2

Hyundai en NASCAR? Vraiment?

Crédit photo : Claude Prud'Homme

Ce n’est plus un secret de polichinelle que les hautes instances de Nascar tentent d’attirer un quatrième fabricant automobile dans ses rangs. Cette fois-ci, Hyundai serait dans le collimateur. Déjà plusieurs discussions sérieuses auraient eu lieu, on parle même potentiellement des saisons 2021 ou 2022 pour l’arrivée du fabricant coréen en Nascar.

Pour l’instant rien de confirmé. Les dirigeants des marques Hyundai et Kia veulent accroître leur présence dans le domaine de la course automobile en Amérique du Nord. Le modèle « Veloster N » est utilisé par les deux équipes IMSA de Hyundai dont un est piloté par Bryan Herta, ancien pilote IndyCar, et deux fois vainqueur du Indianapolis 500. Lors de leur première année, Herta et Hyundai ont remporté le championnat TCR de la série Pirelli World Challenge. En 2019, l’équipe est passée à la classe TCR de la série IMSA Michelin Pilot Challenge, où elle occupe présentement la deuxième place au classement des pilotes.

Autre rumeur intéressante, Hyundai serait sur la liste potentielle pour fabriquer des moteurs pour la série Indycar.

Prochaine génération de voitures en CUP

L’apparition de la voiture de 7e génération est prévue pour la saison 2021, le « timing » serait donc parfait pour l’entrée d’un nouveau constructeur automobile. Pour se rapprocher de la réalité du marché d’aujourd’hui, les fabricants opteraient pour un moteur V6 au lieu du V8 utilisé actuellement. Cela reste à confirmer, mais cette nouvelle mécanique ferait sont apparition un an ou deux après la mise en place de la nouvelle voiture. Les nouveaux V6 auraient une puissance d’environ 550 chevaux.

L’électrification du parc automobile prend de plus en plus d’importance et le monde de la course malheureusement n’y échappera pas. Il ne serait donc pas surprenant de voir apparaître un jour des moteurs hybrides dans les voitures Nascar. Les batteries pourraient être régénérées lors des freinages. Ceci serait malheureusement difficilement applicable sur les « Super Speedway ».

Il est certain qu’aucun nouveau constructeur ne se joindra à Nascar tant que la voiture de sixième génération sera en piste. Le raison est très simple, permettre aux anciens et aux nouveaux constructeurs automobiles de partir tous sur un pied d’égalité avec un nouveau bolide. En prime, l’arrivée d’un ou peut-être même de deux fabricants additionnels permettrait de faire un coup d’éclat quant au lancement de la nouvelle génération. Pour attirer de nouveaux alliés, Nascar tente avec sa nouvelle mouture de réduire au maximum les coûts d’opération. Ce point, qu’on le veuille ou non, est un frein majeur à l’arrivée de nouvelles marques. Le marché automobile est en pleine transition et les sommes dépensées actuellement sont colossales, chaque dollar investi doit l’être judicieusement.

Revenons à la motorisation

L’époque où chacune des équipes fabriquait leur propre moteur est maintenant révolue. Les nouveaux constructeurs, comme Hyundai, devraient fabriquer leurs propres moteurs ou encore les donner à contrat. Sur ce point, il existe peu de fabricants de moteurs spécialisés en Nascar. Le timing serait excellent pour que Nascar change son fusil d’épaule en poussant vers un fabriquant de moteur unique pour la CUP. Un peu comme ils ont fait pour les camionnettes et en ARCA avec des moteurs de types « SPEC » fabriqués par Ilmor. Ils auraient ici la solution idéale pour réduire les coûts, du moins pour la motorisation. Toyota n’a pas vraiment aimé cette solution au niveau de la série « Gander Outdoors Truck Series », mais au bout du compte c’est la survie de Nascar qui doit primer.

Mon avis …

Personnellement, je considère que les dirigeants de Nascar doivent être plus que prudents s’ils décident de s’attaquer aux configurations mécaniques des voitures. Petit clin d’œil ici aux fans de formules 1 qui depuis quelques années sont déçus du son de leur série favorite.

Le son des voitures Nascar est en quelque sorte une marque de commerce. Il serait plus que décevant si les nouveaux V-6 hybrides auraient un son (excusez la prochaine expression) « à chier ». Le « Fan base » de la première heure serait grandement en danger surtout que Nascar fait tout en son pouvoir pour essayer de les conserver. Avant d’attirer de nouveaux amateurs, il ne faut surtout pas négliger ceux qu’ils ont actuellement.

Nascar doit demeurer une série pour les amateurs et éviter de devenir une série de constructeurs axés sur les tendances du marché pour mousser la vente des véhicules. Certains se posent la question, y compris moi, à quoi ressemblera Nascar dans 5 ou 10 ans? Deux facteurs majeurs viennent jouer les trouble-fêtes quant à l’avenir des séries reines du stock car américain. Premièrement, il y a l’électrification de l’automobile qui deviendra de plus en plus un incontournable (J’aurai sûrement la chance un jour de revenir sur le sujet) mais surtout la disparition de la voiture traditionnelle aux dépens des VUS. L’avenir de la Camaro est présentement plus que nébuleux, Chevrolet aurait un sérieux mal de tête advenant la disparition de ce modèle.

Le bateau de Nascar prend l’eau et en prime, il se prépare à entrer de plein fouet dans une méga-tempête. Malgré tout cela, la saignée des cotes d’écoute semble terminée. Le spectacle en piste a repris du poil de la bête avec la nouvelle configuration aérodynamique utilisée en coupe « Monster Energy ». Il y a une lumière qui se pointe au bout du tunnel et espérons que ce n’est pas un train. Je ne serais même pas surpris que Nascar repousse le projet de la voiture de 7e génération entre autres parce que la configuration actuelle semble maintenant à point mais surtout pour laisser le temps à de nouveaux fabricants de joindre la grande famille Nascar.

Que les dieux bénissent les rois de la course et longue vie à Nascar!

PS : Messages aux dirigeants de Nascar : Pitié, laissez-nous nos bons vieux V8 à culbuteur!

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Francois RichardÉric Descarries Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Éric Descarries
Invité
Eric Descarries

Bon travail, François. Quelqu’un se souvient-il que j’avais abordé la possibilité que Hyundai rejoigne NASCAR (avec Richard Childress à l’époque) que j’avais avancée au début des années 2000 à un certain poste de télé de sports? J’ai même attaqué le sujet de Volkswagen au cours des années 2010. J’avais alors demandé à l’un des directeurs de relations publiques de VW si la possibilité de rejojndre NASCAR était prévisible et il m’avait répondu: «On regarde à toutes formes de compétition». C’était à l’époque où VW construisait son usine de Chattanooga au Tennessee! Il est dommage que Dodge ne soit pas revenu… Lire la suite »

Francois Richard
Membre
Francois Richard

Merci Éric !

Scroll to top
error: