2

Friesen spectaculaire au ESW 200 !

Crédit photo : Daniel Mailhot

USA en vrac

Friesen spectaculaire au ESW 200

Contre toute attente, les organisateurs ont réussi à présenter la grande finale du Eastern States Weekend en ce dimanche très pluvieux. C’est à grand coup de pompes à eau qu’ils ont pu drainer la piste et les puits et c’est finalement vers 19h00 qu’on a pu entendre le son des moteurs sur la piste.

Pour cette finale de 200 tours, les essais chronométrés et les qualifications se sont déroulés vendredi. Max McLaughlin fut le plus rapide avec un temps de 23.147, ce qui lui permettait ainsi qu’aux 12 premiers d’être automatiquement qualifiés pour la grande finale. Pour ce qui est des qualifications proprement dites, les vainqueurs furent Tyler Boniface, Ryan Godown, Danny Johnson, Dillon Steuer, Bob Hentschel et Michael Storms. La consolation qui était le dimanche, avant la finale, fut remportée par Jack Lehner.

C’est finalement vers 20h30, que le détenteur de la pôle, Max McLaughlin mène la charge et avec 44 bolides au départ, il se retrouve dans la circulation dès le 6e tour. On sort un premier jaune pour Matt Janiak qui est au ralenti mais on repart au 16e tour et déjà un autre jaune au tour suivant, une crevaison pour Meier. Vert au 22e tour et toujours McLaughlin devant Mahaney et Perrego tandis que Friesen est en mission car après être parti de la 44e place, il est maintenant 10e au 33e tour, tout çà en utilisant le haut du circuit.

Jaune au 36e tour pour JR Heffner qui est arrêté sur la piste et toujours sur le jaune au 39e tour, plusieurs pilotes en profitent pour faire un arrêt aux puits. On retourne au vert au 43e passage avec Mike Mahaney comme meneur. Au 50e tour, on retrouve Mahaney, Friesen, Wight, Britten et McCreadie. Mahaney et Friesen s’échangent la tête, dans la circulation, entre le 59e et 61e tour et c’est finalement Friesen qui garde la première place. Au 75e passage, c’est Friesen devant Mahaney, McCreadie, Wight et Britten.

Drapeau rouge au 80e tour alors que McLaughlin frappe le mur de pneus dans la courbe #1, mais le pilote s’en sort avec plus de peur que de mal. Lorsqu’on retourne sur le jaune plusieurs des leaders, dont Friesen, font un arrêt aux puits, ce qui donne la tête à Britten suivi de Hearn et Williamson. À la mi-course, nous retrouvons Britten, Decker, Williamson, Sheppard et Danny Johnson. Au 102e tour, les positions changent beaucoup alors qu’on se retrouvent quatre de large au profit de Decker devant Sheppard, Britten et Williamson.

Jaune au 104e passage alors que Michael Storms est arrêté sur le circuit. On repart au 111e tour avec Decker devant Sheppard tandis que Friesen est de retour dans le top 5. Jaune au 118e tour alors que Lombardo est au ralenti, toujours Decker devant Sheppard, Friesen, Johnson et Phelps. Vert à nouveau au 124e tour, Decker résiste toujours à Sheppard, puis au 126e, c’est Friesen qui réussit à passer Sheppard pour la seconde place. Friesen ne s’arrête pas là, puisqu’il passe aussi Decker 3 tours plus tard.

Jaune au 132e tour, pour un incident impliquant Williamson et Mahaney. On repart au 140e tour, Friesen devant Decker, Sheppard, Johnson et maintenant Fuller dans le top 5. Jaune au 145e tour pour Steuer qui est victime d’une crevaison. Avec 40 tours à faire, Friesen est en parfait contrôle de la situation avec une avance de 3 secondes sur Decker.

Maintenant 25 tours à faire, Friesen a plus de 6 secondes sur Decker et Sheppard. Au 180e tour, Sheppard prend la mesure de Decker pour la 2e place. Plus que 10 tours à faire et Friesen détient toujours une avance de 6 secondes sur Sheppard, Decker encore troisième. Friesen domine et remporte son 3e Eastern States Weekend 200 de façon spectaculaire devant Sheppard, Decker, Johnson et Wight.

Eastern States Weekend 200

1-Stewart Friesen, 2-Matt Sheppard, 3-Billy Decker, 4-Danny Johnson, 5-Larry Wight, 6-Jimmy Phelps, 7-Tim Fuller, 8-Tim McCreadie, 9-Billy Dunn, 10-Mat Williamson, 11-Erick Rudolph, 12-Pat Ward, 13-Anthony Perrego, 14-Marc Johnson, 15-Peter Britten, 16-Mike Gular, 17-Mike Mahaney, 18-Craig Mitchell, 19-Jessica Friesen, 20-Tyler Boniface, 21-Dillon Steuer, 22-Billy VanInwegen, 23-Danny Creeden, 24-Jeff Strunk, 25-Richie Eurich, 26-JR Heffner, 27-Bob Hentschel, 28-Jack Lehner, 29-Rick Laubach, 30-Brett Hearn, 31-LJ Lombardo, 32-Matt Janiak, 33-Michael Storms, 34-John Ferrier, 35-Max McLaughlin, 36-Jimmy Horton, 37-Matt Hitchcock, 38-Andy Bachetti, 39-Kenny Tremont, 40-CG Morey, 41-Jeff Heotzler, 42-Ryan Godown, 43-Tommy Meier, 44-Jerry Higbie.

Richard Lampron
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Richard Lampron

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
André PaquinÉric Descarries Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Éric Descarries
Invité
Eric Descarries

Je suis heureux de voir Friesen gagner surtout face à Sheppard. Il a été un vrai gentleman lors de sa présence l’été dernier à Granby. Sheppard…moins. Qu’importe.., Friesen est aussi en deuxième position dans la série Ganders de NASCAR pour camionnettes à dix points de Brian Moffitt.. S’il pouvait gagner le championnat! En passant, Friesen est un Canadien d’Ontario!

André Paquin
Invité
André Paquin

très bon article

Scroll to top
error: