Une 6e position chaudement disputée par Jean-Philippe Bergeron à New Smyrna

Crédit photo : Festidrag Développement

 Au lendemain de l’épreuve de 50 tours de la course Red Eye 50/50 qui s’est tenue sur l’ovale de la New Smyrna Speedway, Jean-Philippe Bergeron se dit déçu non pas de sa performance, mais plutôt du comportement de la voiture. C’est au volant du no.15 de Racecar Solutions (RCS) que le pilote a pris part au premier évènement de l’année 2022. Malgré tous les efforts de l’équipe pour corriger un problème de sous-virage rapporté lors des séances de pratique et de qualification, la condition de la voiture s’est détériorée en course. Partant 5e, Bergeron a perdu sa place vers le 40e tour pour se retrouver au 6e rang, position pour laquelle il s’est battu jusqu’à la fin. Il a dû se contenter de cette 6e place, devant ses deux coéquipiers Mathieu Kingsbury no.99 et Cesar Bacarella no.5 qui ont terminé respectivement 8e et 9e
 
« Mon résultat n’est pas représentatif de tout l’effort que j’ai dû mettre pour rester dans la course ! Bien que j’ai fini devant mes coéquipiers, qui eux aussi ont connu des difficultés avec leur voiture, j’aurais souhaité être dans le top 3 » raconte le pilote qui a accompli toute une bataille contre Conner Jones no.44. Ce dernier a réussi à prendre une légère avance sur Jean-Philippe au dernier tour, mais l’acharnement du Québécois lui a permis de le devancer de 0,008 seconde au fil d’arrivée.
 
Les courses de la catégorie Pro Late Model à New Smyrna sont reconnues pour être très compétitives. Les voitures sont rapides et il y a d’excellents pilotes qui se battent pour la pole à chaque épreuve. La course d’hier s’ajoute aux nombreux tours de piste accomplis par Jean-Philippe Bergeron à New Smyrna. « C’est de l’expérience en banque. J’apprends, je m’améliore, mais je suis dû pour un podium » conclut Bergeron. 

Laisser un commentaire

Scroll to top