 4 pneus neufs donc j’étais plus vite, mais il a eu une petit accrochage ceci m’a mener à la 1re position le 2e était très près et il me mettait de la pression, mais j’ai pu rester en première pour gagner. »

Frédérik Ladouceur #95 voiture Mecauto, 4e position

« Parti 8e, j’ai gagné 2 positions sur le premier tour et j’y restai pendant quelques tours. Je n’avais pas vraiment de stratégie donc j’ai décidé de prendre mon temps. Un arrêt aux puits payant avec un peu plus de 10 tours à faire, je suis reparti 11e. Au dernier tour, avec une grosse bagarre pour la 4e place, j’ai réussi à arracher la 4e place à Jean-François Poitras, dans une bagarre sans contact. »

Jean-François Pilote #213 voiture Construction Daniel et fils Inc., 8e position

« Une belle soirée de course s’annonçait pour moi, en pratique de début de semaine nous avions eu de bons résultats sauf que ça s’est montré plus ardu ce soir. C’était très dur de se situé par rapport aux autres en pratique, car avec la draft et le tape de course les données était dur a interprété. Changement de dernière seconde à mon setup juste avant la qualif m’a mené en 12e position au côté de Lavoie. La course allait bien malgré les jaunes, j’ai été embouti sur une relance en file indienne ce qui a endommagé l’arrière de la voiture et m’a fait emboutir celle devant alors l’avant était amoché également. Un autre jaune m’a tout permis de réparer en deux arrêts tout en restant sur le tour des meneurs. Comme j’étais dans les 20ième sur un autre jaune, les leaders ne sont pas rentrés au puits et 7-8 gars du milieu de peloton sont entrés, dont moi. Ça s’est avéré être le point tournant de ma course, car un autre drapeau jaune 2-3 tours après les leaders sont entrés aux puits, je suis resté en piste avec les autres avec qui j’avais pité juste avant ce qui nous a menés en tête.

Je repartais donc 4e avec une quinzaine de tours à faire. Avec ma voiture endommagée, ça s’annonçait être tout un défi. Bataillant pour la 5e, les positions un et 2 ont dérapé me donnant la 3e, mais la pression se faisant très forte derrière je gardais la ligne extérieure plus rapide et laissa l’intérieur a ceux qui était plus rapides que moi ce qui était plus demandant pour eux sur les pneumatiques, souhaitant une usure prématurée pour que je puisse les repasser avant la fin. Je me suis également fait surprendre par Larue et sa panne d’essence, j’étais 6e et ça m’a coûté 3 positions, avec 3 tours à faire. Finalement j’ai ramené la voiture en 8e position. Je suis très satisfait dans l’ensemble de ma course et suis très fier de mon coéquipier Gratton qui nous donne une très bonne avance au championnat par équipe. »

Alex Guyon SimRacer, #808 voiture Clinique LeGarage, 29e position

« Dure soirée au bureau… J’étais pourtant confiant après une bonne semaine de pratique, avec une voiture qui me semblait de taille pour un beau résultat, malheureusement, les conditions de piste beaucoup plus chaude que prévu ne m’ont pas été favorables.

Qualifié 19, je savais que partir au milieu du peloton serait périlleux.

La première partie de course se passa majoritairement sous drapeau jaune, mais je n’ai pu remonter tranquillement vers le top 15.

Juste avant le premier stage, un groupe d’environ 6 ou 8 voitures devant moi multipliaient les manœuvres téméraires et dangereuses et une a fini par toucher le mur.

J’ai levé le pied, mais me suis déporté sur ma gauche involontairement à force de trop m’occuper de ce qui se passait devant et je suis rentré en contact avec Pat Lalancette #21, s’en suivit un gros crash pour les deux, avec pour conséquence plus aucune chance de bon résultat, avec de grosses et longues réparations à faire aux pits avant de pouvoir repartir.

Félicitations à Félix pour sa 2e victoire, pour ma part, on oublie cette course et on pense à la prochaine.

Je tiens à souligner l’attitude exemplaire de Pat Lalancette #21 qui a réagi en gentleman après que mon erreur lui ai aussi coûté un bon résultat. »

Jean-François Lavoie #397 voiture Canadian Redneck, 32e position

C’était bien parti encore une fois, nous roulions dans le top 10 quelque tour avant le stage avant que je commettre une erreur en touchant un peu trop la ligne intérieure ma voiture a partie en sous-virage donc j’ai sauvé les meubles et perdant beaucoup de position ça m’a empêché d’obtenir des gros points de stage qui aurait été bénéfique compte tenu de ma mauvaise course de la semaine dernière. Dans la dernière moitié de course je suis allé pour une stratégie audacieuse avec un arrêt au puits prématuré et calculer sur le gaz qui aurait pus me donne la victoire, mais à ma sortie j’étais relégué en 20e position et j’ai été victime d’un accident devant moi qui détruit une fois de plus ma voiture, j’ai dû abandonner encore et j’étais en furie sur le moment, mais bon ça fait partie des courses. On va se relever les manches, on a traversé des tempêtes du même genre dans le passé et ces pas ça qui va nous arrêter à progresser. Bien content pour mon coéquipier Felix Gratton pour sa victoire ! Merci à mes commanditaires et famille et équipe pour leur support !!

Pascal Beausoleil, #182 voiture Karting Orford, 37e positon

Qualifié en 16e position, ma course se déroulait quand même bien, jusqu’au tour #10 lorsque j’ai été impliqué dans un accident qui m’a coûté 6 minutes de réparation. Lors de mon retour en piste, j’étais tout de même compétitif. Au tour 29, j’ai été à nouveau impliqué dans un accident, mais là mon auto était pas mal trop endommagée pour que je revienne en piste. De plus, mon moteur barbotait. C’était peine perdue pour cette semaine. J’ai fini avec une décevante 37e position, étant donné que mon auto était compétitive et que je me battais pour au moins un top 15. Meilleure chance la prochaine fois !

Mot du proprio : Bien fier de nos poulains cette semaine encore, David Sirois en F3 est aller chercher un second podium en autant de course et que dire de la 2e victoire de Felix Graton cette saison, le kid ne fait pas les choses à moitié, il ne faut pas oublier les Ladouceur et Pilote qui ont bien performé dans la course a Fontana et qui font briller une fois de plus le logo de l’équipe. Merci Karting Orford Clinique le Garage et Construction Daniel et fils et 360 nitro pour tout le support !!

La troisième course vendredi prochain sur le circuit de IOWA pour un 120 tours, Gratton réussira-t-il un tour du chapeau en ce début de saison ? À suivre ce vendredi en direct à partir de 21:15 sur le twitch du Sly Sim Racing. C’est un rendez-vous !!

Texte : JF Pilote

Crédit photos : JF Lavoie

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: