Apprentissage à la dure pour Jean-Philippe Bergeron à New Smyrna

New Smyrna, le 14 novembre 2021 — Après avoir obtenu le troisième meilleur temps en qualifications, Jean-Philippe Bergeron s’est élancé à partir de la deuxième place lors de la 56e Governor’s Cup à New Smyrna en Floride. Les positions de départ ont été déterminées par un système de positions inversées pour les quatre premiers pilotes qualifiés. La voiture no.15 préparée, par Race Car Solutions, était destinée à bien performer. « L’auto était bonne, j’ai fait d’excellents temps en pratique, et ça s’est reflété lors des qualifications », mentionne le pilote de Lanaudière qui renouait avec l’équipe pour laquelle il a performé lors de la World Series of Asphalt en février dernier sur la même piste. Rappelons que Bergeron avait terminé 5e au championnat derrière les meilleurs pilotes de Pro Late Model aux États-Unis. Plusieurs d’entre eux étaient d’ailleurs présents parmi les 15 inscrits hier pour cette course annuelle de 50 tours.
 
Dès le début de l’épreuve, le pilote Ryan Luza, s’est imposé de façon agressive avec la voiture no.9L, en poussant littéralement Bergeron dans le premier virage. Les dommages causés à la roue avant gauche ont compromis les réglages de la voiture no.15 et ont donné du fil à retordre à Jean-Philippe tout au long de l’épreuve. C’était le début d’une longue bataille. « J’ai réussi à rester dans le top 3 pendant la première moitié de la course, mais plus les tours passaient, plus je perdais de la vitesse et on a fini 6e. Ce n’est certainement pas le résultat qu’on espérait, mais en même temps c’est de l’expérience en banque en vue de la prochaine Speed Week » souligne Jean-Philippe. En effet, ce dernier compte bien retourner en piste dès février 2022 dans le cadre de la World Series of Asphalt à New Smyrna pour battre son résultat de 2021.

Plusieurs Québécois sur place

L’annonce de la réouverture des frontières américaines aux Canadiens a certainement ravi les amateurs de course du Québec. Déjà Jean-Philippe pouvait compter sur une vingtaine de spectateurs québécois venus pour l’encourager à New Smyrna. Soulignons la présence du commentateur sportif et pilote de course Didier Schraenen, ainsi que celle de Gilles Beaudoin, vice-président de Globocam. « Je suis un grand admirateur de cours automobile et j’ai eu la chance de voir Jean-Philippe évoluer en Late Model au Québec. C’est toujours agréable de voir nos jeunes sortir des sentiers battus et se démarquer aux États-Unis. Globocam est un fier partenaire de Festidrag développement, et Jean-Philippe pourra certainement compter sur notre appui dans sa carrière » mentionne celui qui a contribué à la carrière de plusieurs pilotes au Québec et aux États-Unis.

L’année 2022 s’annonce prometteuse.

Sans faire d’annonce officielle, les propriétaires de Prolon Racing, Marc Bergeron et Martin Perreault, avec l’appui de Martin D’Anjou de Festidrag développement admettent travailler d’arrache-pied pour offrir une saison à temps plein à Jean-Philippe en série ARCA aux États-Unis en 2022. « Nous avons reçu une offre de l’équipe David Gilliland Racing en ARCA National. Nous étudions actuellement toutes les avenues qui se présentent » explique Marc Bergeron. « Il faut rassembler des partenaires financiers qui nous permettraient d’amasser la somme nécessaire pour garantir une saison à Jean-Philippe », souligne Martin D’Anjou. « En devenant partenaire de Festidrag développement, une entreprise ne se contente pas d’apposer son logo sur une voiture de course. Nos partenaires font partie d’une grande famille de passionnés qui tissent des liens entre eux, tant au niveau de leur passion qu’en affaires. J’invite tous les propriétaires d’entreprises et amateurs de course à me contacter s’ils souhaitent faire partie de l’aventure ».

Laisser un commentaire

Scroll to top