Lacroix toujours 2e au classement !

Crédit photo : Matthew Munarghan

LACROIX TOUJOURS 2E AU CLASSEMENT APRÈS LE VOYAGE DANS L’OUEST CANADIEN

Wetaskiwin, lundi le 29 juillet 2019- Kevin Lacroix et l’équipe Bumper to Bumper ont connu un événement difficile au Edmonton International Raceway samedi dernier. Le pilote de NASCAR Pinty’s a terminé au 7e rang au terme d’une course difficile, alors qu’il s’était élancé de la pole position en vue de cette épreuve de 300 tours.

Les essais s’étaient montrés plutôt convaincants alors qu’il avait signé le meilleur temps sur cet ovale d’un quart de mille. La pluie s’est invitée pour la séance de qualifications, empêchant les pilotes de prendre la piste. C’est donc les temps des essais qui ont été utilisé pour bâtir la grille de départ du LUXXUR 300.

Toutefois, dès le départ, Lacroix n’a pas été en mesure de garder la position de tête bien longtemps. « Nous n’avions pas la voiture pour gagner, explique le pilote. Nos compétiteurs étaient plus rapides, mais on s’attendait tout de même à monter sur le podium ou à terminer dans le Top 5. J’ai été victime de malchance tout au long de cette épreuve ».

« On dirait qu’à chaque fois que j’effectuais des dépassements, il y avait une neutralisation qui suivait, et lors des relances, j’étais toujours sur la ligne extérieure, ce qui me rendait la tâche difficile pour remonter le peloton, poursuit-il. »

Le pilote de la voiture #74 Bumper to Bumper/ Total, Gates / PFC Brakes aurait pu espérer une meilleure position en fin de course alors qu’il partait de la ligne intérieure lors de la relance finale.  Toutefois, la course a été interrompue après 275 tours en raison d’une forte pluie. C’est encore une fois Andrew Ranger, son rival principal au championnat, qui remporte cette épreuve.

Cette 7e position permet à Lacroix de rester en 2e place au classement, mais il est maintenant à 18 points de retard sur le meneur, et à 12 points d’avance de Louis-Philippe Dumoulin.

« Nous avons eu beaucoup de difficultés en Alberta, déclare Lacroix. Le peloton était très fort et je me suis battu avec ma voiture tout au long de la course.  Il va falloir remédier à cette situation alors que l’on entame la deuxième moitié de la saison. Le tracé urbain du Grand Prix de Trois-Rivières est l’une de mes pistes préférées et c’est un endroit où j’ai connu du succès par le passé, alors j’ai bien hâte d’y retourner dans deux semaines. »

Kevin tient à remercier ses commanditaires Bumper To Bumper, Total, PFC Brakes et Gates Corporation, un partenariat entre compagnies engagées qui reflète excellence, ambition et victoire.

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: