Des moteurs de 670 chevaux en 2022

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

À l’issue de la seconde journée d’essais sur le Charlotte Motor Speedway la NASCAR a opté pour des moteurs de 670 chevaux pour la saison 2022.

Ce mercredi la NASCAR testé trois configurations sur la Next Gen en vue de 2022, une première avec une puissance de 550 chevaux, puis deux autres avec 670 chevaux. Ce vendredi la puissance des moteurs était de 670 chevaux, avec trois configurations différentes de spoilers. Le premier spoiler était de six pouces avec un décalage latéral. Les deux autres ne présentaient pas de décalage, un de six pouces, l’autre de quatre.

Je dirais que nous allons plus que probablement utilisés des moteurs de 670 chevaux sur toutes nos pistes. Nous avons encore quelques options à valider.

Steve O’Donnell

Sur les pistes de Daytona et de Talladega la puissance des moteurs sera de 510 chevaux.

Après avoir comparé entre 550 et 670 chevaux, nous penchons davantage vers 670. Avec ce package j’espère que vous verrez de l’action en piste tout au long de la course.

Steve O’Donnell

Les officiels de la NASCAR et les constructeurs se sont rencontrés il y a deux semaines à Nashville à l’occasion des cérémonies de fin de saison pour discuter d’un passage de 550 à 670 chevaux.

Ce vendredi la NASCAR a organisé trois séances de trente tours, une pour chaque configuration. Au départ de chaque séance les pilotes étaient classés du plus rapide au plus lent.

La journée a été marquée par plusieurs incidents. William Byron est parti à la faute à la suite d’une crevaison à l’arrière gauche, tandis que Tyler Reddick est parti en tête-à-queue à la sortie du virage n°4.

En janvier, six journées d’essais sont à prévoir. Les 5 et 6 janvier la NASCAR sera l’ovale d’Atlanta, les 11 et 12 ce sera à Daytona, puis à Phoenix les 24 et 25.

Laisser un commentaire

Scroll to top