Nascar, le risque d’innover !

Crédit photo : Cédrick Thivierge

Depuis l’accident de Dale Dale Earnhardt à Daytona en 2001, Nascar n’a pas cessé de mettre en place de nouvelles mesures de sécurité. Des gestes honorables ayant pour but de protéger ses pilotes, mais aussi les spectateurs qui, à quelques reprises, y ont gouté.

Comme je l’écrivais récemment, Nascar s’aligne pour sortir la voiture de 7e génération à la saison 2021. Il faut l’admettre, lorsqu’elles ont fait leur apparition la voiture actuelle ainsi que la précédente surnommée « Next Gen » ont été un flop monumental. Ils doivent donc s’assurer que la nouvelle auto à venir soit efficace dès le départ sinon la descente amorcée depuis quelques années risque de s’accentuer.

Selon certaines informations recueillies, la nouvelle génération passerait sur des pneus montés sur des jantes de 18 pouces. Les voitures actuelles sont équipées de pneus de 15 pouces. Nate Ryan de NBC Sports a même affirmé que l’utilisation de l’écrou unique (comme en formule un et en Indycar) serait grandement envisagée.

Je suis mitigé concernant cette nouvelle. Premièrement, il est grand temps de faire disparaître les pneus de 15 pouces et d’aller vers des roues de plus grande dimension. Cela changerait complétement le look des bolides mais c’est surtout la tenue de route qui serait complètement modifiée. Le point qui m’agace est l’écrou unique. Cette décision serait prise pour des raisons de sécurité (roues fixées plus solidement). Je ne serais pas plus surpris de lire dans les prochaines semaines qu’on ajouterait aux voitures des « jack » hydrauliques comme dans les séries monoplaces.

Les dirigeants de Nascar se placent sur un terrain glissant en voulant s’attaquer aux arrêts aux puits. La formule actuelle est très spectaculaire et grandement appréciée des spectateurs et des auditeurs à la télévision. Quand les choses vont mal, il faut miser sur les valeurs sures et dans ce cas-ci la formule actuelle des « pit stop » en est une.

Où ira Matt DiBenedetto en 2020?

Nouvelle surprenante, Matt DiBenedetto (pas facile è écrire, vive le copier-coller) ne sera pas de retour la saison prochaine dans la voiture 95 de l’équipe Leavine Family Racing. L’étoile montante Christopher Bell mélange sérieusement les cartes chez Toyota (Leavine est l’équipe satellite de Joe Gibbs Racing). Erik Jones pilote actuel de la voiture #20 risque fortement de devoir laisser sa place à Bell. L’espace disponible chez Leavine Familly devrait donc appartenir à Jones.

Crédits photos : Cédrick Thivierge

Kurt Busch présentement chez Ganassi connaît une bonne saison et devrait voir son contrat rallongé pour la saison 2020. Est-ce que DiBenedetto pourrait venir changer les plans chez Ganassi? Il est certain que le pilote actuel de la voiture 95 qui connaît une saison supérieure aux attentes risque fortement de venir brasser les cartes pour la « Silly season ».

Cole Custer ou Clint Bowyer chez SHR en 2020?

Crédits photos : Cédrick Thivierge

L’Ami Bowyer(#14) risque de ne pas faire la coupure des séries. Almirola(#10) quant à lui est toujours dans la course. Comme je l’écrivais, il y a quelques semaines, le volant de Bowyer semble de plus en plus incertain pour l’année prochaine. La bonne saison de Cole Custer en XFinity combinée à la saison ordinaire de Bowyer risque de sonner le glas de ce dernier chez Stewart-Hass. Si Harvick(#4) n’avait pas inscrit quelques victoires dans les dernières semaines, on aurait pu mettre le blâme sur l’équipe qui n’allait nulle part, ce qui n’est plus le cas! Dernier point, si les séries commençaient demain matin, Daniel Suarez(#41) en ferait partie et Bowyer en serait exclu.

(Source : Nascar.com)

Que les dieux bénissent les rois de la course et protège Clint Bowyer!

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: