Une finale pleine d’action !

Crédit photo : iRacing

C’est avec euphorie et enthousiasme que Lavoie Motorsport entreprît la grande finale de leur premier Championnat le AllStar Series Mercedes Benz St-Nicholas, sur le rapide circuit de Chicagoland Speedway inauguré en 2001. Pour cette soirée de course, 5 pilotes prenaient place derrière le volant pour l’équipe dont deux étaient éligibles aux grands honneurs sois #94 Michael Lortie et #397 J-F Lavoie.

Les gars de Lavoie ont connu une bonne pratique avec des temps très rapides, cette pratique a pris fin avec 4 pilotes de l’écurie dans les 8 premiers. La qualification fut à l’image de la pratique, Michael Lortie #94 s’est offert la pole position, suivi de près par Félix Gratton #360, derrière lui Frédérick Ladouceur #95 et sur la 5e ligne Lavoie #397 et Pilote #213 partaient côte à côte.

Ce fut une finale remplie d’action dès le départ. Lortie, Gratton et Ladou ont vite fait de se retrouver les 3 en avant afin d’aider Michael dans sa quête pour les grands honneurs contre son coéquipier Lavoie, et les deux autres finalistes J-R Morin #233 et Daniel Demers #116 parti dernier n’ayant pas qualifié, soulignons-le. Pilote et Lavoie travaillait de paires pour garder Lavoie dans le groupe des meneurs. Les 25 voitures ont gardé une bonne allure jusqu’au premier pit sur le vert aux alentours du 20e tour à ce moment, William Larue #55 menait l’épreuve, et celui-ci s’est rendu au stage du 30e tour sur le vert. Les gars de Lavoie étaient maintenant rendus : Lortie 8e, Ladouceur 10e, Gratton 11e, Pilote 12e et Lavoie 13e. Il restait 50 tours à faire, mais rien n’était scellé encore.

Pour la dernière partie de course les gars de Lavoie ont continué de batailler ferme. 3 jaunes ont ponctué cette section de course et deux évènements mettront fin à la course de Lavoie et endommageront sérieusement Gratton. Une relance à deux tours de la fin avec Larue en tête, suivi de Demers finaliste, Guyon 3e, Lortie 4e finaliste. Dès le vert lancer, Lortie s’est attaqué à Demers, mais la ligne extérieure étant plus glissante aux relances Lortie n’a pas réussi à avoir le dessus sur Demers qui s’est envolé avec les grands honneurs de ce premier championnat organisé par Lavoie Motorsport en collaboration avec le Sly Sim Racing. Allons recueillir les commentaires d’après courses de nos pilotes :

Michael Lortie #94 voiture Karting Orford : « Vendredi était la dernière course de la saison et j’avais comme simple but de survivre et de me tenir le plus en avant possible pour finir avant les autres chasers. Mission réussie pour la qualification alors que je fais le meilleur temps et commence la course sur la pôle position. Le début de course se passe comme un charme et je garde la tête pour presque tous les 20 premiers tours. Rendu à l’arrêt au puits je ressors tout juste derrière JR Morin, mais avec des pneus froids je rate ma courbe et je touche le mur à la sortie ce qui m’inflige un 25 secondes de réparation que je fais plus tard. Après mes réparations je repars en 17e position, mais je parviens à remonter dans le top 10 très rapidement à cause du wreck que je réussis à éviter de justesse. Tout était de mise pour les 30 derniers tours alors que j’étais le 3e chaser mais un super travail d’équipe me fait rester dans le groupe de tête jusqu’au dernier arrêt au puits qui ne se passe pas comme prévu alors que je ralentis dans le T3, mais que des pilotes en arrière non pas lever le pied et ne se sont pas tassé donc je me suis fait sortir tout juste avant les puits ce qui fait sortir un jaune à 15tours de la fin.

Heureusement je n’ai pas perdu de position et presque pas eu de dommages donc tout était encore possible. Je me suis tenue en 3e position tout juste derrière Demers pour les derniers tours, mais malgré tous mes efforts je ne parviens pas à prendre les devants et je passe donc la ligne d’arrivée en 4e position en arrière de Demers qui remporte le championnat. Une grosse félicitation à Daniel Demers et de mon côté je suis super fier de ma 2e position pour mon tout 1er championnats que je participe au complet! Merci à toute l’équipe aussi pour le support et l’aide tout au long de la saison qui m’a aidée à me rendre jusqu’à la final et à réussir à atteindre cette position. »

Jean-François Pilote #213 voiture Mercedes-Benz StNicolas : « Belle soirée de course pour nous je me suis concentré à garder Lavoie concurrentiel et l’aider à rester avec les meneurs. On s’est fait peur un pou après la mi-course, Lavoie a touché le mur et je l’ai frappé par l’arrière. On n’avait pas gros de dommages et on a continué de travailler ensemble. Malheureusement pour lui il a été impliqué dans un gros crash. J’ai poursuivi mon travail pour finir avec une belle 8e. Très satisfait de ma saison et un gros merci à toute l’équipe pour leur bon travail tout au long de la saison. Félicitation à Daniel Demers pour sa 1ere place, mon coéquipier Michael pour sa 2e, J-R Morin pour sa 3e place et notre Propriétaire d’équipe JF Lavoie pour sa 4e place » Jean-François Lavoie voiture Canadian Redneck : « Déçu de la manière que sa c’est terminé, mais content pour l’ensemble du championnat. Finir en 4e position avec autant de bons pilotes est un résultat très acceptable qui m’a satisfait grandement. C’est long un championnat et ce n’est pas être vite sur un tour qui t’emporte à des résultats comme celui-ci, mais bien la constance semaine après semaine. Ne faut pas négliger les petits détails comme les arrêts au puits qui peuvent tellement tout changer dans une course. Faut savoir être opportuniste aussi et patient et quand la porte s’ouvre on la prend, sauter sur les bonnes occasions sont tous les facteurs sur lesquels j’ai suivi durant la saison.

La course allait bien et même si je restais dans les 10e j’économisais ma mécanique et je pouvais espérer aller me battre avec les 3 autres chasers. J’ai eu un petit accrochage avec quelques dommages, mais les mécanos on put vite réparer ma voiture et pourvoir rembarquer et rester sur le tour du meneur, j’ai travailler fort pour remonter en 10e et avec à peine quelque tour à faire je suis remonté 3e dans les chasers mais je me suis fait pousser par la voiture #01 et j’ai été percuter de tous les coté , ma voiture était complément démoli, ça mis fin à mes espoirs de terminer au moins dans le 3 premiers, mais bon ca fais partie des courses, je crois que le #01 était vraiment affamer et un peu trop même contenu de la situation, surtout quelque tour plutôt il a commis le même geste sur un autre chaser ce qui me fait dire que le gars n’a aucun respect pour personne, du moins pour certaine voiture !! Donc on termine avec un abandon et une 20e place au gout amer !! Une très belle saison dans l’ensemble, on a beaucoup progressé dans l’équipe de Lavoie Motorsport et on va espérer continuer sur cette lignée. On va se préparer dans l’entre-saison pour avoir de bonne voiture pour 2020. Merci beaucoup à mon commanditaire Candian redneck Mercedes Benz St-Nicolas Karting Orford à mon équipe, à ma blonde et toute la famille qui me supporte, merci !! »

Felix Gratton #360 voiture 360Nitro : « Pour commencer j’ai qualifié 3e pendant la première run j’étais dans le top 3 tout le long et à mon premier arrêt au puits je l’ai manqué donc je suis revenue 10e après le stage je suis revenue en 3e position, mais pour faire mon arrêt sur le vert il a eu un accident en avant de moi donc j’ai été pris dedans ce qui m’a rendu dernier et j’ai eu un grave accident qui me rend en 22e. »

C’est ce qui conclut ce premier championnat. Merci à tous les pilotes pour votre belle participation, c’est 79 pilotes qui ont participé à au moins une course du championnat et un noyau d’une vingtaine de pilotes qui ont fait au moins 10 courses et plus sur les 13 du calendrier. Merci à 360 Nitro pour la couverture de l’équipe et du championnat et un énorme merci à vous chers lecteurs.

Du côté routier

Séries sur circuit routier – Course des 2 et 3 décembre F3 Road America David Sirois qualifié 2e, Sirois prend un départ prudent, ça prenait 1 ou 2 tours pour que la voiture soit stable. Descendu à la 4e place, il remonte à la 3e après la sortie de piste de Patrick Bachelard puis à la 2e après avoir dépassé Jean-Sébastien Caron. Il pensait pouvoir rattraper Levesque, mais Caron est revenu et l’a attaqué ce qui a fait perdre du temps aux 2 coureurs. Plus tard, un accrochage avec Caron a envoyé Sirois en tête-à-queue. Retour en piste en 6e place, il pousse fort pour remonter. Après la ronde des arrêts aux puits, il était en 2e place et a pu résister à Legault jusqu’à la fin. Jean-François Matte qualifié 4e, Matte prendre un bon départ, et se maintient en 4e place les premiers tours. Par contre une toute petite touchette au 3e tour endommage son aileron avant, ce qui est suffisant pour lui faire perdre 2 secondes au tour. La F3 est très fragile !! Lors de l’arrêt au puits, il est descendu en 14e place. Après un très long arrêt aux puits de 45 secondes pour faire réparer sa voiture, il peut enfin rouler avec une voiture rapide. Il remonte et termine sa course en 10e position.

GT3 Laguna Seca Laguna Seca n’est vraiment pas une des pistes préférées de David Sirois. Il a souvent des problèmes d’usure là-bas. Il croyait que ce serait catastrophique avec la Mercedes! Mais la semaine passée, son usure était correcte, alors il espère que ça va continuer. Sirois n’a presque pas pratiqué cette semaine, à peine 15 minutes avant l’ouverture du serveur. Mais il était confiant que son rythme était bon. Qualifié 3e, il prend un très bon départ et prends la tête au 1er virage. Il mène les 15 premiers tours jusqu’à ce qu’un retardataire perde le contrôle devant lui, le forçant à ralentir. Tanaka en a profité pour le dépasser. Son pilotage n’était pas à son meilleur jusque-là, par manque de pratique et par souci d’économiser ses pneus. Il avait l’impression d’être « lent ». Mais pendant la 2e moitié de la course, Sirois est surpris de pouvoir suivre le rythme, alors que son pilotage s’améliorait au fil des tours. Sirois a perdu une autre place lors des arrêts aux puits, Levesque a fait 2 tours de plus que lui et sa stratégie lui a permis de passer juste devant lui après son arrêt. Sirois termine 3e tout juste derrière le duo de tête, et est assez content de sa course. Il maintient la pression sur Levesque au championnat pour la dernière course de la saison. Qui l’eut cru? Certainement pas David !

Source : Lavoie Motorsport

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x